Mois de l'Economie Sociale et Solidaire... ou Solitaire ?

Mois de l'Economie Sociale et Solidaire... ou Solitaire ?

Contact :

CONTACTS 

Pôle d’Économie Solidaire
12 Avenue Gustave Eiffel

21000 Dijon
Tél : 03 80 50 90 47
http://www.pole-economie-solidaire21.org

CRESS Bourgogne-Franche-Comté
Siège administratif : 21 Place de la République.

21000 Dijon
Tél : 03 80 59 96 75

Siège social : Maison de l’ESS, 7 rue Léonard de Vinci
25000 Besançon
Tél : 03 81 50 75 09

Pour connaître tous les rendez-vous : 
www.ess-bfc.org

 


Pour la dixième année, l’Économie Sociale et Solidaire (ESS)  propose dans la France entière diverses actions tout le mois de novembre. Le Pôle de l’agglomération dijonnaise sous la houlette de sa présidente Karen Benoist, en collaboration avec d’autres associations*, avait fait le choix d’un débat mardi 7 novembre de 18 à 20 h à l’Institut Régional Supérieur du Travail Éducatif et Social de Bourgogne (Irtess) à Dijon, avec le thème : Quelles politiques publiques pour les structures ESS demain ? Des réponses toujours en attente.

C’est la première fois que l’Irtess s’engage dans le cadre du mois de l’Économie Sociale et Solidaire, et quoi de plus logique pour cet institut qui forme des éducateurs spécialisés entre autres pour les structures ou associations solidaires ? Hélas, aucun élève n’avait cru bon de participer aux questions que tous les « acteurs » se posent : quel avenir en 2018 pour l’ESS, alors que le gouvernement coupe la plupart des crédits ?

« L’ESS, pour reprendre les propos de Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, à l’ouverture du mois de l’Économie, précisait Bruno Forest, Président de la Chambre Régionale de l’Économie Sociale et Solidaire de Bourgogne Franche-Comté, c’est une société plus juste, plus humaine, plus solidaire, une aspiration que souhaitent aujourd’hui les jeunes. Nous devons donc, poursuivait Bruno Forest avoir une parole commune. Les CRESS sont un outil (1) pour porter cette parole commune justement dans les divers ateliers. Cela permet de montrer notre poids, d’être solidaire oui mais de plus en plus solidaire, car l’enjeu à venir c’est se rassembler pour sensibiliser les pouvoirs publics sur les conséquences d’un manque de subventions sur les territoires (2). »

Peut-on mesurer l’humain face à la productivité ?

« Exemple : la fin des contrats aidés. Ils sont menacés souligne Patricia Coler. Alors faut-il discuter avec l’Europe, faut-il une norme économique, une justice sociale ? Il faut en tout cas remonter au créneau, se remobiliser. Comment reconstruire ce partenariat avec les collectivités territoriales ? »

Pour Thomas Buffard, la mission est d’intérêt général et il faut se faire connaître. 

Denis Hameau est lui catégorique :

« Comment avoir une réflexion, moi qui suis un homme de gauche, avec une droite au pouvoir ? Il est nécessaire d’avoir une réflexion avec les acteurs en tant qu’élus et coopérer. »

Et pourquoi lance une personne dans la salle, ne pas changer d’imaginaire, resituer l’humain dans le monde du travail et ne pas réfléchir seulement à la rentabilité ? Les contrats aidés ont justement ce but. Alors l’ESS était-elle mesurable, peut-on mettre la qualité, l’humain en face de la productivité, le rendement ? »

« L’ESS, c’est aussi savoir dire non à des mauvais projets, précise Patricia Coler. Alors oui il faut mettre en place une évaluation des initiatives, au niveau national mais surtout régional. »

Dans la salle, les « petites » associations s’interrogent et restent sans réponse. Comme Claire Mongeot. Elle ouvre à Plombières-lès-Dijon, une association il y a dix ans Ani’nomade, des animaux pour soigner des maux. Aujourd’hui avec six salariés, 4500 clients, des activités thérapeutiques  et pédagogiques avec les enfants et personnes âgées, Claire Mongeot se demande ce que va devenir l’association sans subvention (3) ?

En 2018 et plus, l’ESS devra-t-elle faire comme dans certains pays d’Europe, une alliance avec le privé, voire même du mécénat avec des porteurs de projets face à un État « défaillant » ?

Rédaction : Brigitte Bacheley

b.bacheley@orange.fr

07 71 66 20 44          

 

* Les sujets dintervention :

Patricia Coler, Présidente du Mouvement pour l'Économie Solidaire : Évolution de la politique de l'État en matière de soutien à l'ESS de la loi Hamon à aujourd'hui ?
Denis Hameau, Vice-Président Économie Sociale et Solidaire : 

Quel soutien au développement de l'ESS en région Bourgogne Franche-Comté ?
Bruno Forest, Président de la CRESS Bourgogne Franche-Comté

Quels enjeux pour la structuration de l'ESS à travers la reconnaissance des CRESS ?
Thomas Buffard, Administrateur du Mouvement des entrepreneurssociaux : 

Comment l'entrepreneuriat social s'inscrit-il dans la co-construction des politiques publiques ?

 

(1) La CRESS Bourgogne-Franche-Comté vous invite à la présentation du Guide des bonnes pratiques de l’ESS ,jeudi 30 novembre, à l’IRTS de Franche-Comté, 1 Rue Alfred de Vigny à Besançon.

http://ess-bfc.org/agenda/le-guide-des-bonnes-pratiques-fait-sa-tournee

 (2) Communiqué des réseaux d’acteurs de l’économie sociale et solidaire de Bourgogne Franche Comté

La Chambre Régionale de l’Économie Sociale et Solidaire de Bourgogne-Franche-Comté et ses réseaux membres prennent acte d’une actualité de l’ESS pour le moins ambivalente. D’un côté les propos du ministre chargé de l’ESS, Nicolas Hulot, qui, lors de l’ouverture du mois de l’ESS, dit « l’ESS devrait devenir la norme économique de notre pays » avec l’annonce d’un deuxième volet à la Loi ESS, la mise en œuvre de dispositifs de soutien et d’accompagnement et dans le même temps une baisse des financements pour l’ESS annoncée dans le cadre du projet de loi de finance 2018, une décision unilatérale de diminution drastique des contrats aidés ainsi que la suppression de l’incitation fiscale des particuliers à l’investissement des entreprises solidaires.

Une situation paradoxale donc qui crée des difficultés supplémentaires pour nombre d’entreprises de l’ESS et génère insécurité et incertitude sur la continuité des activités. Et cela dans un contexte déjà tendu pour l’ensemble des acteurs toutes familles confondues.

Une situation qui appelle donc à un sursaut de la part des réseaux et entreprises de l’ESS en concertation avec le monde politique mais plus encore celui de la société civile, active souvent en son sein et très souvent bénéficiaire de ses prestations de service. A l’opposé de seules considérations financières, il est impératif  aujourd’hui que l’ESS entière se mobilise pour porter et faire valoir les spécificités de ses modes d’entreprendre, l’importance en termes d’utilité sociale données à ses activités et projets, ses contributions à la cohésion sociale et territoriale, sa capacité d’innovation sur les territoires en demande. Bref une économie aussi mais tournée vers l’humain et la satisfaction des besoins dans les territoires. Ainsi, les acteurs et réseaux de l’ESS, membres de la CRESS Bourgogne-Franche-Comté projettent d’organiser dès cette fin d’année et courant 2018 diverses actions et manifestations :

- Interpellation du monde politique, sollicitation de rencontres avec les députés

- Demande d’interlocution sur la question des contrats aidés et plus spécifiquement une demande de moratoire sur ce sujet,

- L’organisation de manifestations à destination du grand public,

Nous vous demandons à toutes et tous, acteurs de l’ESS, amis et partenaires, simple citoyen de nous rejoindre dans notre mobilisation afin que tous ensemble nous puissions peser sur les décisions qui nous concernent au quotidien. Informez-vous sur ce qui est en cours de préparation : http://ess-bfc.org/

 

(3) Association Ani’nomade
1 rue des Petites roches
21370 Plombières lès Dijon
Tél : 06 59 32 23 16
www.aninomade.fr

CONTACTS 

Pôle d’Économie Solidaire
12 Avenue Gustave Eiffel
21000 Dijon
Tél : 03 80 50 90 47
http://www.pole-economie-solidaire21.org

CRESS Bourgogne-Franche-Comté
Siège administratif : 21 Place de la République.
21000 Dijon
Tél : 03 80 59 96 75

Siège social : Maison de l’ESS, 7 rue Léonard de Vinci
25000 Besançon
Tél : 03 81 50 75 09

Pour connaître tous les rendez-vous : www.ess-bfc.org 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Graines de Start souffle sa première bougie.
Inaugurée en Février 2014, Graines de Start, la plateforme de...
Concours BGE Talents de la création d'entreprise 2015, 3 Côte-d'Oriens récompensés.
Cette 17ème édition du Concours Talents 2015 et 14ème...
L'Adie se mobilise pour faciliter l'entreprenariat des jeunes et des seniors.
Du 5 au 9 octobre, l’Adie s’adressera à tous les jeunes et...
Premier forum de la finance solidaire à Dijon
Neuf acteurs bourguignons (associations ou coopératives) ont choisi de...
2ème JOB DATING... une collaboration Pôle Emploi et Toison d'Or
Organisé à la Toison d’Or fin 2014, le 1er Job Dating avait...
Les Services de Soins et d'Accompagnement Mutualistes
Premier réseau social, médico-social et sanitaire bourguignon,...
Soirée-débat, création d'entreprise et économie collaborative
A l’occasion de son 10e anniversaire et dans le cadre du mois de...
Economie sociale et solidaire, remise des prix du concours régional 2015
Comme chaque année, la remise des prix aux lauréats du concours...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *