Classement sans suite de l'enquête préliminaire mettant en cause le Conseil départemental de la Côte d'Or : Communiqué de presse de François SAUVADET

Communiqué de presse de François SAUVADET

Ancien ministre, Président du Conseil départemental de la Côte-d'Or

 

Classement sans suite de l'enquête préliminaire mettant en cause le Conseil départemental de la Côte d’Or

 

Après une longue enquête de près de 18 mois, des perquisitions au Conseil départemental et de nombreuses auditions, le Procureur de la République financier du Parquet national financier de Paris vient de décider de classer sans suite des accusations abjectes portées par les forces dites de progrès du Conseil départemental de la Côte d’Or dont je veux rappeler qu’elles étaient : délits de favoritisme et détournement de fonds publics.

Malgré les éléments que j'avais apportés aux élus de gauche en réunion plénière du Conseil départemental, ils avaient saisi la Procureure de la République, déclenchant une enquête préliminaire du Parquet national financier sur la base de leurs allégations. Ces accusations avaient été portées dès juillet 2014, à quelques mois des élections départementales.

Ils avaient parlé d’emploi fictif, de détournement, de favoritisme, ils ont essayé de m’atteindre personnellement juste avant les élections en jetant la suspicion sur les services du Conseil départemental et un agent en particulier pour des raisons politiciennes.

Aujourd’hui le parquet s’est prononcé et les élus de gauche sont renvoyés à leurs coupables responsabilités.

Je n’ai jamais douté de l’issue de cette affaire montée de toutes pièces. Je veux saluer les services du Conseil Départemental de Côte d’Or qui agissent avec probité et respect des règles de la République.

Mais je tiens aujourd’hui à m’ériger contre ces pratiques politiques d’un autre temps qui consistent à jeter l’honneur d’un homme ou d’une institution en pâture à des fins électoralistes.

Ce n’est pas la conception que j’ai de l’action publique qui doit être fondée sur un débat démocratique à la hauteur de l’attente de nos compatriotes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.