C'est Champagne à Leuglay avec l'épicerie... d'Evelyne Champagne... qui ouvre ses portes !

C'est Champagne à Leuglay avec l'épicerie... d'Evelyne Champagne... qui ouvre ses portes !

Contact :

PROXI

Evelyne CHAMPAGNE 

Heures d’ouverture du magasin du mardi au samedi

de 8 h 30 à 12 h 30 et de 15 à 19 heures

Dimanche matin de 8 h 30 à 12 h 30

Fermé le lundi

Téléphone 03 80 91 52 98


09 mai 2019

Un maître mot « Redynamiser le village » … Et quand il faut jouer la carte du développement commercial en milieu rural, toutes les instances se penchent sur le berceau du nouveau-né ! L’Etat, le Département, la CCI et, en première ligne, le maire et son conseil soutenus par les habitants d’ici et des alentours qui voient dans l’ouverture d’une vraie épicerie un réel confort, une attente entendue et satisfaite ! Françoise SPILLMANN, maire de Leuglay, a donc tenu le challenge d’ouvrir une épicerie de proximité dans un village de 330 habitants, là où il fallait faire de nombreux km pour se ravitailler. Une belle offre de services qui vient compléter celle de la boulangerie, du restaurant, dépôt de presse qui ne désemplit pas, et du primeur Kamel Sabri, qui se déplace sur des marchés pendant la semaine dans d’autres communes.

Alors bien sûr, une telle inauguration a vu bien du beau monde ! Monsieur le sous-préfet qui n’a pas manqué de rappeler le soutien de l’Etat aux territoires ruraux, madame la sénatrice Anne Catherine LOISIER qui a tenu à marquer de sa présence ce moment festif dans un moment où on a plutôt tendance à parler de « désertification » médicale et commerciale, saluant les porteurs de projets, les collectivités investies et les entreprises locales pour un beau service de proximité qu’il faut soutenir. Madame la conseillère départementale Valérie BOUCHARD qui a souligné combien le Département est présent quand il s’agit de développer des projets structurants en milieu rural, précisant que si la municipalité a répondu à la demande des habitants, c’est maintenant à eux de jouer le jeu pour faire vivre ce PROXI ! Bien sûr l’architecte du bâtiment Jean-Luc LASNIER, Angelo PHILLIPE de l’enseigne CARREFOUR et surtout de très nombreux maires venus en voisins pour manifester leur intérêt, leur soutien et leur satisfaction de voir le projet abouti.

Pour Françoise SPILLMANN et son conseil, c’est l’aboutissement d’un projet voté en 2017. Une fierté et un soulagement de voir s’ouvrir cette épicerie dans les ateliers communaux. Car c’est par une délibération du conseil municipal en date du 4 septembre 2017 que le projet d’installation d’une épicerie dans la commune a vu le jour. Un bâtiment qui connu bien des destinations, école primaire, casernement du corps de sapeurs-pompiers, ateliers intercommunaux… Madame le maire évoque l’épicerie caverne d’Ali Baba qui fut celle d’Alexandrine CLERMONT et de son mari. S’en suivi le commerce de Mr et Mme BOUET qui le cédèrent et qui, mal géré, fit rapidement faillite ! Après le projet ambitieux, et pari tenu, des Gîtes de la Gare, la municipalité a attendu 4 ans avant de se lancer dans la reconquête d’un commerce de proximité. Ancrage dans le territoire, enjeu économique, lien social font de cette nouvelle épicerie, qui attire et fidélise depuis le 4 avril des clients venus des environs, un bel attrait pour la commune.

Car madame le maire est claire « le temps est révolu où les communes étaient en compétition, croyant plutôt à la complémentarité. » Pour Françoise SPILMANN, recréer ce commerce est là pour redynamiser le village et permettre à la population de trouver tout ce dont elle a besoin sans avoir à se déplacer à plusieurs kilomètres. Il était important de remettre une épicerie en service sur la place du village, car le primeur, Le Petit Marché, a seulement un petit fond d’épicerie dans sa boutique. Après un mois d’ouverture, le PROXI d’Evelyne CHAMPAGNE fait la preuve que les commerces en milieu rural sont des lieux de vie, d’échanges et d’envie de sortir des personnes qui ne bougeaient plus de chez elle, attendant leurs enfants ou petits-enfants pour aller faire leurs achats en voiture et loin… un regain de vitalité et d’autonomie pour les plus anciens, une aubaine pour les plus jeunes non motorisés ! Un investissement gagnant-gagnant pour chacun que ne regrettent pas madame le maire ni son conseil.

Le montant approximatif des travaux est de 198 000 €. Il comprend la rénovation des anciens ateliers communaux en commerce et leur transfert.

Ce projet est financé par des aides publics à hauteur de 36 %, via le FNADT, soit 58 470€. Le Fond National d’Aménagement et de Développement du Territoire, apporte le soutien de l’État, en investissement comme en fonctionnement, aux actions qui concourent à mettre en œuvre les choix stratégiques de la politique d'aménagement du territoire.  Etat qui investit aussi via la DETR pour une participation à hauteur de 30%, soit 47 562€.

14 % sont alloués par le Conseil Départemental, soit 22 800€ et les 20 % restants, soit 29 708€ seront autofinancés par la commune grâce à la perception des loyers. A noter le soutien inédit de la CCI 21, par Flavien TROUBAT pour le compte de la commune dans le cadre d'une étude de faisabilité et pour le porteur de projet (Mme CHAMPAGNE) dans le cadre du montage d'un dossier FISAC. La CCI était en soutien de cet investissement public/privé. C'est rare et c'est bien de le souligner !

Les travaux, qui ont débuté en septembre 2018 ont été menés, par des entreprises essentiellement originaires du Châtillonnais, pour rénover les anciens ateliers en commerce la menuiserie GRUET, BERTHOLLE pour l’isolation et la plâtrerie, DEPELEC pour l’électricité, DELETTRE pour la plomberie et GIRARDET pour le gros œuvre. Seuls les sols et les murs ont été effectués par SIA de Dijon, les peintures par AUXOIS DECORS de Semur et le chauffage par une entreprise de la Haute-Marne.

Évelyne CHAMPAGNE, gérante, offre ses services à la disposition de la clientèle et propose épicerie, fruits et légumes, produits frais et produits surgelés, produits d’entretien et ménagers et gaz. Mais, très à la page des besoins sur ce territoire où tout le monde ne peut pas se déplacer, elle propose également des commandes par téléphone et la livraison à domicile et un dépôt de pain lorsque la boulangerie est fermée.

Originaire de Vieville près de Chaumont, en Haute-Marne, Evelyne travaillait depuis 18 ans dans le commerce de grande distribution. Une envie de faire autre chose autrement, elle réalise un rêve de petite fille « avoir sa propre épicerie », portée par un sens de l’accueil, de l’entraide et du service qui colle à son sourire !

 

Crédit photos Marie Quiquemelle

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

A Soirans, un jardin, même tout petit, c'est la porte du paradis.
Samedi matin, dans la commune de Soirans avait lieu l'inauguration...
Gemeaux a retrouvé son commerce de proximité.
Comme de nombreux villages ruraux, Gemeaux a vu fermer ses commerces petit...
Fontaine Française fait le plein d'énergie.
Fontaine Française, le groupe Dijon Céréales, et la...
Bellefond investit pour le bien-être de ses habitants.
La crise vous connaissez ? A Bellefond on connait aussi, mais une gestion...
Entre mise aux normes et réhabilitation, Bouilland investit pour le bien-être de ses habitants.
Jean-Noël MORY, maire de Bouilland et les conseillers municipaux...
Mobile : ça passe ou ça passe pas ?
Les Maires ruraux veulent une carte de France à jour de la situation.
L'ARS élargit les zones éligibles aux aides à l'installation de médecins
Le nouveau zonage des territoires en tension dans l’accès aux...
Arceau fête l'arrivée du Très Haut Débit
Investir dans le numérique, c’est tout simplement investir dans...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.