Foncegrive


Côte-d'Or Tourisme © R. GUITON


© André Beuchot

Maire POUPON Charles
Secrétaire de Mairie BEAUDOIN-CHEVENARD Mélanie
Adresse 1 place de la Mairie - 21260 Foncegrive
Tél. 03 80 75 76 25 Fax 03 80 75 76 25
Email foncegrive@wanadoo.fr
Horaires d'ouverture Jeudi 16h-18h
Population 136 habitants. Les Sacrifontains
Altitude 302 mètres Superficie 1060 ha
Situation géographique Latitude: 47° 36' 39'' Nord - Longitude: 5° 9' 25'' Est
Communauté de Communes Communauté de communes Tille et Venelle
Canton IS-SUR-TILLE

Je suis fan de ma commune

Présentation

Traversé par la Venelle, tout proche de la commune de Selongey, Foncegrive est situé à 33 km au Nord-Est de Dijon.
C'est le vallon de la gorge d'où s'écoule l'antique source sacrée qui guérissait les maux, la "fons sainte", qui a donné son nom au village.

Plus d'infos

www.selongey.com

Tourisme & Patrimoine

Village Fleuri

Eglise Saint-Rémi, XIXè siècle.
Cirque de la gorge avec sa source, ferme de Barme et Tour des Templiers.
La source du vallon de la gorge était une source antique sacrée réputée pour guérir les maux !
Village classé une fleur.





Elégante et discrète, la Côte-d’Or séduit par son charme plutôt que par l'exubérance. La richesse de son patrimoine naturel et architectural réserve aux visiteurs des découvertes souvent surprenantes. S'évader en Côte d'Or, c'est la promesse d'une autre perception de notre département ; c'est vouloir partir ailleurs au cœur de son propre territoire...  C'est vouloir l'explorer de mille et une façons pour mieux le connaître. Nous avons donc souhaité rester au plus près de cet immense potentiel environnemental, patrimonial, touristique qui, tout au long des chemins, fera appel à tous vos sens : voir, écouter, sentir, toucher et parfois même goûter. Inépuisable Côte-d’Or, nos coups de cœur ne sont pas tous révélés ici ...  Nous nous évaderons à nouveau vers d'autres territoires dans une prochaine édition. Chaleureux remerciements aux élus et partenaires publics et privés pour la confiance qu’ils nous ont accordée et leur engagement dans la valorisation de leur territoire. 
Valéry Choplain
Découvrir le magazine 


Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… FONCEGRIVE.

Le camp préhistorique de Pierre Vivant (ou de Château-Brillant) était animé autrefois, dit-on, de lueurs mystérieuses ! Nul ne sut jamais de quoi elles provenaient ! Le site se décompose en deux camps, le "Grand Camp" entouré par un mur en pierres sèches bordant tout le plateau, ouvert au sud par une poterne. À l'intérieur de cette enceinte, à la pointe de l'éperon, deux petites levées en pierres sèches constituent le "petit camp". Selon Lucien Jeny, il existait au début du XXe, une pierre Virante au centre de laquelle on remarquait une cuvette à peu près ovale, de 25 centimètres environ de longueur sur 18 de largeur. On pouvait la faire tourner en récitant l'évangile selon saint Jean ! On a découvert également autour de Foncegrive, un tumulus et des sépultures romaines. D'une tour forte citée en 1387, il ne subsiste qu'un corps de bâtiment rectangulaire incertain, face à l'église, repérable grâce à sa porte dominée par un linteau en accolade. Plus haut dans le village, on observe devant une maison en ruines, une base de tourelle couverte de laves, percée d'une bouche à feu et une porte arrondie provenant peut-être de l'ancienne forteresse.
Un éperon rocheux supporte l'église Saint-Rémi dressée au XIXe. On trouve une jolie croix sculptée dans le cimetière voisin. Foncegrive propose de découvrir un pont à deux arches, un ancien moulin et sa mairie-école décorée d'une peinture murale couvrant un pignon entier. Au début du XXe, l'instituteur de Foncegrive, M. Barthélémy, réalisa une étude pour fournir l'éclairage électrique à Foncegrive et à Selongey avec une turbine installée dans le moulin.
Au fond du vallon et du Cirque de la Gorge, petit "Bout du Monde" local noyé dans la végétation, jaillit la "fons sacriva", la "Fontaine Sainte" qui aurait donné son nom au village. Cette antique source sacrée guérissait toutes sortes de maux. Elle aurait été honorée dès les temps gallo-romains. À proximité, on remarque deux petites grottes très étroites sur la droite du pré qui tapisse le fond du vallon, la seconde étant appelée le Trou du Curé. Un peu plus haut, on déniche la Roche de la Grenouille, formant abri sous roche. Au-dessus, un belvédère permet d'apprécier la beauté de la vallée.
On peut croiser dans la contrée les fées des Eaux et les fées Sylvestres, cachées dans les bois du village et surtout aux mystérieuses Roches de Thenay. En chantant, éclairées par des torches, elles avancent en procession dans une allée souterraine, descendent dans le vallon puis le long de la Venelle. De temps à autre, une des fées se détache pour danser à la lune avec son ombre. Puis toutes poursuivent leurs ébats dans la forêt de Grand-Mouton, de Marey-sur-Tille, se reposant de temps à autre dans les chênes ou hêtres séculaires. Si jamais un bûcheron y porte un coup de hache, il meurt dans l’année.

André Beuchot


© André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Économie & Développement

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Territoire boisé : promenades/randonnées pédestres.
Gîte équestre (chambres, étables, barres d'attaches).
Pêche.
Visitez la Ferme de Barme et la Tour des Templiers !


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire