Emploi fictif et détournement de fonds publics, communiqué de presse de M. Pascal GRAPPIN

Je viens de recevoir par courrier du Parquet National Financier signé par le Procureur de la République Financier  un avis de classement sans suite aux accusations ignobles de la gauche départementale dont j’ai été l’objet pendant de longs mois : emploi fictif et détournement de fonds publics.

 

Cette décision intervient après une longue enquête, de nombreuses auditions, des perquisitions à mon domicile et à mon bureau, au domicile de Laurent SCHEMBRI, actuel Président de l’organisme de formation mis en cause que je présidais à l’époque des faits reprochés.

 

L’examen par le Parquet National Financier des très nombreux documents placés sous main de justice, a montré qu’il n’y avait aucun élément constitutif d’une infraction, ce que confirme ce classement sans suite.

 

J’ai toujours eu confiance dans le travail mené par les gendarmes enquêteurs et par le Parquet National Financier.

 

Je savais que cette infâme dénonciation politique visait surtout à nuire à François SAUVADET avant les élections départementales de mars 2015. Je savais que l’issue serait le classement sans suite car je n’avais rien à me reprocher.

 

Alors je veux dire ce soir une chose à cette gauche sans morale, si souvent donneuse de leçon : elle a manié la pire des armes en démocratie : celle de la calomnie pour déstabiliser un homme, une institution pour s’attirer des suffrages.

 

Ce sont des pratiques scandaleuses que je veux dénoncer avec force.

 

Elles ne m’inspirent qu’un seul sentiment : le mépris pour leurs auteurs.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.