Avec 4 MSAP en Côte d'Or La Poste et l'Etat garantissent l'accès aux services publics et au numérique pour tous !

Avec 4 MSAP en Côte d'Or La Poste et l'Etat garantissent l'accès aux services publics et au numérique pour tous !

Contact :

 

Qu’est-ce qu’une Maison de services au public ?

Une Maison de services au public est un lieu dans lequel les habitants peuvent être accompagnés dans leur démarches administratives : emploi, retraite, famille, social, santé, logement, énergie, accès au droit, etc.

Chaque Maison de services au public, en fonction de son implantation sur le territoire, construit une « offre de services » spécifique et surtout adaptée aux besoins identifiés sur son bassin de vie.

Les Maisons de services au public revêtent diverses formes, au regard des besoins de la population locale et des spécificités du territoire. Afin d’aller au plus près des habitants, certaines Maisons privilégient des implantations multisites, d’autres le service itinérant, ou l’organisation de permanences partenaires (en mairie, pendant les marchés, dans des locaux associatifs, etc.). Elles peuvent être adossées à des centres médico-sociaux, à des offices du tourisme, des médiathèques, des espaces de coworking, etc.

A Seurre, Nolay, Recey sur Ource et Fleurey sur Ouche, elles sont adossées à LA Poste.


18 octobre 2018

Le bureau de poste MSAP de Fleurey-sur-Ouche est situé sur une commune de 1225 habitants dans un bureau de poste récemment rénové, dans le cadre de travaux de la mairie avec laquelle il partage les locaux. Le maire, Pascale Gallion, ancienne postière est très attachée à la notion de service public et de services rendus aux habitants. Avec une activité du bureau de poste en baisse régulière, l’idée d’y concentrer les services d’une MSAP s’est concrétisée et la première de la région Bourgogne a ouvert le 21 décembre 2015 couvrant une zone de 2100 habitants. 3 ans plus tard, Bernard SCHMELTZ, Préfet de la région BFC, signe une convention départementale d’adhésion avec La Poste afin de proposer l’accès numérique aux services en ligne aux habitants.

Des services permettant de réaliser les démarches liées aux titres (immatriculations, permis, cartes d'identité, passeports, titres de séjour etc.) au sein des 4 bureaux de poste accueillant les MSAP de Côte-d’Or. En 2019, les chargés de clientèle de La Poste seront formés par la Préfecture à leur utilisation pour accompagner au mieux nos clients dans leurs démarches en ligne sur ces sujets. 

Afin de développer la notoriété de l’offre de services proposés dans les 4 MSAP de Côte d’Or, Seurre, Nolay, Recey, Fleurey sur Ouche et de booster leur fréquentation, la Commission Départementale de Présence Postale Territoriale de Côte d’Or (CDPPT), présidée par Patrick Molinoz, maire de Venarey-les-Laumes et vice-président du Conseil Régional en charge du développement numérique du territoire, de la jeunesse, de la vie associative, de la laïcité, de la lutte contre les discriminations et de l’égalité femmes-hommes, a validé un dispositif de communication auprès des habitants des secteurs concernés, pour une mise en place début septembre. Pour compléter cette action, la CDPPT 21 a également validé le financement de l’organisation, par La Poste, de Journées Portes Ouvertes des MSAP de Côte d’Or, en collaboration avec les opérateurs, les maires, les associations et les commerçants des communes concernées.

Une animation numérique interactive « Dessine-moi un bouton » présentant les services proposés aux usagers dans les MSAP animée par la start up SoWhen via retransmission sur écran géant, jeu-concours avec quiz sur les services proposés en MSAP à compléter à l’intérieur de la MSAP pour gagner deux tablettes tactiles (tirage au sort prévu lors de la prochaine CDPPT 21),  démonstrations sur les services en ligne des opérateurs partenaires tels que Pôle emploi, présentation de la plateforme numérique Toolib, start up Dijonnaise, pour aider des personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap à se déplacer, notamment dans les territoires ruraux , La Poste n’a reculé devant rien pour informer, renseigner et conquérir le public.

En Côte d’Or, 4 MSAP postales sont ouvertes, en partenariat avec des opérateurs publics à Seurre (CAF, CPAM, CARSAT, MSA, Pôle Emploi et ENEDIS), à Fleurey-sur-Ouche (CAF, CPAM, CARSAT, MSA, et Pôle Emploi), à Nolay (CAF, CPAM, CARSAT, MSA, et Pôle Emploi) et  à Recey-sur-Ource (CAF, CPAM, CARSAT, MSA, et Pôle Emploi). La Commission départementale de présence postale de Côte d’Or finance les 4 MSAP La Poste, via la dotation départementale du fonds de péréquation, soit 10 000€ d’investissement à la création des MSAP en 2015 et 2016 + 28 000€ par an en fonctionnement. Les membres de la CDPPT de Côte d’Or sont Patrick Molinoz, Président de la CDPPT, Jean-Paul Roy, Vice-Président de la CDPPT et Maire de Meursanges, Luc Baudry, Président de la COVATI,  Hamid El Hassouni, adjoint au Maire de Dijon délégué à la Politique de la Ville, Paul Robinat, maire de Drée et Conseiller départemental,  Denis Thomas, Conseiller départemental, Saliha M’Piayi, Conseillère régionale, José Almeida, Conseiller régional. Par ailleurs, Joël Bourgeot, Sous-Préfet de l’arrondissement de Montbard, en charge de la ruralité, représente l’Etat à la CDPPT de Côte d’Or.

 

Alors quels sont les enjeux des MSAP La Poste ?

La Poste a ouvert, depuis 2015, son réseau de bureaux de poste aux opérateurs et aux collectivités publiques qui souhaiteraient mutualiser l’accès à leurs services par la mise en commun de moyens matériels et humains au sein de Maisons de services au public (MSAP). 504 bureaux de ce modèle sont ouverts à fin 2017 en France. Les MSAP assurent trois missions essentielles, l’accueil et l’orientation du public, la facilitation numérique et la facilitation administrative, notamment l’aide au montage de dossiers. Trois niveaux de prestations ont ainsi été proposés aux opérateurs publics partenaires (Pôle Emploi, CAF, CPAM, MSA, CARSAT, Enedis, …), pour une offre de services adaptée aux territoires ruraux et de montagne. Les MSAP proposent une prestation d’information via l’utilisation d’outils numériques avec un accompagnement du chargé de clientèle de La Poste, une prestation « mise en relation physique » permettant l’accueil de permanences d’opérateurs sur le temps d’ouverture du bureau de poste, la constitution du dossier administratif de complexité moyenne et/ou élevée et une prestation « transactions » pour effectuer des opérations nécessitant l’utilisation de la caisse du bureau de poste.

En proposant ces nouvelles missions de services à la population, La Poste contribue à la réduction de la fracture numérique par la mise à disposition gratuite d’équipements connectés en libre-service au sein des MSAP tels que des ordinateurs, tablettes, imprimantes et scanners, ainsi qu’une connexion gratuite à internet en wifi. Outre la possibilité de bénéficier de l’ensemble des services postaux et bancaires, les habitants bénéficient ainsi d’un accès aux opérations possibles des partenaires opérateurs publics. La Poste garantit un accueil et un accompagnement humain de proximité et participe au maintien ou retour des grands opérateurs publics dans les zones rurales et de montagne : les chargés de clientèle de La Poste sont formés et habilités à accomplir des missions de service public. La Poste s’inscrit ainsi dans la dynamique de développement des territoires qui fait pleinement écho à son projet prioritaire de contribution à la modernisation de l’action publique.

Pour Patrick Molinoz, l’accompagnement des usagers est primordial puisque se retrouver en tête à tête devant un ordinateur… quand on ne sait pas comment ça marche soit 1/3 de la population… n’est pas la solution idéale. A ce titre, il reconnait l’engagement de La Poste mais lance une perche aux opérateurs qui utilisent la MSAP pour qu’ils se saisissent de cette problématique pour maintenir le lien humain dans les utilisations du numérique. Son credo étant de ne laisser personne de côté face à ces usages nouveaux !

Monsieur le Préfet de Bourgogne Franche Conté ira dans le même sens en indiquant que s’il ne faut pas regretter les guichets, il est nécessaire que l’accompagnement humain demeure pour limiter, comme le souhaite l’Etat, la totale dématérialisation des services. Ainsi, à la préfecture de Côte d’Or, des agents restent présents pour venir en aide aux personnes démunis devant une borne interactive et maintenir le lien… !

Bernard SCHMELTZ propose des axes de réflexion pertinents au sujet des personnes qui ne sont pas mobiles et / ou qui n’ont pas accès à l’informatique ou ne souhaite pas en avoir à leur domicile, comme par exemple de substituer à la notion de services et de guichets généralistes des services à la carte et personnalisés… Conciergerie, guichet ambulant, et pas seulement dans les zones rurales mais aussi dans certains quartiers urbains ou périurbains !

Il évoque bien sûr la réorganisation des services déconcentrés de l’Etat et notamment à partir de 2022. La régionalisation des services de l’Etat n’étant pas, au final et comme pensé au préalable, la meilleure solution, il est expressément demandé de maintenir la présence de l’Etat au niveau de l’échelon départemental et infra départemental dans la volonté de déployer sa présence sur le terrain dans une relation de proximité avec les élus entre autres. Bernard SCHMELTZ est particulièrement attaché à l’ancrage territoriale, à la cohésion des territoires, au maintien du lien entre les territoires.

 

TOOLIB,  start up dijonnaise, Toolib a donner à voir en avant-première, lors des portes ouvertes MSAP La Poste de Côte d’Or, la version bêta de sa plateforme numérique d’aide à la mobilité soit les transports adaptés, les logements adaptés,le  matériel adapté, les loisirs, les déplacements professionnels... pour les personnes en perte d’autonomie ou en situation de handicap, notamment dans les territoires ruraux. La Poste discute actuellement avec Toolib sur une expérimentation à mener dans ses points de contact en 2019 en Côte d’Or sur ce sujet.

G O’ U membre du groupement Générateur BFC, a vocation à générer des entreprises à finalité sociale et/ou environnementale sur le territoire régional. La Poste discute actuellement avec Go’Up sur une expérimentation « Relais Poste ESS » à mener en 2019 en Côte d’Or.

 

Crédit photos et rédaction Marie Quiquemelle

m.quiquemelle@echodescommunes.com

 

 Agent de développement local

Conseils en développement et animation du territoire aux élus locaux et aux associations

Formatrice en insertion professionnelle

mariequiquemelle@gmail.com

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Entre mise aux normes et réhabilitation, Bouilland investit pour le bien-être de ses habitants.
Jean-Noël MORY, maire de Bouilland et les conseillers municipaux...
Maison des services au public, centre numérique SATI, des services de proximite au service de la population de tout un territoire inaugurés à Is-sur-Tille
Une MSAP et un centre SATI, deux projets bien distincts mais avec le même...
L'Etat aux côtés des territoires ruraux
Il est désormais fréquent d’entendre des propos sur le...
COMMUNE CHERCHE MEDECIN DESESPEREMENT.
La désertification médicale nous guette.L'état des lieux...
A Soirans, un jardin, même tout petit, c'est la porte du paradis.
Samedi matin, dans la commune de Soirans avait lieu l'inauguration...
Gemeaux a retrouvé son commerce de proximité.
Comme de nombreux villages ruraux, Gemeaux a vu fermer ses commerces petit...
Fontaine Française fait le plein d'énergie.
Fontaine Française, le groupe Dijon Céréales, et la...
Varois et Chaignot investit pour le bonheur de ses enfants... Et parents!
Vincent Delatte, maire de Varois et Chaignot, a inauguré en...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *