EDF : Un bilan 2016 100 % renouvelable !

C’est l’usine de méthanisation de Chagny (71) qui a accueilli la présentation du bilan 2016 d’EDF par sa déléguée régionale Christine Heuraux. Dans un contexte difficile, l’énergéticien conserve 75 % de ses clients et affiche 100 % de production d’énergie d’origine renouvelable dans la région Bourgogne Franche-Comté.

 

Tendu, tendu, tendu. Voilà en trois mots comme en un seul le contexte de l’énergie électrique en 2016 pour EDF : baisse des prix de gros de l’électricité, concurrence accrue avec la fin des tarifs réglementés. Résultat : un chiffre en baisse contenue (71,2 Mds€ soit – 3,2%). Le groupe reste rentable et n’affiche pas de pertes depuis la crise de 2008.

Dans le contexte global du nucléaire (parc vieillissant) EDF poursuit logiquement sa montée en puissance de production d’énergie d’origine renouvelable : hausse de la production hydraulique (+ 9%), mise en service de 1,2 gigawatt de projets éoliens et solaires sur l’année 2016. Pour 2018, la prévision de baisse du marché de gros a été anticipée, et s’accompagne d’un plan d’action (CAP 2030) qui intègre trois priorités : renforcement du groupe à l’international, innover, et consolider un mix énergétique fondé sur le nucléaire et les énergies renouvelables.

 

 Christine Heuraux, déléguée régionale EDF La BFC, mieux que la France !

Et si la Bourgogne Franche-Comté faisait mieux que le territoire national ? Dans le domaine de l’énergie, c’est parfaitement le cas pour EDF qui est fière de souligner que 100 % de sa production énergétique sur la région est d’origine renouvelable contre 97 % pour le reste du territoire national. Et sans nucléaire ! « Ce qui ne signifie pas que l’industrie nucléaire est totalement absente » a néanmoins souligné Christine Heuraux qui rappelle qu’avec plus de 700 millions d’euros d’achats aux entreprises de Bourgogne Franche-Comté pour ses activités de production et d’ingénierie, le groupe EDF tient un rôle économique majeur dans la région.

Mais ce sont bien l’hydraulique, l’éolien, le solaire et la biomasse « des trésors naturels du territoire » qui sont à la source de la production énergétique d’EDF dans la région Bourgogne Franche-Comté :

- 23 sites hydroélectriques ont produit 590 millions de kWh, soit l’équivalent de la consommation de 260 000 habitants (+ 11 % par rapport à 2015). Dans le Morvan, des travaux ont été entrepris pour la modernisation d’un des trois groupes de production de la centrale de Bois-sur-Cure.

- EDF Energies nouvelles (filiale d’EDF) développe et exploite les sites de production d’énergie solaire et éolienne. Déjà propriétaire du parc éolien de Lomont (25), EDF Energies nouvelles a en projet des parcs éoliens dans l’Yonne pour une puisance totale d’environ 90 MW : une demande de permis est déjà à l’instruction à Massangis (23,1 MW). A Massangis déjà, EDF Energies nouvelles exploite depuis 2012 une des plus importante installation solaire de France (700 000 panneaux photvoltaïques, 56 Mwc, équivalent à la consommation de 26 000 habitants). Double intérêt de cette installation : implantée sur le périmètre de protection du captage d’une source qui alimente la commune, et grâce à de bonnes pratiques environnementales, elle a permis d’endiguer la pollution aux nitrates et de rendre l’eau de la source à nouveau potable ! Quant aux propriétaires des terrains, ils ont été rémunérés.

- L’usine de méthanisation de Chagny (71) permet l’économie de 17 000 barils de pétrole.

 

 L’usine de méthanisation de Chagny

 

Un maître-mot : Accompagner !

...les clients : Mais ces perspectives réjouissantes ne doivent pas faire oublier que l’énergéticien travaille au service de ces clients et que ces bons chiffres en cachent un autre, beaucoup moins riant, rappelé par Christine Heuraux : « la Bourgogne Franche-Comté a le taux le plus élevé de précarité énergétique : 34 % contre 22 % de moyenne en France ». Ce sont 5640 familles bénéficiaires du Fonds solidarité logement (pour lequel EDF participe à hauteur de 687 000 euros), et 101 860 bénéficiaires de l’électricité au tarif de première nécessité. Egalement, dans le cadre d’une convention signée fin 2015 entreEDF et l’État, le groupe s’est engagé à distribuer gratuitement un million de LED sur la période 2016-2017. Près de 90 000 LED ont été commandées par la Région en vue de cette distribution. Parallèlement, le groupe s’est engagé dans 70 chantiers d’amélioration de la performance énergétique (économie : 360 millions de kWh) auprès d’entreprises et de collectivités, en s’appuyant sur ses filiales et sur ses experts maison en R&D.

… la recherche

EDF s’engage également dans de nouvelles formes d’innovation et la recherche de partenariats avec des start-ups locales : c’est le programme Big Up for start-up. Le groupe s’est d’ores et déjà engagé avec une dizaine d’entre elles dans des projets innovants sur les domaines de la relation clients et de l’exploitation des ouvrages hydrauliques.

et l’emploi

Enfin, EDF souhaite tenir son rôle d’acteur de l’emploi dans la région Bourgogne Franche-Comté. En 2016, le groupe a créé avec l’Union des industries et métiers de la métallurgie 71 une Ecole de production à chalon-sur-Saône, pour répondre au double enjeu de l’insertion de jeunes et du déficit de personnel formé pour les besoins du secteur. Les premiers élèves seront accueillis en septembre 2017 pour des formations CAP, Bac Pro métiers de la mécanique et de l’usinage.

En 2008, EDF avait pour slogan : « Nous vous devons plus que la lumière ». Il semble que presque dix ans plus tard, le pari reste tenu !

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Bilan 2014 EDF en Bourgogne
Le groupe EDF, acteur majeur de la transition énergétique en...
Un nouveau tournant pour O'SITOITqui inaugure 3 grandes centrales photovoltaiques à BRAZEY
O’SITOIT, acteur du photovoltaïque et de l’efficacité...
Le FAPE EDF fait pousser l'association GREN avec un chèque pour son activité maraîchère
Le Fonds Agir pour l’Emploi d’EDF (FAPE EDF) a remis un...
Rouler propre en faisant des économies et même gagner de l'argent en produisant soi-même son électricité ?
C'est possible, grâce à des solutions innovantes proposées...
Le bilan d'EDF 2013 en Bourgogne.
La performance industrielle du groupe EDF pour l'année 2013, a...
BIFI : L'exemple d'une entreprise locale
L'entreprise BIFI est née de l'idée de son actuel...
17ème édition du concours TALENTS BGE de la création d'entreprise : c'est parti !
Les porteurs de projet et nouveaux entrepreneurs ont jusqu’au 30 avril...
Suramortissement des investissements : une vraie bonne mesure !
Le Premier Ministre a annoncé ce matin un plan visant à stimuler...
Echappé
a publié le 29/05/2017 10:00
Bonjour, je suis surpris par " [EDF] est fière de souligner que 100 % de sa production énergétique sur la région est d�??origine renouvelable contre 97 % pour le reste du territoire national. Et sans nucléaire !" La phrase est ambigüe, que doit-on comprendre? 1 - Que EDF ne produit de l'électricité qu'avec du renouvelable en BFC, et avec 97% de renouvelable sur le national... douteux vu que EDF possède le parc nucléaire français. 2 - que EDF, dans la région BFC, n'a que du renouvelable ou du nucléaire. Et que si on retire la production nucléaire nationale(~77%), il reste 97% de renouvelable? ... encore douteux, sauf si EDF ne possède que très peu de centrale thermique. Il aurait pu être intéressant de laisser le nucléaire dans le mix énergétique, puisqu'il y est dans la réalité. Enfin rappelons que si aucune production nucléaire ne se trouve en BFC, 5 sont limitrophes... dont une à moins d'une centaine de mètres. Biens à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *