Salle comble, mais pas d'annonce choc pour les voeux d'Hubert Brigand qui mise sur la continuité !

Salle comble, mais pas d'annonce choc pour les voeux d'Hubert Brigand qui mise sur la continuité !

Contact :

 

 

 

Hôtel de ville

Place de la résistance

21400 Châtillon-sur-Seine

Téléphone : 03 80 91 50 50

 

Fax : 03 80 91 50 59

contact@mairie-chatillon-sur-seine.fr

 
 

Horaires d’ouverture


Du lundi au vendredi de 8 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30
ainsi que le samedi de 9 h à 12 h


10 janvier 2019

Plus de 500 personnes assistaient aux vœux d’Hubert Brigand sur fond d’attentes ou d’annonces… Mais pas de grandes annonces pour le maire de Châtillon sur Seine en cette année pré-électorale. Dans un contexte de mutations profondes, d’inquiétude sur l’avenir de la ruralité, de sentiment de France d’à côté, périphérique en quelques sorte, qu’évoque Hubert Brigand avec, en mots fermes, ce qu’il la pressent d’une menace de désertification du territoire national ! Alors blanc comme neige, vert de rage, bleu de Prusse, rouge de colère ou jaune de gilet… le cœur de monsieur le maire balance avec le franc parler qui lui colle à la peau !

Colère contre un désengagement de l’Etat au sein du milieu rural avec la fermeture de certains services publics, que monsieur le maire considère comme une attaque contre la république tout à fait inacceptable « Être aux commandes de la France ne donne pas le droit de nous priver, habitants ruraux, des services publics de base » ! Exposant ensuite sa colère contre la centralisation vers la Métropole (dijonnaise et non parisienne), centralisation galopante qui induit des décisions d’une extrême violence, pour nous ruraux… 

« Or, rien ne peut justifier des décisions qui affaiblissent le monde rural ». Hubert Brigand réclame donc une justice territoriale pour combattre cette volonté de nuire au monde rural tout à fait insupportable… de la fermeture du service des cartes d’identité à Baigneux, 12 enfants refusés à l’école par manque de place, la limitation de vitesse à 80kmh, la fermeture du laboratoire d'analyses médicales de l'hôpital local contre laquelle François Sauvadet, président du Conseil Départemental, a fermement soutenu le maire de Châtillon.

Une fermeture qui pourrait, à terme, fragiliser le service des urgences… Il manquait le noir du désespoir rural à l’inventaire en arc-en-ciel de monsieur le maire, devant une assemblée suspendue et ravie par son impertinence vocale ! « Notre rôle, en tant qu’élus locaux, est de redonner confiance aux habitants, face au sentiment d’abandon que l’on peut avoir en zone rurale. On essaye de faire en sorte que les habitants puissent trouver le maximum de services publics ou privés, donc on ne reste pas les bras croisés »!

Parmi les points positifs, Hubert Brigand est revenu sur la construction de la future médiathèque. Car c’est bel et bien en 2019 que la structure sortira de terre, à la place de l’ancien centre commercial Le Marmont. Ce projet de près de 4 millions d’euros est piloté par la Ville. Son ouverture est prévue au printemps 2020. Bien sûr, l’ACTI PôLE fait la fierté de Châtillon avec 28 entreprises et 340 salariés. Tout comme la réouverture de l’abattoir qui tourne à plein régime et a embauché 6 personnes, permettant aux producteurs de viande locaux de transformer sur place, économisant sur le transport et gagnant en sécurité.

Hubert Brigand évoque l’achat en catastrophe des bâtiments de l’ancienne fonderie qui sera rasée en 2019, même si pour le moment, personne ne sait ce qu’il adviendra du site et des terrains. Sur un autre site, deux pavillons en locatif seront construits pour accueillir des familles. De nombreux travaux ont émaillé 2018, le ravalement (magnifique) de la façade de l’hôtel de vile de Châtillon selon des méthodes d’enduit traditionnel, l’éclairage public a été rénové et l’arrivée du très haut débit se prépare. « Le Département a pris les choses en main. Une partie de la ville devrait être équipée d’ici la fin de l’année ». Une vigilance accrue sera portée sur la qualité de l’eau et les questions se posent, après l’aménagement de l’esplanade de l’église St Vorles, sur la restauration des églises St Jean et/ou St Nicolas. Il faudra sans doute choisir entre les deux !

Le point fort des années précédentes étant la baisse importante de la fiscalité, qui a valu à la ville de Châtillon et à son maire les honneurs de la presse économique et télévisée, Hubert Brigand souligne l’importance des deux gros pôles que sont l’économie et l’emploi sur le territoire communal. Les commandes publiques représentent plusieurs millions d’euros en 2018 …cinq millions M€… « On reste attentifs au pouvoir d’achat des habitants, en prenant garde à avoir une fiscalité modérée, en proposant des tarifs accessibles à l’école de musique, par exemple, ou en accordant des aides financières pour la pratique du sport, pour le financement du permis de conduire, etc. »

Un discours très court, concis qui a séduit les habitants venus en nombre, et qui montre un maire maintenant le cap, coûte que coûte, pour l’année 2019 !

 

Rédaction et crédit photos Marie Quiquemelle

 

 Agent de développement local

 Conseils en animation du territoire aux élus et associations

 Formatrice en insertion professionnelle

 mariequiquemelle@gmail.com  ou  m.quiquemelle@echodescommunes.com

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

COMMUNE CHERCHE MEDECIN DESESPEREMENT.
La désertification médicale nous guette.L'état des lieux...
Un nouveau Centre Social et Relais des Services Publics, à Arnay-le-Duc
Le CSRSP  rassemble dans un bâtiment unique une...
Une première fête des voisins très réussie à Recey-sur-Ource !
Musiques, bal folk, jeux d’extérieurs, maquillage pour enfants,...
Varois et Chaignot investit pour le bonheur de ses enfants... Et parents!
Vincent Delatte, maire de Varois et Chaignot, a inauguré en...
Les habitants de Marsannay-le-Bois inaugurent leur maison médicale
Christophe Monot, maire de Marsannay-le-Bois a invité les habitants de...
A l'inauguration d'une fresque, en traînant les pieds j'y suis allé !!! Mais ! Mais !
MAIS … J’AI EU LE PLAISIR de rencontrer, de découvrir,...
Catherine Louis et Charles Barrière, Conseillers Départementaux du Canton d'Is-sur-Tille présentent leurs voeux
Prés de 300 personnes, élus, responsables d'associations, chefs...
Quelle journée pour la commune de Saint-Marc-sur-Seine !
Vincent Chauvot, maire de Saint-Marc-sur-Seine, les adjoints, les élus,...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *