Le chantier du "Jardin Secret" révélé à 1250 collégiens par la FFB de Côte-d'Or

Les Coulisses du Bâtiment permettent aux jeunes élèves de rencontrer les entreprises adhérentes de la Fédération Française du Bâtiment de Côte-d'Or, ainsi que les entreprises qui interviennent sur un chantier.  Pour cette 16ème édition, plus de 1250 jeunes ont pu visualiser les réalités d’exécution du Chantier « le Jardin Secret » en condition réelle.

La FFB de Côte-d'Or a organisé la 16ème édition des « Coulisses du Bâtiment » la journée du vendredi 12 octobre 2018 sur le site du Chantier « le Jardin Secret ».
En 2017, c’est le chantier « du Musée des Beaux-arts » à Dijon, qui avait été retenu pour cette opération, permettant à 1195 personnes de découvrir différentes facettes de nos métiers. Pour cette 16ème édition, plus de 1250 jeunes ont répondu présent. Depuis l’origine de l’opération en 2003, les principaux chantiers de Côte d’Or ont accueilli plus de 14350 visiteurs.


La 16ème édition des Coulisses du BâtimentCe jour-là, les adhérents de la FFB, ainsi que les entreprises qui interviennent sur le chantier, ont la possibilité de présenter leurs métiers et leurs savoir-faire, aux jeunes dans le cadre d’une opération de communication nationale. C’est un moyen unique pour les jeunes de visualiser les réalités d’exécution d’un chantier en condition réelle.


"Participer à cet événement, c’est aussi permettre à nos entreprises de bénéficier d’une campagne de communication nationale et d’une organisation complète au service de la profession. C’est surtout un moyen d’accroître notre notoriété, d’impliquer l’ensemble de notre personnel autour d’un projet commun, de susciter des vocations auprès des jeunes, d’améliorer notre intégration dans la vie locale et de resserrer les liens avec nos partenaires, clients et fournisseurs.
Cette opération est destinée aux jeunes des collèges, lycées et des stagiaires de la formation professionnelle. Ils pourront à cette occasion faire une visite du chantier, accompagné d’un 

Les Coulisses du Bâtiment

professionnel, et découvrir un espace d’exposition et de présentation des métiers pour que les jeunes puissent rencontrer des hommes et des femmes qui ont la passion de construire."

 

 

 

 

 

Réalisée sur l’emprise de l’ancienne école catholique « Elisabeth de la Trinité » du groupe les Arcades, l’opération« Jardin Secret » représente pour EDIFIPIERRE BFCla deuxième opération majeure après la restructuration des anciennes usines Lejay Lagoute (Patio Kiriel), rue de Mulhouse à Dijon, en 2014.Réalisée sur l’emprise de l’ancienne école catholique « Elisabeth de la Trinité » du groupe les Arcades, l’opération « Jardin Secret » représente pour 

Ce chantier d’envergure et remarquable par son originalité se distingue en effet par la complexité de certains ouvrages, le style architectural diversifié des bâtiments, la multiplication des sujétions auxquels nous avons dû faire face et la mise en oeuvre de techniques de construction peu courantes localement.

La 16ème édition des Coulisses du Bâtiment

ELEMENTS CLES DU CHANTIER :
- Etudes de conception : TRIDON Architecture – STUDIOMUSTARD
- Maître d’oeuvre d’exécution et OPC : TRIDON Architecture
- Durée prévisionnelle : janvier 2017 (désamiantage/démolition) à décembre 2019, soit près de 36 mois de travaux
- 7 bâtiments en R+3, R+4 et R+5 pour un total de 243 logements à ce jour
- Destination des ouvrages : accession de standing, mixité sociale et logements étudiants gérés
- Béton mis en oeuvre : 11000 m3 environ
- Surface de plancher démolies : 5135 m2
- Surface de plancher créée: 9967 m2
- Nombre d’entreprises et intervenants mobilisés : 19 entreprises – 7 bureaux d’étude spécialisés/bureaux de contrôle/Géotechnicien (hors géomètre)

QUELQUES SPECIFICITES :
- Les contraintes de construction et d’organisation des travaux, notamment par le fait qu’on se situe en zone urbaine et que le chantier est entouré d’immeubles (limitation des nuisances aux riverains).
- Les contraintes liées à la préservation de l’Espace d’Intérêt Paysager (parc) qui nous a obligé à densifier les constructions en limite du domaine public et surtout à construire 2 niveaux de sous-sol pour répondre aux
exigences de stationnement imposées par les documents d’urbanisme.
- Le désamiantage de l’ensemble des bâtiments existants avant démolition. Près de 9 T de déchets amiantés ont été évacués et traités dans des centres spécialisés
- La dépollution et la déconstruction des bâtiments existants avec l’évacuation, le recyclage et le traitement de près de 5200 T de déchets divers (béton, bois, métal, plâtre, etc)
- La préservation de la Chapelle alors que des bâtiments étaient « accrochés » sur ses façades
- La réalisation de fouilles d’archéologie préventives prescrites et imposées par le Préfet dans le cadre de l’instruction du permis de construire. Ces fouilles ont duré 2.5 mois et ont été entièrement financées par le
promoteur (plusieurs centaines de milliers d’€)
- La réalisation de fondations spéciales et la mise en oeuvre de techniques particulières de type « parois projetées » et « berlinoises » pour tenir les terres en limite domaine public lors de la réalisation des 2 niveaux de sous-sol
- La réalisation d’infrastructures de type radier/cuvelage au niveau -2 du sous-sol répondant à des exigences d’étanchéité à l’eau
- L’engagement de l’opération dans un processus de certification QUALITEL Habitat & Environnement avec le souci de s’inscrire dans un référentiel imposé aux entreprises en matière de limitation de l’impact environnemental des constructions et la limitation des nuisances aux riverains.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

BSB et ENGIE associent leurs énergies
L’École et l’entreprise ont signé une convention de...
BIFI : L'exemple d'une entreprise locale
L'entreprise BIFI est née de l'idée de son actuel...
17ème édition du concours TALENTS BGE de la création d'entreprise : c'est parti !
Les porteurs de projet et nouveaux entrepreneurs ont jusqu’au 30 avril...
Suramortissement des investissements : une vraie bonne mesure !
Le Premier Ministre a annoncé ce matin un plan visant à stimuler...
La CCI de Côte d'Or délocalise ses réunions de bureau
La Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’or se...
VENTE-PRIVEE MIAM MIAM.
VENTE-PRIVEE crée près de 100 emplois en Bourgogne, dans le cadre...
Sensibilisation aux escroqueries bancaires
La CCI Côte-d’Or s’associe au Groupement de gendarmerie...
Atelier "L'importance de la communication"
Dans le cadre des rendez-vous pèriodiques organisés par la CCI de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *