Plus de 3 % d'augmentation de la CFE pour 2017 : le cadeau de Noël du Grand Dijon aux entreprises !


La France est le pays au monde où les entreprises sont les plus matraquées au plan fiscal.
Comme si cela ne suffisait pas, le Grand Dijon s’apprête à faire voter ce jeudi 22 décembre une augmentation de plus de 3 % (+ 1 million d’euros) de la cotisation foncière des entreprises (CFE), sans aucune concertation préalable avec les syndicats représentatifs des entreprises !
Ainsi, les entreprises du Grand Dijon se verraient taxées de près de 29 millions au titre de la CFE, en plus des 55 millions d’euros au titre de la taxe transport.


Le Medef s’insurge contre cette pratique de taxer en permanence les entreprises, de les considérer comme des vaches à lait.
Cette politique a conduit la France à afficher un chômage de 10 %, quand les pays voisins sont à 5 %.


Le Grand Dijon amplifie cette politique fiscale excessive, qui risque de provoquer un chômage plus important encore, en altérant la compétitivité des entreprises locales.


Le Medef met les élus qui voteront cette augmentation devant leur responsabilité. En faisant cela, ils manifesteront au minimum leur indifférence face aux difficultés rencontrées par les entreprises.


La maitrise des dépenses publiques est le seul choix raisonnable qui permette aux collectivités d’équilibrer leurs comptes. Les entreprises ne sont pas le Père Noël !

 

Pierre-Antoine Kern,
Président du MEDEF Côte-d'Or

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.