L'ARS Bourgogne et le Conseil Général de Côte-d'Or s'engagent pour la santé

18 novembre 2014

Un temps fort s'est donc déroulé au siège de l'Agence Régionale de Santé, en présence des équipes impliquées dans ce partenariat des présidents du Conseil Général et de l’Agence Régionale de Santé.

Le Président du Conseil Général, François Sauvadet et le Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé de Bourgogne, Christophe Lannelongue ont signé une convention de partenariat dont l’objectif concret consiste à mieux coordonner et articuler les politiques publiques au service des dynamiques territoriales inscrites dans le domaine de la santé publique dans toute sa dimension (accès aux soins, qualité environnementale, dimension sociale et socio-médicale). Il s’agit ainsi d’apporter davantage de cohérence dans les actions à créer et à développer, de rechercher un équilibre de l’offre de services sur l’ensemble du département de la Côte d’Or et par ailleurs de porter des projets et actions articulés de manière à préserver un environnement sain (qualité de l'eau et de l'air notamment).



La convention porte sur trois grands domaines d’intervention : La santé publique, le soin et le champ médico-social.

François Sauvadet a fait état de nouvelles formes de précarisation et notamment celle de jeunes ou de très jeunes gens, mais aussi celle des femmes seules avec ou sans enfant, en grande difficulté d’emploi et-ou de finances. François Sauvadet s’est ému de l’omniprésence de la violence, voire de la très grande violence qu’elle soit conjugale, familiale ou vis-à-vis des enfants ou d’un tiers. Des problématiques qui ne peuvent laisser personne indifférent, génératrices de soucis médicaux.
A ce titre il a souligné la vigilance accrue des services du Conseil Général et des travailleurs médico-sociaux. La signature de cette convention entre le Conseil Général et l’Agence Régionale de Santé s’inscrivant parfaitement dans cette dimension sociale de prévention des risques.
Axe que nous retrouvons au chapitre de la santé publique, au sein duquel le Département et l’ARS visent notamment à développer des actions de prévention et d’éducation à la santé, en particulier en direction des futurs parents, de l’enfant et des jeunes.
L’accès aux soins pour tous étant une priorité des deux institutions, il s’agira de faciliter cet accès aux soins, en misant notamment sur la consolidation des établissements hospitaliers de proximité et le développement de l’exercice coordonné des professionnels.
A ce jour, la Côte d’Or connaît des territoires sous dotés ou très sous dotés (les fameux déserts médicaux) dans son maillage territoriale. L’objectif de François Sauvadet est d’insister auprès des professionnels de santé quant à l’importance du développement des maisons de santé pluridisciplinaires (les MSP) compte tenu de la ruralité du territoire mais aussi d’un vieillissement de la population.
De la présence médicale territoriale de proximité ne peut résulter qu’une prise en charge plus rapide du patient pour son confort en réduisant les coûts totaux.
 


François Sauvadet insiste sur le respect du côté humain, la sortie de l’isolement des personnes âgées et des personnes handicapées, prenant pour exemple des projets non pas innovants mais bien concrets existants ailleurs car, même si ces structures restent rares, elles ont prouvé leur efficience et les bienfaits d’une vie sociale épanouie propre à réduire les engagements financiers et médicaux par une prise en charge vivante et une vie sociale autonome. François Sauvadet incite donc à réfléchir à ce terrain d’expérimentation.

 

 

L'ARS Bourgogne et le Conseil Général de Côte-d'Or s'engagent pour la santé

Souder les volontés conjointes du Département et de l’Ars relève d’une stratégie globale de prévention des risques de santé.
Les personnes fragilisées feront ainsi l’objet d’une attention particulière et les engagements portant sur l’accompagnement médico-social seront renforcés.
Concernant les mineurs, très fragilisés par des situations familiales complexes ou un isolement total, en situation d’errance préoccupante, l’accord permettra de développer des projets innovants à leur attention en matière d’accueil, d’orientation comme la Maison de l’Adolescence par exemple.
Le Président du Conseil Général a évoqué la multiplicité des services satellitaires intervenant dans le domaine de la protection et de l’accompagnement des jeunes ou enfants en situation de danger ou de précarité.
Cet accord permettra d’apporter une aide ciblée aux personnes en perte d’autonomie par l’amélioration de la prise en charge des handicaps…La question des aidants, du droit au répit a été abordée pour signifier la nécessité à soutenir les initiatives allant dans ce sens.



Christophe Lannelongue ajoutera que cet accord formalise des pratiques communes autour d’un objectif commun « la santé des personnes et notamment celle des personnes âgées ». Nous disposons d’un excellent système de santé mais fragile et confronté à des défis considérables, à des défis économiques, au défis à relever de la mobilisation de tous les acteurs de ses acteurs et celui de l’accès aux soins pour tous et surtout pour les plus démunis et les plus isolés. Des défis que l’Agence Régionale de Santé relève grâce aux professionnels et bien sûr aux élus qui, par leur rôle fédérateur, se doivent d’aider, d’orienter, de montrer des priorités vers une organisation coordonnée des actions de santé. Le partenariat entre les deux entités, n’est pas un partenariat désincarné, mais bien un partenariat de projets concrets qui bénéficient directement aux habitants. Cet accord est là pour montrer la volonté de chacun à aller vers plus de prévention, plus d’accompagnement et ce, en grande proximité des personnes, en insistant sur la volonté à travailler ensemble.
Cette convention signée par le Conseil général de la Côte-d’Or et l’Agence Régionale de Santé de Bourgogne témoigne d’une volonté de faire vivre les partenariats de proximité pour faciliter l'autonomie et les parcours de santé des usagers, au plus près de leurs territoires.
Autant d’éléments prégnants se trouvent au cœur de ce que va être la construction de ce partenariat original, puisqu’il est le premier à être signé.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Forme, bien-être, retraite, patrimoine, le salon des Seniors bat son plein...
Le salon des seniors pour sa 3ème édition a mis les petits plats...
Les véloroutes, les équipements sur le territoire.
La politique cyclable du Conseil Départemental, adoptée en juin...
Pôle d'Equilibre Territorial et Rural du Val de Saône Vingeanne Un partenariat au service de la santé
Le Pôle d’Equilibre Territorial et Rural (PETR) du Val de...
Une Maison de l'Enfance toute neuve !
Mardi dernier a vu la cérémonie de pose de la première...
Retraite : nouveaux financements cherchent projet !
Si l’heure de la retraite reste pour la plupart un rendez-vous avec...
Retro et stars vintage pour le 4ème salon des Seniors
Le vintage a le vent en poupe. Pour preuve les 160 exposants et 8 000 visiteurs...
Comment faciliter la vie des personnes âgées dans les communes de Côte-d'Or ?
En 2035, plus de 30% de la population française aura plus de 60...
COMMUNE CHERCHE MEDECIN DESESPEREMENT.
La désertification médicale nous guette.L'état des lieux...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *