Les maires ruraux mobilisés pour défendre le territoire.

16 juin 2014

L'association s'engage au niveau local comme national pour défendre et promouvoir les enjeux spécifiques de la ruralité. Créée en 1971, l'AMRF rassemble près de 10 000 maires ruraux regroupés dans un réseau convivial et solidaire d'associations départementales, en toute indépendance des pouvoirs et partis politiques.

Les maires ruraux soutiennent le principe d'une démocratie de proximité autour de la cellule de base de la République.

Ils défendent les services publics et une vision optimiste de la ruralité. L’occasion pour eux de réaffirmer leur ferme opposition à la suppression programmée des départements et à la volonté des gouvernements successifs de dissoudre la commune dans l’outil intercommunal ainsi qu’à la baisse des moyens des communes rurales déjà pénalisées par une moindre considération en terme de dotations.


A l’heure du futur projet de loi portant réforme territoriale, les maires ruraux, s'ils ne sont pas hostiles par principe à une modification de notre organisation territoriale, ont clairement réaffirmé leur attachement à la République, à sa Constitution et aux trois niveaux de collectivités (communes, départements, régions).

 

Ils proposeront dans les semaines et mois à venir des actions à destination des pouvoirs publics et de la population, rappelant les grandes fonctions de la commune, à sa place comme « école de la démocratie » comme est venu le rappeler Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre de l’Intérieur et sénateur du Territoire de Belfort lors d’un débat la veille à Pérouges.

 


Première traduction, les élus présents ont décidé d’initier une grande action de promotion des départements et de l’attachement des maires à cette institution en invitant les élus à adopter une délibération de soutien au conseil général, par exemple pour les communes concernées lors de la désignation des grands électeurs en prévision des élections sénatoriales le vendredi 20 juin.


Le nouveau bureau élu dimanche aura notamment pour priorité de réaffirmer l’importance des intercommunalités comme coopératives de communes et non comme moyen de s’affranchir de la volonté des élus. L’AMRF organisera son Congrès à Nohant (36) les 18 et 19 octobre 2014.

 

A l’occasion de leur assemblée générale à Lyon, le dimanche 15 juin 2014, les Maires Ruraux de France (AMRF) ont réélu Vanik BERBERIAN, maire de Gargilesse-Dampierre, président de l’association nationale qui fédère, informe et représente les maires des communes de moins de 3 500 habitants.

 

 

 

 

Bruno Bethenod AMRFPrésident de l'association des Mares Ruraux de Côte-d'Or
Bruno Bethenod

40 Grande Rue - 21310 Arceau
Tél. 06 08 24 42 13
Mail : bbc21@bethenod.com

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Un urbain vaut deux ruraux ?
Pour une commune entre 1 et 3500 habitants, la Dotation globale de...
Trois questions à... Bruno Bethenod, Président de l'association des maires ruraux de Côte-d'Or (AMRF 21)
"C’est la démagogie qui l’emporte". Bruno Bethenod ne...
Les Maires ruraux souhaitent la bienvenue aux urbains pour leurs vacances
À tous les "costumes-gris-dossiers-sous-le-bras" qui, avec une minutie...
La loi NOTRe est surtout la leur.
Ni clarification, ni simplification, mais le sacrifice des communes...
L'AMRF adopte une motion pour la sauvegarde des libertés locales
La motion a été adoptée à l’issue de...
L'association des Maires Ruraux "à fond contre la loi NOTRe"
Entendez-vous résonner dans nos campagnes l'indignation des élus...
11ème Journée des finances locales : "la RURALITE à Venir"
Le jeudi 18 juin 2015 se tiendra à l’Université de...
Contre la loi Notre, rejoignez le mouvement pour la sauvegarde des libertés locales
L'association des Maires Ruraux de France a lancé une campagne...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *