Exposition Jean Baudrillard

Exposition Jean Baudrillard

3 rue de la Goillotte
21700 Vosne-Romanée
03 80 68 45 55

Du 23 juin au 14 octobre 2018 à Vosne-Romanée

Dans la perspective du classement Patrimoine Mondial de l'Unesco des Climats de Bourgogne dont fait partie le vignoble de la Romanée-Conti, Le Consortium et ce domaine se sont associés pour transformer L'ancienne cuverie du Prince de Conti en un espace d'exposition consacré à l'art de notre époque. Le Consortium y organise des expositions depuis 2012.

L’exposition Jean Baudrillard à La Romanée Conti rassemble une trentaines de ses photographies, des plus « célèbres » à un ensemble d’images inédites, rassemblées grâce à la collaboration amicale de Marine Baudrillard qui permit l’accès à des archives
photographiques jamais explorées.

Jean Baudrilard recut un appareil photo automatique lors de son premier voyage au Japon en 1981, et en conserva dès lors toujours un avec lui, anticipant en cela notre comportement ordinaire avec les smartphones. Il photographia sans relâche les moments de « surprise des apparences » (pour reprendre le terme employé par Françoise Gaillard dans Les Cahiers de L’Herne consacré à Baudrillard) où la réalité semble plus artificielle encore que la fiction ou, plus tard, que les images de synthèse.

Une salle est réservée dans l’exposition aux auto-portraits, vraiment pensés comme des «selfies» bien avant leur apparition sur les réseaux sociaux. De fait, c’est toute l’œuvre photographique de Jean Baudrillard qui peut aujourd’hui être regardée à nouveau comme
annonciatrice du statut actuel de l’image photographique dans son usage domestique.

«Aujourd’hui chacun peut s’imaginer voir passer le Weltgeist devant son objectif et être devenu, par la maîtrise incessante des images, une conscience universelle. C’est le règne de l’expressionnisme photographique – face à des objets qui n’attendaient que d’être vus et photographiés, c’est-à-dire pris à témoin de l’existence du sujet et de son regard.»
Jean Baudrillard, Ombre et photo, 2003.
—Eric Troncy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *