Convention annuelle de choc pour la CGPME de Côte-d'Or !

Conventions annuelles, université d’été et autres rencontres : s’il y a bien une chose que redoutent les ordonnateurs de ces grands rassemblements, c’est de barber les invités et de donner une image vieillotte voire dépassée de l’organisateur. Aucun risque de ce côté pour le public de la Convention annuelle de la CGPME de Côte-d’or qui s’est tenue la semaine dernière au Zénith de Dijon et ce grâce à un cocktail d’invités qui ont su twister les débats et éviter tout baîllement d’ennui !

Coup de coeur d’abord pour les témoignages de quatre jeunes entrepreneurs, étudiants ou anciens étudiants de l’ESC Bourgogne (aujourd’hui Burgundy school of business). Installés à Londres, Barcelone, Paris ou à Dijon, ils s’appellent Benjamin Demay, Jonathan Fouché, Lamine Thiam ou Hugo Ougeot et dans des secteurs très divers (transport, consulting, production de spectacles…) sont la preuve du dynamisme et du goût du risque de cette jeune génération de (très) jeunes patrons qui par leur créativité, leur gniaque et un sens des opportunités économiques, n’hésitent plus à s’installer hors de France ou à bousculer les clivages entre les métiers pour réussir. Invités à lister les « plus » et les « moins » de l’entreprenariat en France, ils soulignent pour les uns la lourdeur administrative notamment sur l’embauche et le licenciement des salariés et les conditions salariales qui pèsent sur les jeunes entreprises, pour les autres la proximité d’un réseau familial et amical (important quand on lance très jeune sa boîte!) mais aussi la possibilité de plus en plus grande d’intéresser de grands groupes lorsqu’on est jeune, fourmillant d’idées, créatifs et qu’on oublie de compter ses heures ! Bref, des entrepreneurs heureux qui font du bien dans une époque morose…

Convention

 

Un chemin extraordinaire

Coup de coeur ensuite pour un parcours et un homme extraordinaire, Mohed Altrad, dirigeant du groupe international Altrad spécialisé dans la fabrication et la vente de matériel pour les chantiers (échaffaudage, brouette…) Né en Syrie dans une campagne misérable, orphelin très tôt, Mohed Altrad réussit grâce à de bons résultats scolaires à bénéficier d’une bourse pour étudier en France. L’exilé va y apprendre à devenir un homme et le dirigeant (élu meilleur entrepreneur de l’année en 2015) d’un groupe leader mondial, et qui n’en finit pas de s’étendre, même si Mohed Altrad assure que « la richesse est une conséquence, pas un but ». Quel est son secret ? « Nos produits ne sont pas à haute valeur ajoutée, explique Mohed Altrad. Aors je crois que cette réussite tient à trois points : ce qu’est l’identité de l’entreprise ; la manière dont elle s’est créée ; et la vision à long terme ». Pour le groupe Altrad, cette identité est évidemment liée au parcours hors normes de son dirigeant qui explique encore que « l’entreprise en tant que personne physique et personne morale fait partie de la cité », une entité dont la santé tient d’abord à ses collaborateurs : « une société faite par les hommes et pour les hommes ». Chez Altrad, un code de « bonne conduite », laissant une grande liberté aux différentes filiales et respectant la mémoire des sociétés rachetées au fil des années guide le développement du groupe. Baptisé « Charte des chemins du possible », ce document de 600 pages est un peu la bible d’Altrad et une balise pour chacun y compris son dirigeant qui conclut enfin sur un point essentiel à ses yeux, l’humilité : « l’élégance de l’âme que l’on tend à l’autre » : une leçon pour les quelque 800 personnes présentes qui l’ont écouté sans piper mot avant de le saluer par de longs applaudissements !

Convention

 

Il y aurait encore beaucoup à dire sur cette convention annuelle de la CGPME de Côte d’Or… voici un florilège de réflexions entendues au fil de la soirée émanant soit des invités présents, soit des témoins filmés pour l’occasion et qui au final laisse entendre que si, certes, des obstacles handicapants plombent encore l’entreprenariat dans notre pays, les atouts aussi sont là…

Sur la région Bourgogne Franche-Comté : « Nous sommes une grande région mais à petit PIB donc nous avons besoin d’une locomotive régionale… même si celle-ci est à deux têtes entre Dijon et Besançon » (Benoît Willot, président de la  CGPME de Côte d’Or)

Sur l’image de la France dans le monde : « C’est encore un pays de Cocagne ! » (Pierre Gagnaire, chef) « Le pays de la liberté, de Voltaire et des Lumières, avec une très bonne image des entreprises malgré une image effondrée à cause d’incidents comme celui d’Air France ou les grèves » (Xavier Fontanet, Essilor) « Le pays de l’art de vivre. Mais aussi celui où l’intégration n’a pas été faite » (J-C de Castelbajac, designer et grand couturier)

Sur l’entreprenariat : « Il faut reconstruire une société autour des entrepreneurs » (Denis Jacquet, créateur de Parrainer la croissance, patron de Edufactory, PME de e-learning présente dans huit pays.

 

Convention annuelle de choc pour la CGPME de Côte-d'Or !Convention annuelle de choc pour la CGPME de Côte-d’Or !

Pierre Gagnaire, chef                                          J-C de Castelbajac, designer et grand couturier

Convention annuelle de choc pour la CGPME de Côte-d’Or !Denis Jacquet, créateur de Parrainer la croissance, patron de Edufactory, PME de e-learning présente dans huit pays

Xavier Fontanet, Essilor                                       Denis Jacquet, créateur de Parrainer la croissance, patron de Edufactory, PME de e-learning présente dans huit pays

 

 

CGPME de Côte-d'Or

 

 

En marge de la Convention, la CGPME de Côte d’Or et EDF représenté par MM. Willot (président de la CGPME) et Chevillon (directeur commercial d’EDF pour la région Grand Est) ont renouvelé leur partenariat par lequel EDF appuie et accompagne les adhérents pour définir ensemble les meilleurs solutions de contrats de fourniture d’électricité et de gaz, optimiser les factures ou encore propose des diagnostics thermiques. Un réseau gagnant-gagnant où la communication sur les innovations et les services proposé par le fournisseur historique d’énergie est optimisée.

Rédaction/Photos : Agence ProScriptum
Emmanuelle de Jesus & Antoine Gavory

03 80 75 87 37 | proscriptum.presse@gmail.com |

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Suramortissement des investissements : une vraie bonne mesure !
Le Premier Ministre a annoncé ce matin un plan visant à stimuler...
Les propositions de la CGPME pour créer de l'emploi
La CGPME formule un éventail de propositions pour favoriser...
Les mesures pour l'emploi dans les TPE-PME
Tenant compte du constat que les TPE/PME s’inscrivent au cœur de...
A chacun son pacte !
Point de vue de Benoît WILLOT, Président de la CGPME Côte...
CGPME Côte-d'Or, convention annuelle
Sous le thème RASSEMBLONS NOUS, la CGPME Côte-d'Or organise...
CGPME Côte-d'Or, une convention sous le signe d'un optimisme raisonné.
Sous le thème RASSEMBLONS NOUS, la CGPME Côte-d'Or a...
Marchés publics : la CGPME 21 et la FRTP Bourgogne veulent dialoguer avec les élus locaux.
Suite à certaines critiques parues dans la presse sur la qualité...
Convention de partenariat entre l'association 100 000 entrepreneurs et la CGPME bourgogne
La CGPME - Confédération Générale des petites et...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *