Communiqué de François SAUVADET, relatif à la délocalisation de la prochaine session plénière régionale à Nevers.

Après les cafés-débats et autres rencontres citoyennes, voilà les réunions décentralisées. Ou comment faire croire qu'on agit. Sans rien faire.

En prétextant l'aménagement du territoire, Marie-Guite Dufay a décidé de délocaliser la séance plénière du Conseil régional à Nevers.

Non, aménager le territoire, ce n'est pas ça. Il s'agit d'un gadget, d'une opération de communication, d'un écran de fumée pour dissimuler l'inaction de la majorité socialiste depuis un an.

Contrairement à Mme Montel, pourtant si prompte à donner des leçons de morale, le groupe de la droite et du centre ne boycottera pas cette réunion. Parce que nous avons été élus pour siéger.

Mais ce n'est pas une réunion décentralisée qui fait une politique. Cela fait dix mois que je dénonce l'impréparation de cette fusion, l'absence de politique claire pour préparer l'avenir.

Nous sommes dans les dernières Régions françaises, et je ne m'en réjouis pas, mais je regrette que notre Région soit aux abonnés absents alors que tant d'enjeux se dressent devant nous.

 

François SAUVADET, Président du groupe de l’Union de la Droite et du Centre du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.