3 lauréats récompensés au Concours Créadie

Le concours Créadie récompense chaque année les micro-entrepreneurs financés et accompagnés par l’Adie - lauréats élus par un jury dans des catégories distinctes. Le 6 mars dernier, 3 d’entre eux ont été mis à l’honneur lors de la remise des prix qui s’est déroulée à Dijon.
Quentin GOULLEROT – Tailleur de pierre et marbrier
Thomas NOEL – Epicier rural
Romuald ROBIC – Dépannage informatique



- Quentin GOULLEROT – Tailleur de pierre et marbrier
- Thomas NOEL – Epicier rural
- Romuald ROBIC – Dépannage informatique
Lauréats régionaux du Concours Créadie 2018

A seulement 22 ans, au moment de la création de son entreprise de marbrerie funéraire, c’est une belle prise d’initiative : Quentin a osé se lancer malgré une expérience professionnelle récente (4 ans seulement).
Son savoir-faire technique est reconnu par ses pairs. En effet, depuis 1 an, il travaille en sous-traitance pour la société ELABOR située à Messigny et Ventoux. Cette société est spécialisée dans l’aide aux communes pour restructurer les terrains communaux, notamment les cimetières. Elle réalise un CA de plus de 5 millions d’euros, génère une bonne rentabilité, et présente une bonne structure financière, de quoi rassurer Quentin pour les chantiers qui lui sont proposés. Sa persévérance a payé car après avoir essuyé de nombreux refus bancaires, remonté la pente financière notamment grâce au microcrédit de l’Adie, changé complètement sa façon de travailler en prenant en considération les conseils que nous lui avons donné, Quentin a un bel avenir devant lui ! Depuis l’implantation d’un supermarché en périphérie de Bligny-sur-Ouche, il y a une dizaine d’années, le bourg a connu la fermeture de la majeur partie des établissements. Acheter sa viande, ses oeufs ou ses légumes devient donc une difficulté quotidienne pour des personnes connaissant des problèmes de mobilité. La ville de Bligny-sur-Ouche est touchée par le phénomène de vieillissement de sa population où la proportion de personnes âgées ne fait qu’augmenter.


Thomas
a donc l’idée de créer une épicerie « Au Petit Panier » où l’on trouve des produits de première nécessité. Il voulait également commercialiser des produits issus des producteurs locaux : le circuit-court. Ce mode de distribution n'est pas nouveau et il s’est considérablement développé ces dernières années aussi bien dans nos villes que nos campagnes. Cependant, avant l’implantation de cette épicerie, Bligny-sur-Ouche n’avait pas un commerce proactif dans cette démarche.

 

 

Fort d’une âme de développeur, de l’envie d’être au service d’une clientèle dans un domaine qu’il maîtrise, Romuald affiche sa volonté de devenir un acteur du développement de ville moyenne rurale, tout un défi. Il a à coeur de promouvoir l’informatique en milieu rural tout en préservant un service de proximité avec les habitants ruraux.
Sa capacité à prendre du recul sur son activité pour mieux répondre aux besoins de son territoire, depuis la création de son premier magasin, Romuald a élargi son champ d’action : location de matériel sonore, impression sur tout support, photographie, e-cigarette…). En octobre 2016, dans le cadre de la transmission de son magasin à Arnay-le-Duc, il prend sous son aile Corentin Bernet, jeune diplômé d’un DUT Génie Electrique.

 

À PROPOS DE L’ADIE
Reconnue d'utilité publique, l'Adie est une association qui aide les personnes exclues du marché du travail et qui nʼont pas accès au crédit bancaire classique à créer leur entreprise, et donc leur emploi, grâce au microcrédit. Pionnière du microcrédit en France et en Europe, l'Adie en est l'acteur majeur. L'Adie accompagne par ailleurs les porteurs de projet afin de les soutenir en amont et en aval du lancement de leur micro-entreprise pour en garantir la pérennité. Depuis sa création en 1989 par Maria Nowak, lʼAdie a financé plus de 208 000 microcrédits, participant ainsi à la création de plus de 125 000 entreprises.
En 2017, elle a financé plus de 20 000 personnes et ainsi permis la création de 240 nouveaux emplois par semaine. Le taux de pérennité de ces entreprises après 2 ans est de 70%, et le taux d'insertion des personnes financées après deux ans est de 84%.

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

La CCI Côte-d'Or va signer, à Montbard, une convention de partenariat économique avec la Communauté de Communes du Montbardois.
Objectif : renforcer les missions de l’antenne Haute...
Rouler propre en faisant des économies et même gagner de l'argent en produisant soi-même son électricité ?
C'est possible, grâce à des solutions innovantes proposées...
Le bilan d'EDF 2013 en Bourgogne.
La performance industrielle du groupe EDF pour l'année 2013, a...
BIFI : L'exemple d'une entreprise locale
L'entreprise BIFI est née de l'idée de son actuel...
Retour sur les Rencontres Viticoles du Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne.
Le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne a organisé le 10 mars...
17ème édition du concours TALENTS BGE de la création d'entreprise : c'est parti !
Les porteurs de projet et nouveaux entrepreneurs ont jusqu’au 30 avril...
Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne : Premier financeur de l'économie régionale
L’Assemblée Générale du Crédit Agricole de...
Suramortissement des investissements : une vraie bonne mesure !
Le Premier Ministre a annoncé ce matin un plan visant à stimuler...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *