Logia se met en route

Dijon Céréales, Bourgogne du Sud et Soréal mettent en commun leurs activités de transport dans une nouvelle société, baptisée Logivia, a vu le jour en juillet 2016.




Un véritable pôle au service de la compétitivité de la logistique agricole et agroalimentaire régionale inauguré ce vendredi 29 septembre.
Logivia voit le jour sur les bases de DC Logistic, la filiale transport du groupe Dijon Céréales. La coopérative Bourgogne du Sud a fait son entrée au capital de Logivia en juillet 2016 en y intégrant son activité transport. Le pôle logistique du groupe Soréal, société d’alimentation animale dont les coopératives Dijon Céréales et Bourgogne du Sud sont par ailleurs actionnaires, rejoindra la nouvelle société (une SAS) au 1er octobre 2016.


« Avec Logivia, nous mettons en place un véritable force logistique au service de l’agriculture et de l’agro-alimentaire régionale », estime Michel Duvernois, Directeur Général de Bourgogne du Sud. « Logivia sera un atout essentiel en matière de compétitivité, en amont et en aval de la production agricole de nos adhérents. En 2016, la logistique doit être innovante et performante ! », ajoute Pierre Guez, DG de Dijon Céréales et Président de Logivia.


Le projet a été lancé en 2014, avec le rapprochement de DC Logistic et du pôle logistique de Soréal. L’année 2015 a permis d’analyser, avec Bourgogne du Sud notamment, les flux agricoles régionaux mettant en évidence la pertinence du projet.
Avant même la création de Logivia, un pôle de mise en marché des flux a été mis en place au sein de DC Logistic, qui a traité quelques 1,2 millions de tonnes de transport agricole et hors-agricole en 2014-2015.


Un fonctionnement en cluster


« L’objectif majeur de Logivia est d’optimiser les flux inter-coopératives et inter-filiales, notamment en valorisant un maximum les contre-voyages au sein de la filière, tout en garantissant la fiabilité des opérations logistiques », détaille Christian Pocard, DG du groupe Soréal.


Logivia fonctionne en mode cluster, avec une mutualisation globale des flux et une gestion massifiée des moyens de l’ensemble de ses partenaires qui peuvent suivre leur activité au quotidien à travers des tableaux de bord. « Notre ambition, c’est de ramener de la valeur ajoutée dans la filière en optimisant le fonctionnement des parcs de camions, donc en transformant des charges fixes en charges variables. Nous misons aussi sur l’éco-transport pour abaisser les coûts tout en respectant l’environnement », précise Sylvain Baudry, DG de Logivia.


Logivia se positionne donc comme gestionnaire intégral de la logistique des coopératives et de leurs filiales mais aussi comme affréteur à la compétence large (bennes, plateaux, citerne ou alimentation animale...) pour des structures partenaires de la filière agricole principalement. « Notre poids nous permettra aussi de développer des services en appui à nos clients, comme l’achat groupé de moteurs ou d’autres prestations en lien à nos métiers supports », ajoute Sylvain Baudry.


En lien avec les valeurs de la coopération agricole, où Logivia trouve ses origines, la nouvelle société cherche prioritairement à contribuer à la dynamique de l’économie locale. « Nous nous situons dans le registre du mieux-disant. Nous misons sur la proximité, le service et le savoir-faire de nos équipes et de nos partenaires transporteurs locaux qui connaissent parfaitement nos métiers, nous contribuons ainsi à maintenir un tissu local ».


Logivia a permis la création d’emplois qualifiés comme par exemple celui d’un chef de parc transport ou d’un gestionnaire de bourse de fret. L’activité est installée à Longvic.


L’entreprise est engagée dans la démarche « Objectif CO2 » de l’Ademe, et bénéficie du label Qualimat Transport qui certifie ses compétences en matière de traçabilité et de qualité du transport.

 


Ce que pèse Logivia en septembre 2016
• 140 véhicules moteurs (250 cartes grises)
• Plus de 150 collaborateurs
• 9 sites d’exploitation pour garder de la proximité
• 7 000 000 de kilomètres parcourus
• Presque 3 000 000 T gérées par campagne (transport, affrètement)
• Plus de 30 structures de transport partenaires.
• C.A. prévisionnel moyen 25 M€

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

BIFI : L'exemple d'une entreprise locale
L'entreprise BIFI est née de l'idée de son actuel...
17ème édition du concours TALENTS BGE de la création d'entreprise : c'est parti !
Les porteurs de projet et nouveaux entrepreneurs ont jusqu’au 30 avril...
Suramortissement des investissements : une vraie bonne mesure !
Le Premier Ministre a annoncé ce matin un plan visant à stimuler...
La CCI de Côte d'Or délocalise ses réunions de bureau
La Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’or se...
VENTE-PRIVEE MIAM MIAM.
VENTE-PRIVEE crée près de 100 emplois en Bourgogne, dans le cadre...
Sensibilisation aux escroqueries bancaires
La CCI Côte-d’Or s’associe au Groupement de gendarmerie...
Atelier "L'importance de la communication"
Dans le cadre des rendez-vous pèriodiques organisés par la CCI de...
Forum Accessibilité - CCI Côte-d'Or
Pour tout savoir sur les évolutions de la réglementation et les...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *