GNR : LA FRTP BFC ne s'essoufflera pas !

GNR : LA FRTP BFC ne s'essoufflera pas !

Contact :

Fédération Régionale des Travaux Publics de BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE
Siège régional et envoi courrier : 3, rue René Char – 21000 DIJON
TEL : 03.80.41.93.21 
Délégation territoriale : ECOPOLE, rue Auguste Lucien VERITE, 25000 Besançon


Aprés les Opérations escargots sur les axes majeurs de la région (RCEA et RN57) du 23 octobre ainsi que la conférence de presse / Assemblée Générale des Entrepreneurs devant la Préfecture de Région le 5 novembre dernier, la FRTP BFC ne décolère pas et se prépare à la mise en place d'actions afin de se faire entendre par le gouvernement. 


Dès l’annonce du projet de loi de Finances sur le Gazole Non Routier (projet qui n’a fait l’objet d’aucune consultation et dont la brutalité et la soudaineté sont à regretter), la FRTP BFC a multiplié les actions pour faire entendre les voix des Entrepreneurs et plus particulièrement celles des PME TPE, fortement impactées.

- Opérations escargots sur les axes majeurs de la région (RCEA et RN57), le 23 octobre,
- Conférence de presse / Assemblée Générale des Entrepreneurs devant la Préfecture de Région le 5 novembre dernier,

A la suite du mouvement national des « Gilets Jaunes », il a été décidé, pour rester visibles et lisibles de reporter l’action « barrages filtrants sur 8 sites de la région », initialement prévue le 21 novembre 2018 de 7H à 9H.

- Les 1 100 entreprises régionales de Travaux Publics verront leur marge baisser de l’ordre de 40% à 60 % et pour rappel la marge en net d’une entreprise est de l’ordre de 2% du chiffre d’affaires.
- La capacité d’investissement sera freinée, voire réduite à néant
- Les 2000 embauches prévues sur les 2 ans à venir seront fortement compromises,
La hausse sur le Gazole Non Routier induite par la suppression du taux réduit de la TICPE, va in facto se répercuter sur le coût des travaux. Ce sont principalement les collectivités territoriales qui vont devoir supporter la hausse des prix, et le volume de travaux sera forcément réduit dans les prochaines années !
Pour les marchés privés, il faudra légiférer pour actualiser les prix, et le temps nécessaire est estimé à plusieurs années. La viabilité des TPE / PME est clairement mise en cause.

La FRTP alerte aussi sur les conséquences indirectes de cette mesure, comme l’augmentation du vol de carburants dans les machines et les entreprises devront faire face à des actes de vandalisme, qui atteignent aussi le moral des salariés, impliqués pour beaucoup d’entre eux dans leur entreprise !

Le Président, Vincent MARTIN va consulter les membres du Bureau de la FRTP BFC, vendredi 23 novembre matin pour acter les modalités de poursuite du mouvement

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Les entreprises de travaux publics de Bourgogne-Franche-Comté disent non au projet de loi sur le Gazole Non Routier
Aprés les opérations escargot du 23 octobre dernier sur le...
Marchés publics : la CGPME 21 et la FRTP Bourgogne veulent dialoguer avec les élus locaux.
Suite à certaines critiques parues dans la presse sur la qualité...
Changement de propriétaire chez SOBOMAT
Bertrand Chalumeau, jurassien d'origine, a racheté SOBOMAT, entreprise...
EDF : Un bilan 2016 100 % renouvelable !
C’est l’usine de méthanisation de Chagny (71) qui a...
FRTP : L'oreille des collectivités
Défendre les intérêts des entrepreneurs des travaux publics...
Un nouveau Délégué régional pour le Groupe EDF en Bourgogne-Franche-Comté
Yves CHEVILLON, nouveau Délégué Régional EDF en...
La FRTP BFC en avant contre le Gazole Non Routier.
La FRTP BFC toujours vent debout contre l'augmentation de la taxe sur le Gazoil...
Rouler propre en faisant des économies et même gagner de l'argent en produisant soi-même son électricité ?
C'est possible, grâce à des solutions innovantes proposées...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *