Lancement de l'ARDIE

Le conseil régional de Bourgogne, conformément aux engagements de la stratégie régionale pour le développement économique et l’innovation (SRDEI) et de la stratégie régionale d’innovation vers la spécialisation intelligente (SRI-SI), a créé, avec ses partenaires, la première agence de développement économique à l’échelle de la région : l’ARDIE Bourgogne(agence régionale de développement de l’innovation et de l’économie).

 

 

 

Cette création intervient dans un contexte de renforcement du rôle des conseils régionaux dans leur mission de développement économique. Elle vise à doter la Bourgogne d’un opérateur économique de premier ordre, piloté par le conseil régional et ses partenaires.

 

L’ARDIE Bourgogne regroupe Bourgogne développement, Bourgogne innovation et des services d’intelligence économique de la CCI Bourgogne.

Elle concrétise l’ambition d’un accompagnement global des projets économiques, de la recherche au développement de l’entreprise.

L’ensemble des études préalables à la définition des stratégies régionales (SRDEI, SRI-SI) a montré la nécessité de proposer une amélioration et une rationalisation de l’offre de service aux entreprises et aux territoires.

 

L’ARDIE Bourgogne apportera donc une offre de service renforcée aux entreprises, groupements d’entreprises et territoires. Pour accélérer la détection, l’émergence et le développement des entreprises à potentiel en associant l’accompagnement personnalisé à l’innovation, l’ingénierie de projets de développement et le marketing territorial.

 

Cette agence régionale s’appuie sur des dispositifs existants et reconnus comme jentreprendsenbourgogne.com (point d’entrée unique à l’ensemble des dispositifs de soutien à la création et au développement des entreprises en Bourgogne), des fonds d’investissement ou la plateforme régionale d’orientation et de financement.

Elle entrera en service le 1er juillet 2015.  

 

ARDIE

 

                              
L’offre de service de l’agence

 

Intelligence économique

 

L’intelligence économique recouvre trois champs : la veille, la protection des données et l’influence sur les instances décisionnaires. En Bourgogne, l’accompagnement opérationnel à l’intelligence économique n’est pas suffisamment structuré. Plusieurs outils de veille documentaire existent. Le département innovation de la CCI Bourgogne est une entité reconnue en matière de veille économique.

L’ARDIE Bourgogne sera en charge de structurer cet accompagnement et d’optimiser la diffusion de l’information et son appropriation par les entreprises.

 

Ingénierie de projets

 

ARDIEL’ingénierie de projets consiste à assembler les compétences nécessaires à la réussite d’un projet.

 

De nombreux acteurs remplissent cette fonction sur le terrain : réseaux consulaires, filières professionnelles, communautés de communes ou d’agglomérations, agences de développement locales…

 

L’ARDIE Bourgogne sera en charge de définir un parcours d’accompagnement en articulant les différents niveaux de suivi et en se concentrant sur les projets complexes devant mobiliser plusieurs expertises et/ou plusieurs niveaux de financement (régional, national, voire européen) durant toute la durée du projet.

L’ARDIE Bourgogne pourra apporter un support d’expertise (conduite de projet, juridique, économique, technique, financier...) aux différents acteurs qui remplissent cette fonction d’accompagnement sur le terrain.

 

Diffusion de l’esprit d’innovation

 

La diffusion de l’esprit d’innovation sous toutes ses formes (technologique, managériale…) repose sur des actions d’animation et de formation à destination de tout type de public. Ces actions devront intégrer des incitations à des démarches de responsabilité sociétale des entreprises (RSE).

L’ARDIE Bourgogne sera en charge d’articuler les initiatives locales afin d’amplifier la sensibilisation massive à ces deux thématiques, notamment en s’appuyant sur la maison régionale de l’innovation (MRI). En matière d’économie sociale et solidaire, elle agira en lien avec les acteurs du réseau.

 

Accompagnement à l’innovation

 

L’accompagnement personnalisé à l’innovation repose sur un apport de conseils et de supports financiers aux entreprises, notamment les « primo-innovantes ».

Cette mission de qualification, d’accompagnement et de suivi des entreprises s’engageant dans un processus d’innovation est à ce jour remplie par Bourgogne Innovation en lien avec le réseau concerné. Elle sera reprise et développée au sein de l’ARDIE Bourgogne. 

 

Structuration de groupements

 

Les groupements associent, temporairement ou d’une façon pérenne, des entreprises de toute taille visant la mise en œuvre d’actions collaboratives pour les déployer sur un marché. La SRDEI confère à l’intelligence collaborative un rôle majeur dans le développement de la compétitivité des entreprises.

 

La SRI-SI incite quant à elle à la concentration des moyens autour de cinq domaines stratégiques.

L’ARDIE Bourgogne sera chargée de mettre en œuvre la montée en compétences de groupements émergents, dans le cadre des domaines de spécialisation, selon le cahier des charges établi par la région. Elle aura aussi pour mission de rechercher la mutualisation de fonctions entre groupements.

 

Cinq domaines stratégiques que sont la qualité de l’environnement, des aliments et de l’alimentation au service du bien-être des consommateurs : Matériaux et procédés avancés pour des applications sécurisées,  intégration de solutions biomédicales pour le patient en milieu de vie, prévention, diagnostic et thérapeutique – ecoconception, écoconstruction, matériaux biosourcés – technologies innovantes et alternatives pour la mobilité et le transport.

 

    ARDIE ARDIE

 

Réponse aux appels à projets

 

Les financements publics, qu’ils soient européens, nationaux ou régionaux, passent d’une façon croissante par des appels à projets thématisés. La Bourgogne n’émarge pas suffisamment sur les appels à projets : programme investissement d’avenir (PIA), fonds unique interministériel (FUI), les appels à projets européens…

 

L’ARDIEBourgogne sera chargée d’une veille active à l’échelle régionale, nationale et européenne sur les appels à projets, en lien étroit avec le réseau Entreprise Europe Network (EEN) de la CCI Bourgogne, afin d’inciter les entreprises et les acteurs économiques à y participer.

 

Elle analysera les appels à projets, les diffusera de façon ciblée, définira une méthodologie de réponse qui devra être validée par la région et pourra assurer le montage des dossiers de candidature. À cet effet, l’ARDIE Bourgogne renforcera ses relations avec l’antenne bruxelloise des conseils régionaux de Bourgogne et Franche-Comté.

 

Attractivité de talents et d’investisseurs

 

La SRI-SI a défini cinq domaines stratégiques sur lesquels la Bourgogne possède des avantages concurrentiels. L’attractivité consiste à attirer des investisseurs privés, des activités économiques ou des chercheurs de renommée internationale pour compléter les chaînes de valeur régionales et à promouvoir les facteurs clés de succès du territoire.

 

Cette activité était une des missions principales de Bourgogne développement. Elle est reprise et développée au sein de l’ARDIE Bourgogne en lien avec la politique de promotion de la région.

 

Accompagnement à la mutation

 

Les mutations économiques peuvent être définies comme les transformations qui affectent l’organisation et le périmètre de l’activité économique des entreprises. En Bourgogne, l’ensemble des acteurs économiques contribue à cet accompagnement du changement en lien avec l’observatoire des mutations économiques et du futur observatoire régional de l’économie.

L’ARDIE Bourgogne participera à cette politique régionale en faisant le lien avec sa mission d’attractivité ou d’accompagnement de projets complexes.

 

Ingénierie territoriale

 

L’ingénierie territoriale se définit comme l’articulation entre les stratégies régionales de développement économique et d’innovation et leur adaptation aux spécificités locales. Cette mission d’accompagnement des collectivités est assurée par les services du conseil régional dans le cadre de la déclinaison de la SRDEI sur les territoires (contrat de développement économique).

 

L’ARDIE Bourgogne aidera les territoires qui le souhaitent à mettre en œuvre ce contrat de développement économique dans le cadre régional (zones d’activités, implantation d’entreprises..). Elle sera chargée d’accompagner la montée en compétences des pépinières dans le cadre du « label » défini par la région, actuellement en cours de création.

 

Marketing économique

 

Le marketing économique repose sur la mise en œuvre d’une stratégie marketing qui valorise les atouts économiques régionaux.

Cette activité était une des missions principales de Bourgogne développement. Elle est reprise et développée au sein de l’ARDIE Bourgogne sous le pilotage de la région.

 

En terme de gouvernance  Le pilotage stratégique de l’ARDIE est assuré par le conseil de surveillance (17 membres et 3 invités permanents) et la gestion opérationnelle par le directoire (10 membres).

 

Les membres du Conseil de Surveillance est constitué par le collège « membres fondateurs », le Collège « collectivités », le Collège « entreprises, groupements d'entreprises et filières », le Collège « recherche et transfert de technologie », le Collège partenaires « socio économiques », les Invités permanents.

 

 

ARDIE 

 

 

 

Lors du lancement de l’ARDIE François Patriat a rappelé que jusqu’à ce jour, il n’y avait pas de véritable agence de développement économique en Bourgogne, au sens le plus large et plein. D’autres structures existaient, Bourgogne Développement, en charge principalement du développement exogène ; Bourgogne Innovation, chargée de la promotion… de l’innovation ; d’autres structures participant à cette activité, comme PREMICE, la SATT, ou l’ARIST (l’agence régionale d’information stratégique et technologique) à la chambre de commerce.

 

La compétence développement économique et d’innovation s’est vu confirmée et renforcée au profit des conseils régionaux dans le cadre de la future loi NOTRe.

 

Une stratégie et des priorités ont donc été élaborées et adoptées. Une stratégie et des priorités affichées dans la « stratégie régionale de développement économique et d’innovation » (SRDEI) et dans la « stratégie régionale d’innovation vers la spécialisation intelligente (SRI-SI).

 

ARDIEFrançois Patriat a mis récemment en place une conférence économique régionale [qui se réunira pour la 2e fois le jeudi 2 juillet], disposant d’un certain nombre d’outils, comme : J'entreprends en Bourgogne, l’espace Novarea avec la MRI (maison régionale de l’innovation), la pépinière HOPE !, le contrat de croissance du conseil régional, la plateforme d’orientation et de financement, le partenariat avec la Banque publique d’investissement, et enfin 4 nouveaux fonds d’investissement lancés récemment.

 

 

La création de l’ARDIE s’inscrit donc dans ce contexte et cette dynamique, avec le conseil régional comme chef de file de l’économique. Cette création vise à doter la Bourgogne d’un opérateur économique fort, piloté par la région et ses partenaires, et regroupant certaines composantes actuelles afin de mieux structurer l’écosystème régional [je vous invite à consulter le dossier de presse qui vous a été fourni]. L’objectif est donc simple : donner plus de force et de lisibilité à l’intervention économique régionale, et doncpromouvoir et renforcer le développement économique sous toutes ses formes et sur l’ensemble du territoire.

 

 

L’ARDIE sera ainsi en mesure de proposer une offre de service et d’expertise à l’ensemble du tissu économique régional (notamment les entreprises et leurs groupements), en subsidiarité des autres acteurs, qui seront pour leur grande majorité partenaires de l’agence.                        

 

L’ARDIE intégrera donc Bourgogne Développement, Bourgogne Innovation et une partie de l’ARIST au sein d’uneseule unité, simplifiant ainsi l’accessibilité aux différents services.

 

 

L’agence s’appuiera sur 4 réseaux : En amont, celui de la recherche et de l’innovation, avec l’appui de l’université de Bourgogne, de PREMICE ou de la SATT, en aval, le réseau des chambres consulaires, mais aussi les agglomérations et les collectivités ainsi que les agences de développement local et sera localisée à la MRI-Novarea.

 

François Patriat présidera pour sa part le Conseil de Surveillance, et Philippe CREVOISIER, anciennement président de Bourgogne Développement sera, à ses côtés, président du directoire de l’ARDIE, tandis que Bernard BROYE, qui a présidé Bourgogne Innovation depuis 2009, en sera le président d’honneur.

 

François Patriat conclura « Un dernier mot relatif à la fusion Bourgogne - Franche-Comté. Vous pouvez vous étonner de la création de cette agence à 6 mois de la fusion. En réalité, cette création est l’aboutissement d’un processus de structuration visant à offrir de nouveaux services aux entreprises. Et nous avons voulu agir dès maintenant compte tenu de l’urgence économique. Et cette structuration nous permettra aussi d’aborder la question de la fusion et du regroupement de nos moyens d’intervention comme de leur territorialisation dans de meilleures conditions. »

 

 

                 ARDIE

 

 

 

 

 

 

 

width=90

 

m.quiquemelle@echodescommunes.com

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Invest PME : 20 ans d'accompagnement des entreprises en région BFC.
Invest PME, la société de gestion de fonds dédiée...
Le stage Tremplin, l'alternative au SPI
Destiné à approfondir la préparation à...
Invest PME soutient le rachat du Groupe M-PLUS par ses dirigeants
Invest PME, la société de gestion de fonds dédiée...
La méthanisation : la transformation utile des déchets agricoles
Le 16 octobre dernier Jean-Paul Moratin, gérant de la SAS...
1ère cérémonie des Trophées « Les Femmes de l'économie » Bourgogne-Franche-Comté
Les plus beaux talents féminins de la Bourgogne-Franche-Comté...
Mulot&Petitjean : le bel exemple d'un partenariat Région et Bpifrance
Mercredi 29 novembre, Marie-Guite Dufay se rendait en visite à...
BIFI : L'exemple d'une entreprise locale
L'entreprise BIFI est née de l'idée de son actuel...
17ème édition du concours TALENTS BGE de la création d'entreprise : c'est parti !
Les porteurs de projet et nouveaux entrepreneurs ont jusqu’au 30 avril...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *