Patrimoine dijonnais vandalisé, François Rebsamen réagit.

« Au nom des Dijonnais, je condamne avec la plus grande fermeté les agissements irresponsables et le comportement irrespectueux de quelques individus qui se sont attaqués aux biens urbains en marge du rassemblement de soutien à Théo qui a eu lieu hier soir. Le patrimoine dijonnais a été vandalisé à cette occasion. S’attaquer à des symboles tels que notre chouette, c’est s’attaquer à l’histoire du cœur de notre ville inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, c’est chercher à en dégrader volontairement l’image.

Je m’interroge sur cette conception très particulière de la démocratie qui consiste à s’en prendre gratuitement aux biens publics. Ces actes relèvent d’une bêtise sans nom, d’une stupidité inacceptable.

Les services municipaux sont actuellement à pied d’œuvre pour nettoyer les différents graffitis réalisés dans la nuit. Notre chouette, comme l’ensemble des biens détériorés, retrouveront rapidement leur aspect d’origine ».

 

 

 

                                                           François Rebsamen, maire de Dijon, président du Grand Dijon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.