Guet-apens des Grésilles, le Conseil départemental de la Côte-d'Or porte plainte.

Communiqué de presse de François SAUVADET, ancien ministre, Président du Conseil départemental de la Côte-d'Or.
Dépôt de plainte au nom du Conseil départemental de la Côte-d'Or suite au guet-apens dont ont été victimes plusieurs policiers et
pompiers dans le quartier des Grésilles, vendredi 4 novembre.


Vendredi 4 novembre, en fin de soirée, plusieurs policiers et sapeurs-pompiers qui intervenaient pour circonscrire un feu de voiture ont été pris à partie par une quinzaine de voyous au coeur du quartier des Grésilles, à Dijon.


Il convient de dire les choses et de nommer clairement ces actes inadmissibles perpétrés contre les forces de l'ordre et les soldats du feu. Il ne s'agit pas ici de "simple" vandalisme.

Il s'agit d'un véritable guet-apens, d'une scène de guérilla urbaine. Policiers et pompiers ont en effet été accueillis par des jets de pierres et de cocktails Molotov. Si personne n'a été blessé, le but de faire du mal était flagrant.

Je ne peux accepter, au nom du Département, que la vie de policiers ou de sapeurs pompiers soit mise en danger, alors même que ces femmes et ces hommes ne font que remplir leur devoir et leurs missions au service des Côte-d'Oriens.

Au nom du SDIS, Vincent Dancourt a déposé plainte samedi 5 novembre. Au nom du Département, j'ai également déposé plainte ce jour.
Il est inacceptable qu'une quinzaine de voyous mettent ainsi à mal la cohésion sociale de tout un quartier et créent un sentiment permanent d'insécurité.

Je fais confiance à la police et à la justice pour identifier ces délinquants et les punir sévèrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *