Etats Généraux de l'Alimentation : remise du plan Filière Vins au Ministre de l'Agriculture

Etats Généraux de l'Alimentation : remise du plan Filière Vins au Ministre de l'Agriculture

Contact :

CNIV
12 rue sainte Anne
75001 PARIS
+ 33 1 53 29 92 80
cniv@cniv.asso.fr


Le plan de la Filière Vins a pu finalement être remis au Ministre de l’Agriculture lundi 29 janvier après-midi. Les acteurs du monde vinicole (vins, eaux-de-vie de vin, et produits à base de raisins et de vin), qu’il s’agisse de la production ou du négoce, avaient travaillé l’automne dernier à un plan ambitieux visant à assurer les conditions du maintien de leadership mondial de la filière viticole française.


« Nous avons construit un plan équilibré entre responsabilité sociétale et développement économique. Nous devons améliorer notre compétitivité tout en accélérant les mutations attendues par la société française. Notre plan s’appuie sur un socle fondamental qui est celui de la viticulture durable. Nous sommes prêts à relever ce défi collectivement » déclarent Jean-Marie Barillère, Président du Comité National des Interprofessions des Vins à Appellation d'Origine et Indication Géographique (CNIV), et Jérôme Despey, Président du Conseil Spécialisé Vins de FranceAgriMer.

Le Plan de la Filière Vins se décline en 4 axes :
- L’engagement social : au service d’un meilleur environnement de travail préservant la santé et la sécurité des personnes qui travaillent à la vigne et dans les caves.
- L’engagement environnemental : pour faire face au changement climatique et faciliter la transition écologique attendue par la société française : l’objectif est, à terme, la sortie des pesticides sous réserve de trouver des alternatives fiables qui participent aussi à la création de valeur.
- L’engagement sanitaire : c’est-à-dire l’amplification du travail de sensibilisation et d’éducation à une consommation sans risque pour la santé.
- La création de valeur à tous les maillons de la chaîne et un juste partage : pour la filière vinicole, améliorer la création de valeur, c’est notamment une politique export plus ambitieuse et plus cohérente en phase avec les attentes de ses marchés. C’est aussi une capacité de résilience face aux aléas économiques et climatiques. Cette résilience de filière pourra être accompagnée par un dispositif fiscal d’épargne de précaution, tel qu’évoqué par le Président de la République lors de ses voeux au Monde Agricole le 25 janvier dernier.
La Filière Vins va continuer le travail, pour l’adapter notamment aux spécificités de chaque zone de production. Elle compte en son sein des entreprises à caractéristiques nombreuses et hétérogènes, réparties sur la quasi-totalité du territoire français. Cet engagement devra s’accompagner de celui de l’Etat sous la forme d’un contrat filière.
« La remise du plan Filière Vins a été rendue possible grâce à la position de la Présidence de la République indiquant par courrier officiel que « l’objectif est de lutter contre les consommations excessives et à risque, ce qui nécessite d’investir en amont dans la prévention ». Dans cet esprit, les acteurs de la santé et de l’économie vont être amenés à travailler ensemble pour mener à bien « la révolution » de la prévention » poursuit Jean-Marie Barillère.

Selon les propres termes du Président de la République, la filière vinicole représente « l’âme de la France ». Elle porte en elle une forme d’excellence. Nous devons conforter ce statut et transmettre cet héritage aux générations futures, la réussite économique nous permettant de réaliser la transition écologique.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Un nouveau laboratoire oenologique basé à Nuits-Saint-Georges,
Spécialisée dans la distribution de produits de la vigne au vin...
Les Caves Carrière s'installent à Dijon.
Les Caves Carrière sont nées d’un projet professionnel...
Une nouvelle direction au domaine Chanson Père & Fils
Après 14 années passées à la tête des...
Rencontres de la viticulture : faites votre marché !
Devenue aussi traditionnelle qu’un paulée à la fin des...
La CCI Côte-d'Or va signer, à Montbard, une convention de partenariat économique avec la Communauté de Communes du Montbardois.
Objectif : renforcer les missions de l’antenne Haute...
Rouler propre en faisant des économies et même gagner de l'argent en produisant soi-même son électricité ?
C'est possible, grâce à des solutions innovantes proposées...
Le bilan d'EDF 2013 en Bourgogne.
La performance industrielle du groupe EDF pour l'année 2013, a...
BIFI : L'exemple d'une entreprise locale
L'entreprise BIFI est née de l'idée de son actuel...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *