Dijon, les informations marquantes du conseil municipal du lundi 26 novembre

Dijon, les informations marquantes du conseil municipal du lundi 26 novembre

Contact :

Regarder le conseil municipal en différé 

https://www.dijon.fr/Vie-municipale/Conseil-municipal-ordre-du-jour-et-live


05 décembre 2018

Ce lundi 26 novembre, François REBSAMEN, maire de Dijon et président de Dijon métropole, a présidé la séance du conseil municipal de la ville de Dijon. Au programme : le débat sur les orientations budgétaires pour l’année 2019 ; l’égalité femmes/hommes au cœur des préoccupations de l’équipe municipale ; l’engagement de la ville de Dijon pour le développement durable ; les bourses municipales étudiantes vers davantage de bénéficiaires ; une aide exceptionnelle pour les sinistrés de l’Aude. Voici les annonces de la soirée qu’il ne fallait pas manquer.

Dijon, les informations marquantes du conseil municipal du lundi 26 novembre

Débat d’orientations budgétaires 2019 : 4 priorités pour les dijonnais (Rapport n°4)

Le débat d’orientations budgétaires a permis de mettre en lumière l’excellente gestion financière de l’équipe municipale.

Pour la 3ème année consécutive et conformément à l’engagement pris, François REBSAMEN proposera de ne pas augmenter les taux d’imposition locaux: 0% en 2017, 0% en 2018 et donc 0% en 2019.

Le maintien d’un niveau d’investissement important (entre 36 et 39 millions d’euros en 2019) permettra de renforcer l’entretien régulier des équipements municipaux, d’embellir l’espace public, de mener des politiques d’investissement en matière d’économies d’énergie et de rationalisation du patrimoine municipal et d’achever en totalité la rénovation du Musée des Beaux-Arts (inauguration prévue le 17 mai 2019).

Le désendettement de la ville de Dijon se poursuit: 158 millions d’euros fin 2018, contre 167 millions d’euros fin 2017, 170 millions d’euros fin 2016… Pour François REBSAMEN « L’exercice 2018 a constitué la dixième année consécutive de diminution de l’encours de la dette municipale. Elle devrait être l’année prochaine à son plus bas niveau depuis plus de 20 ans ! ».

La capacité d’autofinancement de la collectivité s’est renforcée, passant de 18,5 millions d’euros en 2009 à plus de 20 millions d’euros.

L’égalité Femmes/ Hommes au cœur des préoccupations (Rapport n°3)

A Dijon, la lutte contre toutes les formes de discrimination est une volonté politique forte et ambitieuse. Avec la double labellisation Diversité et Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes, une première en France pour une collectivité territoriale, la thématique Egalité prend en 2019 une dimension de plus large envergure.

La ville de Dijon a donc souhaité développer des axes de travail pour réduire encore les inégalités : le développement de la communication interne (mise en place de conférence sur l’égalité, la diffusion d’informations spécifiques…), le renforcement du dialogue social (les représentants du personnel sont constamment associés aux démarches de la ville pour développer l’égalité réelle), la poursuite de la réduction des écarts de rémunération (une différence qui s’explique par la plus grande représentation des hommes dans certaines filières aux régimes indemnitaires plus avantageux), la lutte contre la précarité (874 agents déprécarisés entre 2001 et 2017) l’amélioration des conditions de travail et la formation (création d’un axe dédié à la lutte contre toutes les formes d’exclusions).

La ville de Dijon s’engage pour le climat (Rapport n°2)

La Ville de Dijon poursuit sa politique pour le climat et le développement durable. En témoigne l’acceptation de la candidature de la collectivité au concours de Capitale Verte Européenne pour l’année 2021 par les experts de la commission européenne. Au final, 9 villes européennes (Budapest, Cagliari, Dijon, Lahti, Lille, Skopje, Strasbourg, Tirana et Vasteras) sont en compétition. Cette sélection illustre l’investissement de la collectivité pour lutter contre le changement climatique, préserver la biodiversité, et améliorer la cohésion sociale et la solidarité entre les territoires et les générations.

Les reconnaissances et labels obtenus par la Ville de Dijon (APIcité©, Ecojardin,…) mettent en lumière les politiques menées par la municipalité : l’aménagement du territoire en faveur d’une meilleure qualité de vie, économe en énergie et en gaz à effet de serre, est au cœur de l’action menée par la collectivité : 500 hectares d’espaces verts labellisés, territoire « zéro phyto », poursuite du déploiement de l’éclairage LED, utilisation de l’énergie verte, développement de la plateforme de rénovation énergétique Rénovéco… Le développement des mobilités douces (Tram et bus hybrides, installation de bornes de rechargement pour les véhicules électriques…) est une priorité. La valorisation énergétique et les énergies renouvelables (implantation d’un nouveau centre de traitement des déchets, création d’une centrale solaire photovoltaïque, développement des réseaux de chaleur urbain…) figurent aussi parmi les points essentiels de ce plan d’actions.

Des politiques qui portent leur fruit : entre 2010 et 2014, la Ville de Dijon et l’agglomération dijonnaise ont diminué leurs consommations énergétiques de 16% et leurs émissions de gaz à effet de serre de 13%. L’objectif fixé sera atteint à l’horizon 2020: réduire de 20% les émissions de gaz à effet de serre, tout en augmentant de 20% l’efficacité énergétique et en atteignant 20% d’énergie renouvelable.

La collectivité a donc décidé d’aller plus loin : diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre entre 1990 et 2050, réduire la consommation énergétique finale de 50% d’ici à 2050 et porter à 32% la consommation des énergies renouvelables en 2030.

Bourses municipales étudiantes : vers davantage de bénéficiaires (Rapport n°13)

« Dijon est l’une des seules villes françaises de plus de 100 000 habitants à proposer des bourses municipales étudiantes sur critères sociaux. Nous tenons à ce dispositif et nous souhaitons le renforcer. » François REBSAMEN, maire de Dijon.

En 2018, la ville a accordé 340 bourses, de 500 à 1000 euros (250 en 2017). Le versement de cette bourse est conditionnée aux ressources et à la réalisation d’une contrepartie citoyenne de 8 heures dans une association ayant préalablement signé une charte d’accueil avec la Ville de Dijon.

Pour élargir le nombre potentiel d’étudiants concernés, notamment ceux aux conditions modestes, la municipalité a décidé d’abaisser la condition de domiciliation de 5 à 3 ans dès 2019. La contrepartie citoyenne sera portée de 8 à 12h.

Une aide exceptionnelle en faveur des sinistrés de l’Aude (Rapport n°1)

Le 15 octobre 2018, plusieurs communes de l’Aude étaient frappées par d’importantes intempéries avec l’équivalent de 3 à 4 mois de pluies qui se sont déversées sur l’ensemble du département en seulement quelques heures. Cette catastrophe figure aujourd’hui parmi les intempéries les plus meurtrières depuis une dizaine d’années en France.

L’état de catastrophe naturelle a été reconnu pour 204 communes du département et malgré les moyens importants mis en œuvre, il reste beaucoup à faire, sur le plan économique, humain, et pour aider la population sinistrée à surmonter cette épreuve.

La Ville de Dijon a donc décidé d’apporter son soutien au Département de l’Aude et à ses sinistrés par une aide exceptionnelle de 20 000 euros.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Devenez co-constructeur de votre ville
Vous souhaitez participer à la vie de votre quartier, prendre part aux...
Tout est prêt pour une belle rentrée
La ville de Dijon assure l’entretien et la rénovation de 77...
Budgets participatifs : de nouveaux aménagements dans le parc des Carrières Bacquin
Lydie PFANDER-MENY, conseillère municipale déléguée...
Les Prix « J'aime ma commune » 2018 sont lancés
Chaque année depuis 2009, l’AMF21 (association des maires de la...
Travaux de création d'un échangeur Ecopôle Valmy-Zénith
Fermeture de la bretelle d'accès à la rocade-est depuis le centre...
Varois et Chaignot investit pour le bonheur de ses enfants... Et parents!
Vincent Delatte, maire de Varois et Chaignot, a inauguré en...
Dijon présente son projet d'aménagement urbain, places Jean Macé et des Cordeliers, rues Charrue et Piron.
En 2001,  un programme de piétonnisation des artères...
Dijon, cité internationale de la gastronomie et du vin se dévoile à l'Exposition Universelle de Milan
Vendredi 9 octobre 2015, au coeur du Pavillon France de L'Exposition...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *