Baisse des dotations de l'état, l'AMF passe à l'action !

03 juillet 2015

Ludovic ROCHETTE, président de l’Association des Maires de la Côte-d’Or fait le point sur les conséquences désastreuses de la baisse des dotations de l'état aux communes et intercommunalités. Aussi, aprés avoir alerté les autorités et sensibilisé les médias et la population l'AMF donné rendez-vous aux élus pour une journée d’action accompagnée d’une campagne de sensibilisation au rôle essentiel et irremplaçable des communes le 19 septembre.

L’Association des Maires de France ne peut pas être sérieusement soupçonnée d’arrière-pensées politiciennes, ni d’inciter les maires à la révolte. C’est une association responsable, la seule association généraliste d’élus locaux reconnue d’utilité publique. Elle ne se contente pas d’être le porte-voix des maires, de relayer leur mécontentement, mais participe concrètement à la construction des politiques publiques locales, dans l’intérêt général de la population, dont les maires sont les élus de proximité.

 

Ceci étant dit, le Président de l’AMF (de droite), le 1er Vice-Président délégué (de gauche) et le Secrétaire Général (du centre) m’ont demandé, comme aux autres présidents d’associations départementales de maires, de relayer l’action nationale engagée contre la baisse des dotations, telle qu’elle est aujourd’hui programmée et déjà mise en œuvre.

 

Quelle action ?

 

-      En juin et juillet : alerte des autorités, communication en direction des médias et des habitants

-      Le 19 septembre : journée d’action accompagnée d’une campagne de sensibilisation au rôle essentiel et irremplaçable des communes.

 

Pourquoi ?

 

-      Parce que nos communes sont aujourd’hui menacées, à la fois sur le plan institutionnel et dans leurs marges de manœuvre financières

-      Parce que les habitants n’en ont pas encore pleinement conscience (perception des services indispensables rendus par les communes et leurs intercommunalités comme allant de soi)

-      Parce qu’affaiblir à tel point les communes fait peser un risque grave sur l’investissement, et donc sur la croissance économique, et sur la cohésion sociale (précisément du fait des services sociaux, périscolaires, culturels, … assurés par le bloc communal).

 

Initiatives locales :

 

-près de 160 conseils municipaux ou communautaires de la Côte-d’Or ont déjà délibéré pour soutenir la position de l’Association des Maires de France sur la baisse des dotations. D’autres le font au fil des jours ou vont prochainement le faire

-une enquête est actuellement en cours sur les marges de manœuvre financières des communes et communautés de la Côte-d’Or.

-l’ensemble de nos 723 adhérents ont été invités à informer les médias et les habitants des difficultés rencontrées par les communes et les communautés

-les huit parlementaires du département ont été sensibilisés, à deux reprises, aux attentes des élus locaux par rapport aux projets de loi d’organisation territoriale et de loi de finances pour 2016

-une rencontre entre le préfet et le bureau de l’AMF21 est prévue le 9 juillet pour faire le point sur la situation

-une mobilisation des élus locaux le 19 septembre, sous des formes qui seront très prochainement définies (rassemblements d’élus, information des habitants dans chaque commune, …).

 

 

Ils ont dit

 

Ludovic Rochette

"La solidarité entre collectivités et l'état c'est très bien mais au niveau qui nous est demandé, ce n'est pas possible"

" L'état rencontre des difficultés et veut faire des économies sur le dos des communes... Il nous transfert la responsabilité du mécontentement fiscal"

 

Catherine Louis

"Les habitants doivent comprendre pourquoi les communes ne vont plus avoir les moyens de garantir desz services de qualité à la population"

"Chaque année l'état transforme la règle du jeu, les élus ont besoin de lisibilité"

"L'état accuse les intercommunalités d'être trop dépensières, mais l'état n'a pas évoqué les transferts de compétences obligatoires qu'il a imposé et qu'il continue à imposer"

 

 

AMF21 Echo des communes

 

Pour toutes informations complémentaires, consultez : www.amf21.fr

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

L'AMF Côte-d'Or exprime son inquiétude au préfet.
« Une délégation* du Bureau de l’association des...
La réforme de la DGF ne se fera pas sans volonté politique sincère de tous
Réunis mercredi 15 juillet autour de trois ministres, Madame Lebranchu...
Communes, un patrimoine en danger !
« Faisons cause commune le 19 septembre prochain partout en France...
L'AMRF invite les maires ruraux à s'associer à l'action de l'AMF
Après plusieurs mois de mobilisation intense contre les dispositions...
Les raisons de la colère
La Côte d’Or… Un département qui bouge, qui...
Elus locaux et acteurs économiques, ensemble pour l'attractivité des territoires
RÉUNION D’INFORMATION Quelles aides, directes ou indirectes,...
Inquiétudes sur la baisse des dotations de l'Etat au bloc communal
M. Ludovic ROCHETTE, Président de l’Association des Maires de la...
Réforme de la Dotation Globale de Fonctionnement, le gouvernement rattrapé !
Sur fond de grogne manifeste des associations d’élus et à...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *