La commune de Trochères reçoit le prix départemental du concours des Rubans du Patrimoine

15 octobre 2018

La commune de Trochères a reçu samedi 6 octobre le prix départemental de Côte-d’Or pour la restauration des façades de son église en 2017, récompensée par un chèque de 1.500 €. Organisés dans le cadre d'un partenariat entre la Fédération Française du Bâtiment, l'Association des maires de France, la Fondation du patrimoine et la Caisse d'Epargne, les Rubans du Patrimoine récompensent les communes qui ont conduit une opération de restauration, réhabilitation et de valorisation de bâtiments de leur patrimoine.

Aux côtés des représentants de la FFB Côte-d’Or, de la Fondation du Patrimoine et de la Caisse d’Epargne, autres co-organisateurs du concours, M. Ludovic ROCHETTE, Président de l’AMF21, a remis le Prix départemental 2018 des Rubans du Patrimoine à Mme Nathalie GAVOILLE, Maire de TROCHERES, pour la restauration de l’église de la Nativité.

La commune de Trochères reçoit le prix départemental du concours des Rubans du Patrimoine

Rappel sur l’opération primée
- Restauration des façades de l’église de la Nativité, bâtiment non classé et non inscrit du XIIIe siècle, reconstruit au XVIIIe siècle
- Durée du chantier : 4 mois (de juin à novembre 2017)
- Deux entreprises : maçonnerie spécialisée GUERRA (Dijon) et IS COUVERTURE (Is-sur-Tille)
- Coût : 45 600 €
- Subventions : 29 300 € (64 %), dont État (DETR) 13 300 €, Département 13 000 €, réserve parlementaire (R. DELATTE) 3 000 € 16 300 € à la charge de la commune, dont 5 547 € de financement participatif (crowdfunding)

 

La restauration des façades réalisée par l’entreprise de maçonnerie et de taille de pierre Guerra à Dijon, spécialisée dans la restauration du patrimoine ancien, se distingue par le choix fait d’utiliser des matériaux naturels.  

la commune de Trochères reçoit le prix départemental du concours des Rubans du PatrimoineUn enduit à la chaux de couleur ocre jaune remplace un revêtement en ciment qui avait l’inconvénient de générer beaucoup d’humidité et de fissurer les pierres lors des périodes de gel et dégel.  Les joints abîmés des murs ont été rénovés. Sur les contreforts, les pierres sont désormais apparentes.  Sur le pignon côté chœur, un œil de bœuf borgne qui était autrefois un vitrail, a été valorisé par la peinture du blason de la commune. Pour une harmonie esthétique, les menuiseries ont été repeintes dans un ton ocre rouge.

Les travaux se sont déroulés en totale harmonie entre l’entreprise et l’équipe municipale. De nombreux échanges ont permis d’ajuster le projet au fur et à mesure de l’avancée du chantier.

Les travaux ont coûté 45.600 euros, cofinancés grâce à des subventions à hauteur de 64% (29.300 euros), en provenance de l’État et du Conseil départemental de la Côte-d’Or  pour 13.300 euros chacun, et de la réserve parlementaire du député Rémi Delatte (3.000 euros). La commune a également mobilisé les habitants sur le projet en organisant un financement participatif sur une plateforme spécialisée sur internet, auquel ont répondu 43 donateurs, résidants de la commune et amateurs du patrimoine de la région surtout, mais aussi de toute la France. Ils ont réuni la somme de 5.812 euros.

 

Nathalie GAVOILLE, Maire de TROCHERESNathalie GAVOILLE, Maire de TROCHERES
"C'est un immense honneur et je suis très fière au nom de la commune de recevoir le prix "Les rubans du patrimoine". Cette gratification récompense un travail de longue haleine. Mais ce prix c'est aussi un message, le patrimoine est une page de notre hustoire, noter patrimoine, notre richesse, ujne page de notre passé mais aussi notre avenir. Le patrimoine, c'est le coeur des hommes qui pour construire certains momunments y ont mis sang et sueur.
Pour toutes ces raisons, nous devons être les gardiens du passé pour l'avenir. En cette pèriode de contrainte budgétaire, nous avons besoin de soutiens pour la préservation de notre patrimoine communal. Mais il ne s'agit pas que d'un soutien financier mais aussi de participation forte, ce prix des rubans du patrimoine en fait partie.

 

Ludovic ROCHETTE, Président de l’AMF21Ludovic ROCHETTE, Président de l’AMF21

"L’église de Trochères restaurée : c’est la commune qui l’a fait !

L’originalité du financement des travaux tient à la part prise par le financement participatif, Trochères est la première commune de Bourgogne à avoir lancé un financement participatif pour son patrimoine. C’est un financement à la mode avec le loto du patrimoine qui a procuré plus de 15 millions d’euros et dont le tirage a eu lieu à la veille des récentes Journées du Patrimoine (mi-septembre). Le château de Bussy-Rabutin a pu bénéficier de 200 000 €. C’est une initiative louable, mais insuffisante face à la situation de crise du financement dans laquelle se trouvent nos collectivités, du fait de la baisse des ressources publiques (dotations, subventions et produit fiscal). Or leur tâche est immense : certains édifices sont en danger et nécessitent des travaux urgents, il y a les monuments classés ou inscrits et puis il y a tous les autres (dont ceux du petit patrimoine de proximité, souvent rural), non protégés et qui doivent quand même être entretenus.

S’il n’y avait pas eu la commune, qui aurait fait cette restauration ? Ce n’est qu’un exemple, parmi de nombreux autres, de l’utilité de la commune. De même, la solidarité entre collectivités est une nécessité et c’est le rôle du Département. Sans le Département, il n’y aurait pas, ou beaucoup moins, de solidarité territoriale. Il faut donc recentrer les lois sur l’échelle micro-économique, la macro-économie ne fait pas tout. Et cela, c’est le rôle du Parlement."

 

Ludovic ROCHETTE, Président de l’AMF21

Frédéric DEMONGEOT, Président de la Fédération du Bâtiment de Côte-d'Or

"Comment ne pas se réjouir que ce projet de restauration des façades de l’église de Trochères aboutisse à ce magnifique résultat et qu’il obtienne aujourd’hui le Prix Départemental des Rubans du Patrimoine.
Pour la 24ème année consécutive, la Fédération Française du Bâtiment, l’Association des Maires de France, la Caisse d’Epargne et la Fondation du Patrimoine organisent le concours « Rubans du Patrimoine ».

Cette manifestation et plus globalement les travaux de maintien et de rénovation de notre patrimoine bâti permettent à nos professionnels de montrer leur savoir-faire et ce qui est peut-être encore plus important de transmettre aux plus jeunes les techniques et procédés traditionnels. L’entretien du patrimoine des communes apporte indéniablement un soutien non négligeable à l’activité économique locale et par conséquent à l’emploi.

Sur notre département, le bâtiment, c’est 2000 entreprises et 11 000 emplois directs répartis sur l’ensemble du territoire au travers d’entreprises locales de toutes tailles. Ce sont souvent des emplois hautement qualifiés et porteurs de savoir-faire locaux, garant de traditions régionales. J’en profite donc pour féliciter l’entreprise GUERRA à Dijon et l’entreprise IS COUVERTURE à Is sur Tille pour la qualité de leurs exécutions.

Vous l’aurez compris, pour notre Fédération, bâtir demain, c’est bien sûr la maîtrise des nouvelles technologies, mais c’est également faire perdurer nos techniques traditionnelles pour permettre au travers de projet comme celui-ci de maintenir un patrimoine qui nous est si cher.

Madame le Maire, vous avez eu raison de partager cette valeur car votre commune est aujourd’hui lauréate du prix départemental des Rubans du Patrimoine. Je forme donc le vœu qu’un maximum de communes de Côte d’Or prennent exemple sur vous !

Nous saluons également nos partenaires du concours, la Caisse d’Epargne et la Fondation du Patrimoine.
Nous sommes heureux de vous remettre aujourd’hui, Madame le Maire, le Prix départemental 2018 des Rubans du Patrimoine."

 

 

LES COMMUNES DE LA CÔTE-D’OR LAURÉATES DES RUBANS DU PATRIMOINE

LES COMMUNES DE LA CÔTE-D’OR LAURÉATES DES RUBANS DU PATRIMOINE 

 

1995 : Gevrey-Chambertin (aménagement du centre-ville) et Longecourt -en-Plaine (rénovation de bâtiments)
1996 : Renève (rénovation de l’école)*
1997 : Saint-Pierre-en-Vaux (réhabilitation de l’église du vieux St-Pierre)
1998 : Esbarres (rénovation de bâtiment) et Dijon (pour les Halles rénovées) •
1999 : Dijon (pour la réfection des façades du Palais des Ducs)
2000 : Sainte-Colombe-en-Auxois (restauration d’un lavoir et d’un puits)
2002 : Saint-Julien (rénovation de l’église)
2003 : Saulieu (restauration de la basilique Saint-Andoche)
2004 : Chamesson (restauration du lavoir de Sainte-Anne)
2005 : Agglomération du Grand Dijon (pour la restauration de l’Ancienne caserne Heudelet)
2006 : Semur-en-Auxois (restauration des Remparts)
2007 : Dijon (restauration des façades portiques)* et Mont-Saint-Jean (rénovation de l’ancien hôpital)
2008 : Dijon (restauration de la chapelle des Élus)
2010 : Thorey-sous-Charny (restauration de la Chapelle Saint-Aubin)
2011 : Quincerot (rénovation de deux granges pour créer un espace de rencontres et de loisir
2012 : Esbarres (aménagement d'une salle multi-activités et d'une salle associative)       
2013 : Lacour-d’Arcenay (rénovation de l’église des Saints-Innocents)
2014 : Mont-Saint-Jean (restauration de la chapelle Sainte-Anne)*
2015 : Arc-sur-Tille (restauration de l’église Saint-Martin) •
2016 : Gevrey-Chambertin (réhabilitation  de l'ancienne école du centre en pôle administratif)
2017 : Meursault (reconversion de l’ancien hôpital) * et Thorey-sous-Charny (restauration de   l’église Saint-Martin)
2018 : Trochères (restauration de l’église de la Nativité)•


• Prix national - * Prix régional

 La commune de Trochères reçoit le prix départemental du concours des Rubans du Patrimoine
La commune de Trochères reçoit le prix départemental du concours des Rubans du PatrimoineLa commune de Trochères reçoit le prix départemental du concours des Rubans du PatrimoineLa commune de Trochères reçoit le prix départemental du concours des Rubans du Patrimoine
Guy Bédel, délégué régional Bourgogne Franche-Comté de la Fondation du patrimoine.
Par son action destinée aux privés et celle qui s’adresse directement aux collectivités, la Fondation du patrimoine contribue à rendre villes et villages plus attractifs. A travers des aides financières et des conseils, la Fondation du patrimoine permet aux citoyens et aux élus de sauvegarder leur patrimoine.
La commune de Trochères reçoit le prix départemental du concours des Rubans du Patrimoine
Pour Rémy Delatte, député de Côte-d'Or, "cette rénovation entreprise par une commune dit tout sur les hommes. Transmission des savoir faire, goût du travail bien fait, investissement des élus dans la vie de leur commune... Le financement participatif engagé révélateur de l’engagement citoyen pour la sauvegarde de son patrimoine rural qui porte l’histoire de notre nation au delà des grandes métropoles... Je suis fier d’avoir participé à cettte rénovation".La commune de Trochères reçoit le prix départemental du concours des Rubans du Patrimoine

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Orages du dimanche 11 mars, François Sauvadet annonce la création d'un fonds d'aide exceptionnel et demande la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle
Dimanche 11 mars, tout le nord de la Côte-d\'Or a été...
MiCA : conseil et assistance aux collectivités
Le Conseil Général a mis en place début 2012 la Mission...
Arc-sur-Tille : un 1er prix national pour un patrimoine local.
Mardi 27 mai, une délégation municipale,...
PORTRAIT D'ELU ... l'Echo des communes a rencontré Laurent Streibig, Maire d'Echannay, Président de la C.C. Ouche et Montagne.
Réélu maire de sa commune et nouveau Président de la...
La commune de Vielverge sollicite la MiCa
Le Conseil Général a mis en place, début 2012, la Mission...
Choisir un exploitant pour gérer la distribution de l'eau potable.
La démarche conduisant à choisir un délégataire de...
Visite des installations bois énergie du Pays Seine-et-Tilles.
Dans le cadre du Printemps de l'environnement, François Sauvadet,...
Présentation du plan départemental de soutien à la voirie communale et au développement économique local.
François Sauvadet, président du Conseil départemental de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *