La FRTP BFC en avant contre le Gazole Non Routier.

La FRTP BFC en avant contre le Gazole Non Routier.

Contact :

Fédération Régionale des Travaux Publics de BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE
Siège régional et envoi courrier : 3, rue René Char – 21000 DIJON
TEL : 03.80.41.93.21 
Délégation territoriale : ECOPOLE, rue Auguste Lucien VERITE, 25000 Besançon

 


La FRTP BFC toujours vent debout contre l'augmentation de la taxe sur le Gazoil Non Routier annonce la mise en place d'une nouvelle action afin de se faire entendre par le gouvernement.

La Fédération Régionale des Travaux Publics Bourgogne Franche-Comté a multiplié les actions depuis plus de 2 mois pour faire entendre la voix des entreprises de travaux publics de la Région, frappées brutalement par le projet de Finances 2019 et plus particulièrement en ce qui concerne le Gazole Non Routier.

La FRTP BFC a été, et reste la première région à se mobiliser massivement !

Après deux opérations escargot menées sur des axes routiers majeurs (RCEA et RN57), une conférence de presse devant la Préfecture de Région, il avait été décidé d’organiser des barrages filtrants sur les giratoires dans tous les départements le mercredi 21 novembre 2018.

Eu égard au contexte national avec le mouvement des « gilets jaunes », et forts des valeurs de travail et de respect qui les animent, les membres du Bureau de la FRTP (et plus largement) ont repensé dans un autre temps et sous une autre forme une opération pour poursuivre le combat.

Dans le même temps, la Fédération Nationale a souhaité lancer un mot d’ordre national en demandant à toutes les Fédérations Régionales de s’inscrire dans un mouvement le même jour, à savoir le 11 décembre 2018.

Considérant que les Préfets de Départements sont les « sismographes » du pays pour le Gouvernement, la FRTP BFC organisera des manifestations simultanément devant les 8 préfectures de Région et devant la Sous Préfecture de Pontarlier le mardi 11 décembre 2018, de 7H à 12H. Préalablement, une audience sera demandée à chaque Préfet.

 

Les 1 100 entreprises régionales de Travaux Publics verront leur marge baisser de l’ordre de 40% à 60 % et pour rappel la marge en net d’une entreprise est de l’ordre de 2% du chiffre d’affaires.
La capacité d’investissement sera freinée, voire réduite à néant
Les 2000 embauches prévues sur les 2 ans à venir seront fortement compromises,
La hausse sur le Gazole Non Routier induite par la suppression du taux réduit de la TICPE, va in facto se répercuter sur le coût des travaux. Ce sont principalement les collectivités territoriales qui vont devoir supporter la hausse des prix, et le volume de travaux sera forcément réduit dans les prochaines années !
Pour les marchés privés, il faudra légiférer pour actualiser les prix, et le temps nécessaire est estimé à plusieurs années. La viabilité des TPE / PME est clairement mise en cause.

La FRTP alerte aussi sur les conséquences indirectes de cette mesure, comme l’augmentation du vol de carburants dans les machines et les entreprises devront faire face à des actes de vandalisme, qui atteignent aussi le moral des salariés, impliqués pour beaucoup d’entre eux dans leur entreprise !

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Marchés publics : la CGPME 21 et la FRTP Bourgogne veulent dialoguer avec les élus locaux.
Suite à certaines critiques parues dans la presse sur la qualité...
Changement de propriétaire chez SOBOMAT
Bertrand Chalumeau, jurassien d'origine, a racheté SOBOMAT, entreprise...
FRTP : L'oreille des collectivités
Défendre les intérêts des entrepreneurs des travaux publics...
Les entreprises de travaux publics de Bourgogne-Franche-Comté disent non au projet de loi sur le Gazole Non Routier
Aprés les opérations escargot du 23 octobre dernier sur le...
GNR : LA FRTP BFC ne s'essoufflera pas !
Aprés les Opérations escargots sur les axes majeurs de la...
BIFI : L'exemple d'une entreprise locale
L'entreprise BIFI est née de l'idée de son actuel...
17ème édition du concours TALENTS BGE de la création d'entreprise : c'est parti !
Les porteurs de projet et nouveaux entrepreneurs ont jusqu’au 30 avril...
Suramortissement des investissements : une vraie bonne mesure !
Le Premier Ministre a annoncé ce matin un plan visant à stimuler...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *