Voeu pour le maintien de la halte ferroviaire de Neuilly-lès-Dijon

vœu pour le maintien de la halte ferroviaire de Neuilly-lès-Dijon

Déposé le 18 septembre 2017 par le Groupe Les Républicains-UDI-Indépendants

 

Laurent BOURGUIGNAT ; Noëlle CAMBILLARD ; Adrien GUENÉ ; François HÉLIE ; Gilbert MENUT ; Jean-Philippe MOREL ; Damien THIEULEUX ; Catherine VANDRIESSE ; Virginie VOISIN-VAIRELLES

Agissant en complémentarité de la Métropole qui a notamment œuvré auprès de l’ex Région Franche Comté afin de mettre en place un titre unique de transport permettant aux usagers de DIVIA d’emprunter le train sans payer de billet supplémentaire, la commune participe à dynamiser la halte ferroviaire en facilitant son accès avec la mise en place de pistes cyclables protégées et la création d’un parking dédié.

Alternative à la voiture, de nombreuses personnes, habitant Neuilly ou les communes voisines, utilisent quotidiennement ou occasionnellement ce moyen de transport, notamment pour se rendre au travail ou directement en gare de Dijon.

Or, il semble que l’arrêt des trains à Neuilly-lès-Dijon soit aujourd’hui remis en cause par la Région Bourgogne Franche-Comté, ce qui ne va pas sans susciter la crainte des usagers qui se verront contraints de prendre leur véhicule alors qu’ils disposent aujourd’hui d’un moyen de transport rapide et plus respectueux de l’environnement.

Pourtant, de nombreux logements sont en cours de constructions à Neuilly-Lès-Dijon, et pourraient rassembler environ 530 nouveaux habitants d'ici à 2020. Il faut souligner que les communes voisines de Crimolois et Sennecey-lès-Dijon ainsi que de Chevigny-Saint-Sauveur poursuivent également leur développement démographique.

Le choix pour les nouveaux habitants de s’installer dans ces communes est fondé notamment sur l’offre de transports constituée par le réseau DIVIA et la halte ferroviaire de Neuilly, infrastructures soulignée comme attractive par les aménageurs.

De son côté Dijon Métropole est engagée, dans le cadre de la transition énergétique, dans la réécriture de son « Plan climat air énergie »  qui valorise légitimement les modes de transport alternatifs à l'automobile.

En outre, la Métropole est en plein dans l'élaboration de son PLU i dont les volets Habitat et Déplacements mettent en corrélation étroite les peuplements périphériques à la ville-centre et l'impératif de modes de transport compatibles avec le développement des communes.

Bien plus, le projet métropolitain qui vient d'être présenté, affiche notre volonté d'une gouvernance capable de s'affirmer comme interlocuteur exigeant face à la Région, plus encore dans des domaines aussi cruciaux que ceux du transport et de l'aménagement du territoire.

Ainsi, le Conseil Métropolitain de Dijon Métropole s'associe à la motion votée à l'unanimité par le Conseil Municipal de Neuilly-Lès-Dijon le 10 juillet dernier et émet le vœu que la halte ferroviaire de Neuilly-Lès-Dijon soit maintenue et que son rôle majeur dans l'aménagement du territoire périurbain soit reconnu et conforté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.