Communiqué du Sénateur Alain Houpert suite à l'élection de Gérard Larcher à la présidence du Sénat

C’est avec beaucoup de joie que j’ai assisté à la réélection au premier tour avec la majorité absolue, de mon ami Gérard Larcher à la présidence du Sénat. Les Sénateurs ont choisi l’expérience, la pondération et la maîtrise des débats dont celui-ci a su faire preuve tout au long de ses différents mandats au « plateau ».

Après plusieurs rendez-vous électoraux qui ont bouleversé la donne politique dans notre pays, les parlementaires de la Haute Assemblée vont reprendre sereinement leurs travaux. Et l’ouvrage ne manque pas, pour nous Sénateurs : en tant qu’émanation des élus des territoires, face à une Assemblée nationale largement acquises à l’exécutif, le Sénat va pleinement remplir ses missions de contrôle de l’action du gouvernement.

Il sera plus que jamais la voix des élus locaux et le défenseur des communes, des communautés de communes, des Départements et des Régions contre ces décisions brutales de l’exécutif qui veulent rogner leurs compétences et déstabiliser leurs financements, compromettant l’efficacité de l’action de ces élus locaux envers les Français.

Notre France est forte de sa diversité, de ses identités régionales, de ses élus de terrain auxquels nos concitoyens font confiance. Elle est forte aussi de la solidarité entre les métropoles urbaines et les territoires ruraux, forte des liens entre la métropole et nos territoires d’Outre-mer, forte enfin de l’équilibre entre Paris, siège de l’exécutif et les régions. Le Sénat avec Gérard Larcher sera, je n’en doute pas, le garant de cette harmonie territoriale sans laquelle notre pays ne pourra pas s’engager sereinement dans la voie de la réforme et du progrès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.