CEBFC : De l'audace, encore de l'audace !

Danton ne nous en voudra pas d’emprunter une bribe d’un de ses plus célèbres discours. Car l’audace (couplée il est vrai, à la « solidité ») était le maître-mot de la conférence de présentation des résultats 2017 de la Caisse d’Epargne Bourgogne Franche-Comté. La vénérable banque de sociétaires (200 ans au compteur cette année) affiche des résultats stables et satisfaisants grâce à une diversification de ses activités, de son management et de ses modes de travail (voilà pour l’audace) alliée à une assise en fonds propres en hausse (voilà pour la solidité), au service des clients-sociétaires, mais aussi de l’économie régionale.

Pour apprécier tout le sel de la présentation des résultats 2017 de la Caisse d’Epargne Bourgogne Franche-Comté par les membres du directoire, mieux avoir le goût des oxymores. Jean-Pierre Deramecourt, président du directoire a en effet résumé l’année dernière en deux formules : la banque à l’écureuil, malgré ses 200 ans, se veut à la fois « solide et audacieuse », et tout autant « ancienne » que « moderne ». Explications.

 

Vendre la confiance

Avec 330 M€ de PNB (Produit net bancaire) en 2017, contre 337,7 M€ en 2016, la CEBCF accuse certes un repli, mais c’est précisément dans cette relative stabilité qu’il faut chercher l’optimisme affiché par le directoire. Certes notre pays sort de la crise financière, mais au long des dernières années les banques ont été durement secoué et ont dû trouver des ressources pour maintenir et consolider l’activité et la rentabilité. Réussir ce passage étaot justement le challenge. « Nous sommes dans une période de transition, d’adaptation et d’investissement », confirme Philippe Boursin, responsable du Pôle finances au sein du directoire. Les taux de marge des banques ont baissé, et malgré cela la CEBFC affiche « une hausse de ses fonds propres, ce qui induit une meilleure solvabilité. Nous vendons de la confiance. »

De fait, la banque revendique aujourd’hui 12 850 clients professionnels – professions libérales, domaine de la santé, artisans, commerciaux) représentant un encours de 1198 M€ de crédits accordés (+ 5,5 M€ par rapport à 2016), 20 520 clients privés (les « gros » portefeuilles), 420 domaines viticoles et 900 000 clients au total sur la région. Dernier indicateur, la CEBFC représente aujourd’hui 15,3 % du crédit de l’immobilier en Bourgogne Franche-Comté.

 

Trouver des moteurs de croissance

Pour séduire de nouveaux clients, la CEBFC a misé sur un axe : la diversification de ses activités. Une diversification raisonnée, basée sur les métiers historiques de la banque. « Ce sont d’autres moteurs de croissance tout en restant fidèle à l’ADN », explique Jean-Pierre Deramecourt, président du directoire. « De nouveaux services et de nouvelles compétences » complète Pierre-Yves Scheer, chef du Pôle développement régional.

Cela a impliqué d’une part une adaptation aux évolutions technologiques, numériques notamment, avec un effort de formation des personnels pour accompagner les sociétaires dans leurs nouveaux usages : banque à distance, paiement dématérialisé fonctionnant sous apple ou android, possibilité de souscription de prêt en ligne…

D’autre part, la CEBFC affiche une montée en puissance sur de nouveaux services et notamment dans le domaine de l’assurance, avec près de 30 % de ses sociétaires assurés en interne. Mais la banque s’investit aussi dans l’ingénierie financière, avec du conseil aux entreprises et l’investissement immobilier comme opérateur ou propriétaire en soutien à l’économie locale.

 

Banque de proximité

C’est le but affiché de la banque : être un acteur du développement régional. « Maintenir notre rentabilité pour maintenir notre rentabilité n’a pas de sens. Nous ne sommes pas là pour gagner de l’argent, assure Jean-Pierre Deramecourt, mais pour assurer le service aux clients et aux territoires. » La CEBFC renforce ainsi ses positions sur les clientèles institutionnels et entreprises : avec par exemple 18 participations dans des SEM, 15 participations aux côtés des organismes de logements sociaux, 1 669 M€ d’encours de crédit à fin 2017 auprès des collectivités locales. Elle a aussi choisi de conserver ses 200 agences déployées sur 18 « bassins de vie ». A noter que 10 M€ ont été dévolus à la rénovation de 19 agences depuis janvier 2017 (acquisitions et travaux).

Pour Antoine-Sylvain Blanc, président du Comité d’orientation et de surveillance, le résultat de cette année 2017 stable après un millésime 2016 exceptionnel (il est vrai dans un contexte plus tendu) est « très satisfaisant », d’autant qu’il est accompagné d’un nouveau siège de la CEBFC au Parc Valmy « engagement des équipes » à souligner. Ce dernier point sera particulièrement visible au nouveau siège de la CEBFC au Parc Valmy  dont les aménagements et l’organisation ont été pensés en liaison avec les collaborateurs dans un souci de gestion plus « horizontale », impliquant des « modes de fonctionnement plus participatifs et collaboratifs » favorisant la transversalité entre les services. A vérifier sur place le premier semestre 2020, sans oublier dès septembre de cette année la pose de la « première poutre » du futur bâtiment de conception bois. Rien d’étonnant : après tout, la mascotte de la caisse d’épargne, l’écureuil, vit bien dans les arbres, non ?

 

 

 

 

Caisse d’Epargne Bourgogne Franche-Comté
Le directoire de la Caisse d'Epargne Bourgogne Franche-Comté

De gauche à droite : Cédric MIGNON, Pôle Banque de Détail, Fabien CHAUVE, Pôle Ressources et Communication, Jean-Pierre DERAMECOURT, Président du Directoire, Philippe BOURSIN, Pôle Finances, Pierre-Yves SCHEER, Pôle Banque du Développement Régional.

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Jean-Pierre Deramecourt (CEBFC) : la banque au plus près du territoire !
Nommé président du Directoire de la Caisse d’Epargne de...
En 2017, ayons l'énergie d'entreprendre pour notre région
En ce début d’année 2017, la traditionnelle...
CEBFC : l'avenir se conjugue au présent
Après l'annonce de ses résultats satisfaisants pour...
Rencontres de la viticulture : faites votre marché !
Devenue aussi traditionnelle qu’un paulée à la fin des...
Bpifrance et la Caisse d'Epargne de Bourgogne Franche-Comté s'associent pour favoriser l'internationalisation des entreprises
Anne Guérin, Directrice exécutive Financement et du Réseau...
La Caisse d'Epargne BFC investit dans les territoires pour garder le contact avec ses clients
Garder une relation de proximité avec ses clients, telle est la...
La Caisse d'Epargne de Bourgogne Franche-Comté réduit son empreinte énergétique.
Consciente de sa responsabilité au regard de l’environnement, la...
Inauguration de l'agence Caisse d'Epargne Dijon Lac.
La Caisse d'Epargne Bourgogne Franche-Comté (CEBFC) investit chaque...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *