EDF veut accélérer la mobilité électrique en Bourgogne-Franche-Comté

EDF veut accélérer la mobilité électrique en Bourgogne-Franche-Comté

Contact :

EDF veut accélérer la mobilité électrique en Bourgogne-Franche-Comté 

www.edf.fr

EDF veut accélérer la mobilité électrique en Bourgogne-Franche-Comté


30 octobre 2018

Au lendemain de l’annonce du Plan mobilité électrique d’EDF, les acteurs du développement de la Mobilité Electrique en Bourgogne-Franche-Comté, sont venus au Circuit Dijon-Prenois pour une journée d’échanges et d’essais de véhicules sur invitation d'EDF Centre-Est.

Plus d’une centaine de participants (décideurs institutionnels et privés) ont répondu présents à l’invitation de la Délégation régionale EDF, tous engagés pour que la mobilité électrique accélère dans notre région.

EDF veut accélérer la mobilité électrique en Bourgogne-Franche-Comté


Un contexte alarmant

Avec le récent rapport du GIEC, les experts du climat des Nations Unies étayent le fait qu’il ne faut pas que la planète se réchauffe de plus de 1,5 degré d’ici 2050 et rappellent que malgré les initiatives prises en ce sens par les gouvernements mondiaux, le réchauffement climatique se produit plus rapidement que prévu avec de lourdes conséquences.
Dans ce contexte, tous les secteurs doivent réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, en utilisant un large éventail de technologies, en changeant les comportements et en investissant davantage dans les options à faible émission de carbone. Les énergies très polluantes telles que le gaz, le charbon et le pétrole sont dans le collimateur des experts du climat car ces dernières sont responsables des ¾ des émissions de carbone.
En Europe, 30% des gaz à effet de serre sont émis par le secteur des transports.


Pour Yves Chevillon, nouveau Délégué régional EDF en Bourgogne-Franche-ComtéPour Yves Chevillon, nouveau Délégué régional EDF en Bourgogne-Franche-Comté, il est urgent d’agir résolument : « on ne pourra pas dire que nous n’étions pas prévenus : c’est dès aujourd’hui qu’il faut édifier un monde bas carbone » (tweet du 9 octobre 2018 @Yves_Chevillon).

EDF veut être moteur de la troisième transition énergétique.
« Notre principal défi est celui du réchauffement climatique, précise Yves Chevillon. Pour lutter contre ce réchauffement, il faut réduire les émissions de Gaz à Effet de Serre et donc développer une économie résolument décarbonée. Dans ce contexte, EDF exploite et développe un mix de production énergétique bas-carbone, promeut l’efficacité énergétique pour économiser l’énergie et soutient toutes les solutions qui contribuent à préserver l’environnement. Précisons qu’en Bourgogne Franche Comté EDF produit une électricité 100% renouvelable, à partir d’hydraulique, de solaire, d’éolien et de biomasse ».


EDF accélère pour être le leader énergétique de la Mobilité électrique en Europe dès 2022.
A la suite des Plans Solaire et Stockage Electrique, le groupe EDF lance un troisième Plan essentiel pour construire un Avenir Bas carbone : le Plan Mobilité Electrique Groupe annoncé le 10 octobre 2018 à Paris.

La mobilité électrique va connaître une croissance soutenue au cours des prochaines années. Le secteur du transport est aujourd’hui un des principaux émetteurs de gaz à effet de serre en Europe ; dans ce contexte, l’électricité décarbonée est la solution d’avenir pour des transports propres. Avec un mix énergétique à 87% sans CO2, au niveau national, le groupe EDF a bien un rôle majeur à jouer.
EDF est déjà un acteur de référence de la mobilité électrique en France. Le Groupe propose des offres dédiées qui incluent fourniture d’électricité bas-carbone et solutions de charge. C’est aussi l’un des premiers exploitants de réseau de bornes grâce à sa filiale Izivia (ex Sodetrel) qui exploite 5000 bornes en France et donne accès à 60 000 points de charge en Europe à ses clients détenteurs du Pass Izivia.

*Le Plan Solaire a été lancé en décembre 2017
**Le plan stockage a été lancé au premier semestre 2018

EDF veut accélérer la mobilité électrique en Bourgogne-Franche-Comté
EDF en Bourgogne-Franche-Comté rassemble tous les acteurs concernés par le développement de la mobilité électrique dans la région pour échanger sur le sujet et tester les nouveautés en matière de véhicules électriques



EDF veut accélérer la mobilité électrique en Bourgogne-Franche-ComtéEDF veut accélérer la mobilité électrique en Bourgogne-Franche-ComtéEDF veut accélérer la mobilité électrique en Bourgogne-Franche-ComtéEDF veut accélérer la mobilité électrique en Bourgogne-Franche-ComtéEDF veut accélérer la mobilité électrique en Bourgogne-Franche-ComtéEDF veut accélérer la mobilité électrique en Bourgogne-Franche-Comté
Près de treize marques automobiles avec au total 40 véhicules étaient à l’essai sur le circuit automobile de Dijon-Prenois ainsi que des vélos à assistance électrique, des scooters et bornes de rechargement.


Un événement qui fédère tous les acteurs régionaux
Les principaux acteurs publics et privés de la mobilité électrique en Bourgogne-Franche-Comté sont également présents sur l’espace exposition:
- Izivia (ex Sodetrel) , filiale 100% EDF exploite le réseau CORRO-DOR sur les autoroutes avec 200 bornes de charge rapides en France et prévoit de déployer 300 bornes de recharge rapide supplémentaires.
- le Pôle Véhicule du Futur, pôle de compétitivité de renommé nationale qui fédère les acteurs économiques, académiques et de la formation dans le domaine des véhicules et des mobilités du futur.
- Bourgogne-Franche-Comté Mobilité Electrique : la Délégation régionale EDF a cru depuis longtemps dans la mobilité électrique et c’est à son initiative qu’a été créée l’association Bourgogne Mobilité Electrique, aujourd’hui Bourgogne-Franche-Comté Mobilité Electrique (BFC ME). Elle réunit tous les acteurs de la mobilité électrique. L’association est aujourd’hui présidée par le Directeur régional d’Enedis en Bourgogne.
Cette association a essaimé en France et a donné naissance au Club des associations régionales crée par l’AVERE-France et BFC ME. Ce Club est aujourd’hui présidé par le Directeur régional d’Enedis Alsace-Franche-Comté. 

Le 1er Vice-président Michel NEUGNOT, en charge des Finances, des Ressources humaines, des Transports, des Déplacements et des Intermodalités témoignera du soutien de la région à l’essor de la mobilité électrique avec notamment son schéma régional de déploiement d’IRVE.- Michel NEUGNOT, 1er Vice-président du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté en charge des Finances, des Ressources humaines, des Transports, des Déplacements et des Intermodalités a témoigné du soutien de la région à l’essor de la mobilité électrique avec notamment son schéma régional de déploiement d’IRVE. "Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté mène une politique volontariste en faveur du développement d’une mobilité propre, plus respectueuse de l’environnement. Il a la volonté de mettre en oeuvre des solutions moins énergivores et moins émettrices de CO2. Le Conseil régional, qui est devenu chef de file de l’intermodalité et de la complémentarité entre les modes de transport, est favorable à la transition énergétique avec l’objectif affiché de devenir un territoire à énergie positive avec, pour la mobilité, le slogan « la mobilité pour tous et partout »". 
- L’Etat est également engagé dans cette démarche, en particulier à travers la DREAL et l’Ademe. C’est d’ailleurs l’Ademe qui a lancé un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) sur la mobilité de demain, dont la communauté de communes de Loire, Vignoble et Nohain a été lauréate.

Yannick DUPORT, Directeur Mobilité Electrique du Groupe EDFUn événement qui accueille Yannick DUPORT, Directeur Mobilité Electrique du Groupe EDF
Avec le Plan Mobilté Electrique Groupe, EDF accélère avec des objectifs concrets sur ses quatre grands marchés européens :
Etre le 1er fournisseur en électricité pour véhicules électriques en 2022
EDF entend fournir en électricité 600 000 véhicules électriques soit 30% de pars de marché en France, au Royaume-Uni, en Italie et en Belgique. Dès 2019, le Groupe proposera sur chacun de ces marchés des offres totalement intégrées, comprenant la fourniture d’électricité bas carbone, une solution de recharge pour tous les clients disposant d’une place de parking ainsi que des services pour l’optimisation de la recharge et l’usage de la batterie du véhicule.
Etre le 1er exploitant de réseau de bornes électriques
EDF sera le premier opérateur d’infrastructure de charge publique et privée sur ses quatre pays coeur en Europe. Au travers de sa filiale Izivia (ex Sodetrel), filiale à 100% d’EDF , le Groupe vise d’ici 2022 à déployer 75 000 bornes et à donner accès à 250 000 bornes en interopérabilité à ses clients en Europe. EDF développerra également des solutions innovantes de recharge pour tous les clients ne disposant pas de place de parking, notamment dans une approche d’innovation collaborative menée par EDF Pulse Croissance (ex EDF Nouveaux Business) et la R&D.
Etre le leader du « smart charging »
La mobilité électrique entrainera une transformation des systèmes électriques car le véhicule électrique est aussi une batterie qui pourra être mise à disposition des réseaux et contribuer à leur équilibre pendant les périodes de forte consommation. Avec le Plan Mobilité Electrique Groupe, le Groupe deviendra le leader du « smart charging » en Europe avec comme objectif d’exploiter 4000 bornes « intelligentes » dès 2020 (communiqué de presse complet du plan mobilité électrique du 10 octobre en annexe).

En Bourgogne-Franche-Comté, EDF accompagne les acteurs qui accélèrent la mobilité électrique : Quelques exemples…

- EDF accompagne la communauté de communes Grand Autunois-Morvan
La communauté de communes Grand Autunois-Morvan a réalisé, il y a deux ans, une étude de ses besoins globaux en mobilité. En parallèle, elle a commandé à EDF une étude sur la mobilité électrique et les besoins d’infrastructures de charge adaptées à ce territoire, à horizon 2030.
EDF a identifié un potentiel de véhicules électriques sur le territoire de la communauté de communes ainsi qu’un nombre d’infrastructures et des propositions d’emplacements, essentiellement sur le domaine public.
EDF accompagne aujourd’hui cette collectivité avec des solutions de mises en place de bornes de recharge et notamment sur un projet d’ombrières associées à des bornes de recharges, situées sur les cinq zones d’activités de la communauté de communes.

- EDF accompagne le Grand Dijon dans ses réflexions autour de la mobilité électrique
Dans le cadre de l’accord- cadre de partenariat qui lie EDF et la Métropole de Dijon sur le « Ville intelligente, durable, attractive et solidaire» signé en octobre 2015, une étude sur les besoins de mobilité a été réalisée.
Les résultats de cette étude ont été présentés en avril 2018 dans l’objectif d’accompagner la collectivité dans sa réflexion.

- EDF veut accélérer la mobilité électrique en Bourgogne-Franche-ComtéThierry Flandin, Président de la communauté de communes Loire Vignobles et Nohain, dans la Nièvre.
"Avec l’appui de la Délégation Régionale Bourgogne Franche-Comté d’EDF et du CNPE de Belleville, la Communauté de Communes porte un projet de Transition Energétique couvrant 3 thèmes : l’efficacité énergétique, l’autoconsommation et la mobilité électrique de demain.
Sur ce troisième thème, la Communauté de Communes vient d’être nommée lauréate de l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) « French Mobility » lancé par l’Ademe. L’objectif est de construire une politique de mobilité durable en milieu rural. Cette démarche s’appuie sur une identification des besoins des riverains pour construire une mobilité efficace en confrontant les technologies existantes et futures tout en visant une décarbonation maximum.
EDF participe à cette démarche en faisant profiter la collectivité de son retour d’expérience sur ces sujets qui a pour objet de :

Recenser les besoins de mobilité sur le territoire auprès de toutes les cibles (particuliers entreprises, collectivités locales …) et identifier avec les acteurs locaux les services souhaitables sans contraintes techniques, 
Identifier les leviers technologiques, organisationnels … susceptibles de contribuer à atteindre l’état souhaité et en évaluer le coût qui doit être soutenable par la collectivité et les usagers,

Développer l’électrification des parcs de véhicules et expérimenter des véhicules intelligents et autonomes (navette autonome, transport à la demande basé sur des véhicules autonomes…)
Optimiser l’offre de transport en développant des modes de transports collaboratifs tels que le covoiturage dynamique ou l’auto-stop organisé, réinventer des modèles économiques"

Ce projet pilote s’étend sur les deux prochaines années avec un début d’expérimentation courant 2019. Avec le soutien d’EDF, la Communauté de Communes place ce projet au centre de son développement rural avec de véritables enjeux énergétiques, environnementaux, sociaux et économiques.
Il est mené en concertation avec le Pôle Véhicule du Futur, l’Ecole d’Ingénieurs ISAT de Nevers, le Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté, la DREAL et l’Ademe.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

EDF et Shop in Dijon sensibilisent les commerçants Dijonnais à la mobilité électrique.
La ville durable est en train de se dessiner, et intègre un volet...
Le Grand Dijon et EDF s'engagent pour une Communauté urbaine attractive, intelligente, durable et solidaire
Vendredi 2 octobre 2015 à Dijon, François Rebsamen,...
Les Maires ruraux lancent l'Ecoguide 2016 version numérique.
Tandis que la conférence mondiale sur le climat, la COP 22, se tient...
Rencontres régionales Bois Energie au coeur du Morvan
Le Parc naturel régional du Morvan (PNRM), en partenariat avec le...
Amour, gloire et déchets
A Chagny (71), l’usine de tri-méthanisation-compostage, mise en...
Vers une région à énergie positive en 2050
11 associations et coopératives, actives dans les énergies...
Le SICECO, au service de tous ses adhérents
Jacques Jacquenet, Président du SICECO l'a rappelé aux...
Opération « Bien vivre dans son logement - maîtriser sa consommation d'eau et d'énergie »
Aider les Dijonnais à réduire leurs factures d’eau et...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *