Les Communes forestières de Bourgogne Franche-Comté signent une convention de partenariat avec EDF

Les Communes forestières de Bourgogne Franche-Comté signent une convention de partenariat avec EDF

Contact :


La Fédération nationale des Communes forestières a vu le jour en 1933.
Le réseau est composé d’une Fédération nationale (www.fncofor.fr), de 46 associations départementales et de 10 Unions régionales. L’Union régionale des Communes forestières de Bourgogne Franche-Comté est composée des huit associations départementales de la région. Elle regroupe 42 % des 2 902 communes propriétaires d'une forêt.

La forêt BFC en chiffres
Le taux de boisement de la région est de 36%, 
40% des fôrets sont publiques dont 67% sont communales.

La filière composée de 5006 entreprises génère plus de 20 000 emplois. 

Gaëlle MESNIER : 03.81.41.26.44
Union Régionale des Communes Forestières de Bourgogne Franche-Comté
Maison de la Forêt et du Bois – 20 rue François VILLON
25041 BESANÇON CEDEX - Tel/Fax : 03.81.41.26.44
bourgognefranchecomte@communesforestieres.org
www.coforbfc.fr

 EDF

EDF Commerce Est
34 avenue Françoise Giroud
CS 17715
21077 DIJON CEDEX

Anne DESCOMBES
anne.descombes@edf.fr
Tél. : 03 80 78 54 30


24 octobre 2018

Jacky Favret, Président de l’Union régionale des Communes forestières de Bourgogne Franche-Comté et William Lombardet, Directeur développement territorial EDF en région Franche-Comté ont signé une convention de partenariat pour développer l’usage du bois dans la transition énergétique, notamment celui issu de la récolte dans les forêts des collectivités, par la promotion des techniques innovantes.

Jacky FAVRET, Président de l’Union régionale des Communes forestières de Bourgogne Franche-Comté

Jacky Favret, Président de l’Union régionale des Communes forestières de Bourgogne Franche-Comté
Propriétaires de forêts produisant une ressource renouvelable et locale, porteurs de projets durables, aménageurs du territoire, les collectivités forestières sont particulièrement sensibles à la question de la transition énergétique dans laquelle elles sont entrées de longue date avec les politiques territoriales forestières. Au travers de leur Fédération, les collectivités forestières se sont prononcées très tôt en faveur du développement du bois énergie et plus récemment de la construction en bois local. Cette ligne politique des Communes forestières, déployée par des actions de terrain, a été reconnue par l’Etat.

Les raisons de l’engagement des Communes forestières, résident donc naturellement dans cette volonté :
- d’améliorer la sylviculture grâce au financement de travaux d’entretien,
- d’améliorer le rendement économique de la gestion forestière en procurant des recettes supplémentaires aux propriétaires,
- de contribuer à la lutte contre le changement climatique,
- de soutenir la création d’emplois locaux non délocalisables,
- d’utiliser une énergie répondant aux critères du développement durable et dont la disponibilité et la stabilité «géopolitique» apportent des garanties d’autonomie énergétique.


William Lombardet, Directeur développement territorial EDF en région Franche-ComtéWilliam Lombardet, Directeur développement territorial EDF en région Franche-Comté

Pour EDF, ce partenariat s’adresse à vous tous, élus du territoire et membres de l’association de L’Union REGIONALE DES COMMUNES FORESTIÈRES BOURGOGNE FRANCHE-COMTE. Notre volonté est de vous accompagner sur des thèmes majeurs comme l’amélioration, le développement et la valorisation du patrimoine forestier des collectivités pour promouvoir une gestion durable et multifonctionnelle. La forêt est ainsi au cœur du développement territorial.

EDF et ses filiales, engagés dans la transition énergétique, accompagnent leurs clients en matière d’efficacité énergétique, production décentralisée, réseaux de chaleur, valorisation de la biomasse, …

Les solutions énergétiques sont une priorité pour EDF : le groupe ambitionne de développer fortement son activité en matière de fourniture et de services et de créer des services nouveaux, notamment dans l’accompagnement des territoires.

EDF poursuit son engagement aux côtés des collectivités locales dans leurs actions en faveur du développement durable et souhaite renforcer le dialogue et les échanges réguliers pour leur apporter des réponses spécifiques à leurs problématiques énergétiques.

Dans le cadre de cette convention, l’Union régionale des Communes forestières de Bourgogne Franche-Comté et EDF conviennent d’échanges réguliers sur les activités des deux entités ainsi qu’un partage de réflexions menées de part et d’autre.



 Les Communes forestières de Bourgogne Franche-Comté Les Communes forestières de Bourgogne Franche-Comté

Les Communes forestières de Bourgogne Franche-Comté accompagnent les territoires vers une meilleure prise en compte de la forêt dans leur stratégie de développement local. Elles appuient des démarches allant de la charte forestière de territoire à l’inscription de volets forestiers dans différents outils, en particulier les programmes PCAET-TEPOS. Tout en s’attachant aux prérogatives du propriétaire - la forêt reste la propriété de la commune qui décide seule de sa gestion - ces politiques territoriales ont vocation à faire de la forêt un axe du développement du territoire, où la somme des décisions individuelles prises dans un sens collectif contribue à faire de la ressource forestière un levier de développement de l’espace rural.

Pour rappel l’Union régionale des Communes forestières de Bourgogne Franche-Comté a pour objet :
- La formation des élus des communes propriétaires d’une forêt,
- La participation à l’élaboration et au suivi de la politique forestière régionale,
- La représentation des Communes forestières auprès des instances régionales,
- La promotion des actions de développement local à partir de la ressource forestière,
- Le partenariat avec l’ONF, gestionnaire de forêt des collectivités,
- La concertation avec l’ensemble des organisations professionnelles de la filière.

 

 

A la suite de la signature de la convention, les administrateurs de l’Union régionale ont visité la chaufferie biomasse des Péjoces, gérée par la société Dalkia.
À Dijon, les deux chaudières de la chaufferie des Péjoces exploitée par Dalkia, filiale d’EDF, peuvent consommer 50 000 tonnes de bois par an, soit 215 GWh de chaleur.
Ce bois provient des forêts voisines du Morvan et du Jura. Les 30 kilomètres du réseau de chaleur alimentent l’équivalent de 20 000 logements du Grand Dijon.

chaufferie biomasse des Péjoces, gérée par la société Dalkia.

chaufferie biomasse des Péjoces, gérée par la société Dalkia.chaufferie biomasse des Péjoces, gérée par la société Dalkia.chaufferie biomasse des Péjoces, gérée par la société Dalkia.chaufferie biomasse des Péjoces, gérée par la société Dalkia.chaufferie biomasse des Péjoces, gérée par la société Dalkia.

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

EDF veut accélérer la mobilité électrique en Bourgogne-Franche-Comté
Au lendemain de l’annonce du Plan mobilité électrique...
L'hydrogène, source d'énergie verte de demain ?
Alors que le gouvernement a décidé de mobiliser 100 millions...
L'humour n'a pas de prix mais l'énergie oui !
Des poubelles vivantes qui recrachent les déchets mal triés, un...
Longvic inaugure l'Autopartage
Depuis le mois d’Octobre 2014, les agents de la ville de Longvic...
EDF et Shop in Dijon sensibilisent les commerçants Dijonnais à la mobilité électrique.
La ville durable est en train de se dessiner, et intègre un volet...
Visite des installations bois énergie du Pays Seine-et-Tilles.
Dans le cadre du Printemps de l'environnement, François Sauvadet,...
Présentation du plan départemental de soutien à la voirie communale et au développement économique local.
François Sauvadet, président du Conseil départemental de...
Signature d'une convention entre la Ville de Quetigny et la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de Bourgogne
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *