La CCI Côte-d'Or travaille pour le bien-être des dirigeants et le soutien des territoires

Xavier Mirepoix, Président de la CCI Côte-d’Or, et l’équipe des élus consulaires, ont présenté leurs vœux, au siège de la CCI Côte-d’Or. Ce fût l'occasion via un quizz animé par la Ligue d'Improvisation de Bourgogne de présenter le nouveau territoire économique et de mieux connaître à travers ses chiffres, ses décideurs, ses spécialités… Xavier Mirepoix a présenté les 3 axes prioritaires de la CCI Côte-d'Or pour 2016, le soutien aux territoires, la mobilisation en faveur de l’emploi et des compétences et la professionnalisation des processus fonctionnels dans les entreprises.

 

 

 

 

Discours de Xavier Mirepoix, Président de la CCI Côte-d’Or

 

... J’espère aussi que nous partageons tous la même envie d’aller de l’avant, mais j’espère par-dessus tout que nous pourrons nous appuyer au plus vite sur une véritable vision économique pour la décennie à venir. Nous en avons besoin pour avancer, et nous savons que le chemin sera long…

 

Les trois axes prioritaires pour la CCI Côte-d’Or en 2016

 

Le soutien aux territoires, 

La mobilisation en faveur de l’emploi et des compétences, 

La professionnalisation des processus fonctionnels dans les entreprises.

 



Le soutien aux territoires,

 

J’ai la conviction profonde qu’il faut travailler pour et avec les territoires, qu’ils soient urbains, ruraux, en centre-ville ou en zone d’activités.

Cela implique de renforcer les liens avec les collectivités qui ont un besoin essentiel : rendre leurs territoires attractifs.

Dans cet esprit, il faut que les élus locaux s’appuient sur l’expertise de notre CCI en matière d’analyse économique, pour l’élaboration de leur politique de développement.

Je remercie tous ceux qui nous font déjà confiance, dans les municipalités rurales, au sein de l’association des maires, ou dans les communautés de communes telles que les Rives-de-Saône ou la COVATI.

 

Les conseillers départementaux également, comme François-Xavier Dugourd : bien qu’ils n’aient pas de compétence économique, ils ont bien compris que la santé de leur territoire se joue aussi à travers le tissu d’entreprises qui s’y installent et s’y développent.

 

Je remercie les élus dijonnais, et notamment Nathalie Koenders et Danielle Juban, avec qui nous travaillons en faveur des commerçants et des hôteliers-restaurateurs, sur le développement du « e-commerce » devenu indispensable.

 

Sans oublier le Grand Dijon et Didier Martin, avec qui nous œuvrons en particulier aux côtés des clubs d’entrepreneurs. Clubs qui sont des partenaires efficaces et indispensables à la dynamique locale, sur des dossiers complexes comme l’accueil des poids lourds.

 

Quant au Conseil régional, il est depuis des années notre principal partenaire institutionnel. Et je voudrais ce soir rendre un hommage particulier à François Patriat.

 

Je souhaite la bienvenue à Marie-Guite Dufay, que j’avais accueillie en 2014 sur le salon Cité21, pour débattre sur le sujet économique de la fusion Bourgogne-Franche-Comté.

 

J’espère sincèrement qu’à l’échelle de ce territoire élargi, nous saurons nous investir dans le même sens pour l’innovation, l’international, la transition énergétique ou les infrastructures – physiques et numériques.

 

Mme Dufay ne pouvait pas être parmi nous ce soir mais je salue la présence de Patrick Molinoz, nouvel élu régional, avec qui la CCI a l’habitude de travailler dans l’Auxois en particulier.

 

 

CCI Côte-d’Or Echo des communes

 

La mobilisation en faveur de l’emploi et des compétences

 

Concernant les compétences et l’emploi de notre bassin, je souhaite réaffirmer notre mobilisation.

 

Concrètement, je vous parle de formation continue et du partenariat entre la CCI21 et la CCI71, pour la création en 2016 d’un centre unique pouvant accueillir les 5.000 stagiaires que nous formons chaque année.

 

Je vous parle aussi apprentissage et alternance, et je rappelle le salon Apprentissimo que nous organiserons pour la 7e année consécutive, notre soutien au CFA La Noue, et les collaborations dans ce domaine avec les syndicats patronaux et les branches professionnelles.

 

Notre soutien aux compétences et à l’emploi passe par l’ouverture des relations entre le monde de l’éducation et celui de l’entreprise. Et notre CCI s’y investit au quotidien.

 

Nous sommes toujours présents aux côtés de l’ESC qui continue sa montée en puissance et en performance, et s’engage dans des travaux d’agrandissement.

 

Il faut décloisonner pour que la formation et les métiers restent en phase, sans créer de hiérarchie entre cursus technique et cursus généraliste.

 

Que les enseignants soient conquis par le monde de l’entreprise, et réciproquement.

 

Je remercie d’ailleurs le président de l’Université de Bourgogne et le Recteur de l’Académie pour leur esprit d’ouverture et leur réel investissement malgré la traditionnelle inertie de l’administration.

 

 

CCI Côte-d’Or Echo des communes

 

La professionnalisation des processus fonctionnels dans les entreprises.

 

Dans le domaine de la professionnalisation des fonctions et des métiers de l’entreprise, je souhaite poursuivre le travail sur la sûreté-sécurité de nos entreprises, à travers la sensibilisation à la veille et à la sécurisation des données.

 

Je salue les services de la Préfecture, de la Gendarmerie, de la Police et de la Direccte avec qui nous avons pris l’habitude de travailler sur cet enjeu majeur pour nos entreprises.

 

Et comme j’évoque les services de l’Etat, je souhaite à nouveau la bienvenue à une dame : Mme Christiane Barret, préfète de Côte-d’Or et de Bourgogne-Franche-Comté.

 

Concernant les relations internationales, la CCI21 poursuivra ses opérations, à l’image de celles menées en 2015 avec la Sarre et la Tchéquie.

 

Nous devons donner envie à nos voisins européens d’investir chez nous et de travailler avec nous.

 

Merci à la Ville de Dijon, et en particulier à Sladana Zivkovic, d’avoir su élargir la politique de coopération culturelle et d’y avoir intégré le volet économique.

 

En 2016, nous développerons des opérations avec le pôle santé, avec le Pôle Nucléaire Bourgogne, avec la filière éolienne.

 

En parallèle, je rappelle que nous accompagnons toujours les entreprises côte-d’oriennes à l’export, avec la CCIR, le Conseil régional, les Douanes et les syndicats patronaux.

 

J’ajoute que j’ai la ferme intention de travailler pour l’épanouissement de nos chefs d’entreprises, autant professionnel que personnel, dans un contexte où la pyramide des âges implique la transmission de nombreuses PME.

 

En 2015 notre CCI avait privilégié le thème du bien-être des salariés ; en 2016, c’est au tour du bien-être des dirigeants.

 

Continuons à soutenir les créateurs, et j’adresse mes remerciements à l’Ordre des avocats, à la Chambre des Notaires et à l’Ordre des Experts-Comptables qui collaborent efficacement avec les services de notre CCI.

 

Je souligne le travail de longue haleine mené avec les financements européens et les services de la Région qui gèrent les dossiers FSE.

 

J’applaudis également l’action de certaines banques  qui s’emploient à accompagner la prise de risque des dirigeants, et je salue l’initiative du Cercle Entrepreneurs et Territoires qui a décidé d’enquêter sur la santé des chefs d’entreprises de Côte-d’Or.

 

Enfin, continuons à batailler pour la simplification administrative, qu’il s’agisse de gestion RH, de mise en conformité, ou de formalités des entreprises. Mesdames et Messieurs les politiques, Sénateurs, Députés, nous avons besoin de vous.

 

Ce sont les vœux que je formule pour cette année 2016, qui verra le renouvellement de l’assemblée consulaire de Côte-d’Or, et l’élection d’une nouvelle assemblée Bourgogne-Franche-Comté.

 

Et j’y ajoute des vœux tout particuliers pour les chefs d’entreprises membres titulaires de la mandature actuelle, et pour ceux qui se présenteront aux élections de novembre.

 

Je salue leur engagement bénévole : ces hommes et ces femmes investissent leur temps et leur énergie  dans l’action de la CCI, et ils le font gracieusement, malgré le contexte de crise qui perdure, et malgré les difficultés de chacun.

 

Déjà en son temps, Voltaire a dit « J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé ».

 

Puisse cette maxime vous guider en cette année 2016 que je vous souhaite douce et heureuse.

 

Merci pour votre attention.

 

 

CCI Côte-d’Or Echo des communesCCI Côte-d’Or Echo des communes

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

bourseauxstages21.fr
La Bourse aux stages de Côte-d'Or, portée par la Chambre de...
En 2017, Xavier Mirepoix ne promet pas la lune.
Après un bref rappel des réalisations les plus marquantes de...
La CCI de Côte d'Or délocalise ses réunions de bureau
La Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’or se...
Sensibilisation aux escroqueries bancaires
La CCI Côte-d’Or s’associe au Groupement de gendarmerie...
Atelier "L'importance de la communication"
Dans le cadre des rendez-vous pèriodiques organisés par la CCI de...
Forum Accessibilité - CCI Côte-d'Or
Pour tout savoir sur les évolutions de la réglementation et les...
Opération apprentissage à la Toison-d'Or
La CCI Côte-d’Or organise, dans le cadre de la Semaine nationale de...
Les Jeunes Entreprises rencontrent les "experts Alizé"
Les grandes entreprises de votre territoire s'engagent gratuitement...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *