La nouvelle Place centrale de Quetigny, pour de nouvelles ambitions

14 octobre 2018

Après plusieurs mois de travaux de réaménagement, Quetigny a fêté le nouveau visage de la place centrale Roger-Rémond désormais plus ouverte, accueillante et attractive.
Totalement reconfiguré, le coeur de ville de Quetigny offre tous les avantages d’un véritable centre-ville avec de nouveaux services, de nouveaux logements et commerces confortant le cadre de vie des habitants et une attractivité nouvelle esquissée dès 2012 avec l’arrivée du tram au centre-ville.
A terme, le centre-ville Quetignois accueillera quelque 260 nouveaux logements, une médiathèque «3ème lieu» et une nouvelle maison de la petite enfance positionnée à proximité.
Une page importante de l’histoire urbaine de Quetigny s’ouvre avec cette réalisation phare du mandat : la renaissance d’un coeur de ville qui va favoriser un lieu de vie et de rencontres pour tous.

Quetigny, la nouvelle Place centrale Roger-Rémond
Quetigny, la nouvelle Place centrale Roger-Rémond est (presque) terminée, ajouté à cela l'arrivée du tramway, d'une nouvelle enseigne commerciale, il y a fort à parier que le cercle vertueux au Coeur de la ville est de nouveau engagé selon son maire Rémy Détang qui lance un message fort aux habitants de Quetigny et de la métropole "Venez ou revenez ! La nouvelle place Centrale Roger-Rémond est prête à vous accueillir..."

 Quetigny, la nouvelle Place centrale Roger-Rémond
"Quetigny-Coeur-de-Ville, un projet vital pour tous les commerçants et services de la Place-Centrale-Roger-Rémond... Les commerçants nous le disent, les travaux étaient nécessaires mais il faut à présent que les gens reviennent sur la place, retrouvent ce vieux réflexe"

 

Rémi DÉTANG Maire de QuetignyDiscours inaugural de Rémi DÉTANG, Maire de Quetigny
Vice-Président de Dijon métropole

"C’est pour moi, pour nous, pour l’ensemble du Conseil municipal, une immense fierté et une grande émotion de vous accueillir aujourd’hui sur cette place Centrale Roger-Rémond réaménagée.
Ce projet Quetigny-Coeur-de-Ville n’est pas une fantaisie ou un caprice d’élus. C’est un projet capital pour l’avenir de Quetigny, un projet essentiel pour la qualité de vie des habitants et un projet vital pour tous les commerçants et services de la Place-Centrale-Roger-Rémond.
Je vais vous expliquer pourquoi.

Ces travaux ont nécessité une grande technicité, l’intervention de nombreux corps de métier ainsi qu’une préparation et un pilotage de précision par notre aménageur la SPLAAD, aidée de l’agence JDM, du cabinet Merlin, de la société Bourgogne SPS et de nos services municipaux qui ont été très impliqués.
10 000 m3 de terrassement – 10 000 ! - ont été réalisés par les entreprises Roger Martin et Colas - notamment pour la réfection totale des réseaux, la création des bassins de rétention d’eau enterrés, la réalisation des parkings et des voiries et du socle de la place.
2 km de tuyaux ont été posés pour les réseaux d’eau pluviale et d’eau usée et 2 km de tranchées ont été creusées pour les réseaux électriques.
Dans la dernière ligne droite, il a fallu respecter les délais impartis pour les travaux sur la ligne et la station du tramway, sur l’avenue du Château et enfin sur la place pour accueillir la fête d’aujourd’hui.


Bien entendu, vous pouvez constater avec moi qu’il reste encore des finitions à réaliser et d’autres espaces sont encore en travaux - ou bien vont l’être dans les prochains mois et les prochaines années - car le projet Quetigny-Coeur-de-Ville va se poursuivre bien au-delà de cette rentrée 2018.
Mais aujourd’hui, nous avons le plaisir et la joie de célébrer la fin d’une étape importante, celle du réaménagement de la Place-Centrale-Roger-Rémond.
Je n’oublie pas de remercier également les riverains et les commerçants de la Place qui ont enduré au quotidien, avec beaucoup de patience et de compréhension, le bruit, la poussière, les vibrations, les difficultés de circulation et d’accès.
Ils le savent, ce projet nous l’avons aussi imaginé, pensé et réalisé pour eux, afin de les soutenir car la défense du commerce de proximité est notre priorité.
Essayons seulement de nous rappeler le visage de l’ancienne place… les commerces étaient peu visibles, les buissons constituaient une barrière naturelle, l’espace était plutôt encombré, voire étouffant, et n’incitait pas forcément à la promenade notamment l’hiver…
Aujourd’hui, vous serez d’accord avec moi pour remarquer que la place est plus spacieuse, plus ouverte, plus lumineuse, plus accessible… en un mot… plus accueillante !
On me dit que cette nouvelle place est trop minérale… je vous rassure tout de suite… les plantations d’arbres et de massifs vont arriver bientôt !
Comme tout bon jardinier qui se respecte elles seront réalisées cet automne et cet hiver pour permettre le meilleur enracinement des végétaux. Vous en avez juste un avant-goût avec les plantes éphémères que nous avons installées pour la fête.
J’ajoute qu’un soin particulier a été porté à l’aménagement de ces espaces verts par le paysagiste du projet, le dijonnais Benoit Martineau, en concertation avec nos services espaces verts afin de concilier le cycle de la nature, les objectifs du projet et permettre d’embellir au mieux ce nouveau coeur de vie, dans le respect de l’identité de Quetigny.

Quetigny, une nouvelle Place centrale Roger-Rémond
En tant que ville 4 fleurs vous pouvez nous faire confiance sur ce sujet. Nous n’avons pas pour habitude de renier nos principes.
Alors certes, il a fallu couper des arbres pour réaliser le projet – certains étaient aussi malades ou vieillissants – mais nous allons en replanter quasiment le double soit plus de 240, dans des fosses prévues sur la place, dans les jardinières géantes et dans les noues des parkings. Ils auront déjà une belle taille de 3 à 4 mètres de haut.
L’originalité de cette nouvelle place, ce sont aussi et surtout ces 8 800 dalles de couleurs disposées à la manière d’une marqueterie ou d’une mosaïque géante, comme un clin d’oeil aux fameux petits carreaux qui ornent les façades des immeubles de Quetigny.
Ces dalles ont été minutieusement posées - une par une - en respectant le dessin original créé par le cabinet d’architectes et d’urbanistes Reichen et Robert.
Vous devez savoir que chacune pèse 170 kg. Cela représente au total près de 1 485 tonnes qui ont été manipulées pour une surface de 5 500 m2 ! Cette opération a été magnifiquement et efficacement conduite par les équipes de l’entreprise ID VERDE ! Bravo à eux !
Parce que ce projet est majeur pour Quetigny, nous voulions façonner un espace qui soit à la fois accueillant, utile et beau… l’avenir nous le dira mais je veux croire que les conditions sont réunies pour cela.
Nous avons aussi fait le choix de la qualité et de la durabilité des matériaux.
Nous avons entrepris la réfection complète des réseaux enterrés pour ne pas avoir à ré intervenir dans le futur.
Nous avons pris en compte avec beaucoup de sérieux la question de la rétention et de l’écoulement des eaux de pluie comme cela avait été évoqué en réunion publique.
Nous avons fait le choix d’un mobilier urbain moderne et solide ainsi que d’un éclairage performant et économe en énergie : 55 lampadaires ont été posés par l’entreprise Demongeot sur la place et les parkings, soit davantage qu’avant, pour une consommation inférieure de 30%.

Tout cela a bien sûr un coût… L’ensemble des travaux de réaménagement et de viabilisation qui ont débuté il y a un an, et vont se poursuivre encore l’année prochaine avec le réaménagement de la place arrière vont nécessiter un financement total de près de 8 millions d’euros hors taxe pour la Ville.
Cet engagement financier conséquent est un investissement pour le présent et pour l’avenir. C’est aussi de l’activité et de l’emploi local.
Et nous pouvons le conduire grâce à notre bonne gestion des finances de la commune - la Ville a un taux d’endettement très faible - et sans augmenter pour autant la pression fiscale.

Quetigny, la nouvelle Place centrale Roger-Rémond

Une place réaménagée facteur de développement économique
Car c’est une évidence, si nous n’avions rien fait, si ce projet n’avait pas été lancé, il est certain, il était même écrit que cette place, ses commerces et ses services auraient souffert d’une mort lente, d’une disparition à petit feu.

Le cercle vicieux était malheureusement engagé depuis des années et la survie même du supermarché a été en jeu l’année dernière, puisque le magasin sous l’enseigne U-Express qui était en perte de vitesse a dû être cédé.
Face à ce constat inquiétant, notre responsabilité était d’agir. C’est ce que nous avons fait à travers ce projet et grâce aux contacts que nous avons activés.
Je tiens d’ailleurs à saluer et à remercier Damien et Didier Damour ainsi que Pascale Pozzera de l’enseigne Casino qui croient à la réussite de ce projet et à son avenir. Ils n‘ont pas hésité à s’engager à nos côtés pour maintenir une offre commerciale de proximité, avec une diversité et un large choix de produits de qualité… et ils sont prêts à investir encore pour moderniser leur magasin et pour développer des services aux clients tels que la livraison à domicile.

Quetigny, une nouvelle Place centrale Roger-Rémond
Casino est une belle enseigne. La Place et l’ensemble de ses commerces ont besoin de cette locomotive qui est aussi vitale pour de nombreux quetignois qui n’ont pas de voiture, ne peuvent se déplacer ou souhaitent simplement faire leurs courses en proximité.

J’ajoute que la reprise par Casino a permis de sauvegarder les emplois. C’était l’une de nos préoccupations.
C’est pourquoi, je vous invite toutes et tous à soutenir ce commerce et tous les autres commerces de la place – ils sont encore nombreux et je les salue - sans oublier les services, les professionnels de santé et bien évidemment la Poste avec qui nous travaillons au transfert de l’agence dans les murs du supermarché afin d’ouvrir la façade borgne que vous voyez là.

Quetigny, la nouvelle Place centrale Roger-Rémond

Quetigny c’est aussi et surtout une ville qui rayonne au sein de la métropole
Michel, tu t’en souviens peut-être… cette place a été inaugurée le 21 octobre 1978, il y a 40 ans.
Le Maire Roger Rémond aimait à dire que cet espace au coeur de la ville allait contribuer à affirmer l’identité de Quetigny dans l’agglomération dijonnaise et renforcer la fierté de ses habitants.
Je pourrais reprendre mot pour mot ces mêmes arguments aujourd’hui.
Quetigny, c’est certes la zone commerciale la plus importante de la région, ou bien encore le complexe multi-loisirs Cap Vert qui attire plus d’un million de visiteurs par an, mais Quetigny c’est aussi et surtout une ville de 10 000 habitants, une ville qui rayonne au sein de la métropole, une ville qui a la chance de pouvoir compter sur de multiples énergies qu’elles soient associatives, publiques, privées ou citoyennes en faveur de la qualité de vie et du vivre ensemble.
Ce nouveau coeur de ville en sera le symbole. Soyons en fiers !
Ensemble, avec nos collègues de la majorité municipale, nous avons longuement réfléchi à ce projet.
Dès le mandat précédent, nous avons beaucoup concerté et étudié.
Le fonctionnement de la centralité a été décortiqué grâce à des diagnostics, des ateliers publics, des études techniques…
Et puis le tramway est arrivé entre-temps.
Il n’y avait alors plus de doute possible pour nous, le développement de Quetigny devait se faire au centre-ville, d’autant que des réserves foncières avaient déjà été initiées sous le mandat d’Hervé Vouillot.

Au final, ce projet d’aménagement complet du coeur-de-ville à proximité des commerces, des services et des transports permet de restituer de manière définitive à l’agriculture les 50 hectares de terres qui étaient initialement réservés au nord, en direction de Couternon, pour un futur quartier ! 50 hectares de terres agricoles ! Cela va dans le sens même du développement durable et de la préservation de notre planète.

Logement : construction de 260 logements dans le périmètre immédiat du coeur de ville.
Pour conclure, je voudrais insister sur un des éléments fondamentaux du projet qui me tient particulièrement à coeur, je veux parler du logement.
Depuis longtemps, Michel peut en témoigner, nous nous efforçons de maintenir la population de la ville autour de 10 000 habitants. C’est le point d’équilibre idéal.
Pour cela, il nous faut attirer de nouveaux habitants mais aussi en conserver- je pense à nos enfants qui voudraient rester vivre à Quetigny, aux familles et aux seniors qui recherchent des logements adaptés à leur besoin, notamment en terme d’accessibilité.
Ce projet prévoit la construction de 260 logements dans le périmètre immédiat du coeur de ville.
Trois programmes d’au total 150 logements sont d’ores et déjà bien engagés. Ils seront situés de l’autre côté de l’avenue. Là-bas…
Je salue les trois promoteurs qui sont présents aujourd’hui à nos côtés, les groupes Voisin, Edifipierre et Pierre & Territoire. Vous pouvez découvrir leur différent projet sur cette bâche et sur leur stand respectif.
Nous sommes très satisfaits car un véritable travail collectif a été engagé avec eux pour proposer des logements innovants, confortables, accessibles et économes.
Leur construction pourrait démarrer dans le courant de l’année 2019.
Voilà. J’ai presque terminé mais voici encore quelques précisions sur les prochaines étapes du projet :

En 2019, nous allons intervenir sur la place arrière pour lui donner un caractère beaucoup plus paysager et résidentiel.
Cette intervention sera beaucoup moins lourde. Nous avons déjà rénové la Fontaine grâce à l’entreprise Mauchand et replanté du gazon. Les entreprises Gaudry et MS2G referont également les rampes d’accès aux copropriétés comme cela a été déjà le cas pour trois d’entre elles, afin de les rendre accessibles aux personnes handicapées.
Nous allons poursuivre la mise en oeuvre de la future bibliothèque médiathèque qui sera installé juste derrière vous de l’autre côté de l’avenue, au pied du tram. Un emplacement extraordinaire pour un équipement qui sera le coeur de la vie culturelle quetignoise et contribuera à l’animation de la place car nous projetons de l’ouvrir également le dimanche.
Ce bâtiment, qui viendra à la place de l’immeuble SCIC Habitat démoli avec une grande habilité par l’entreprise Pennequin assistée de Jobard, accueillera également 45 logements sur environ 6 niveaux.
En lieu et place de la Poste, nous envisageons un autre immeuble signal qui accueillera un ou deux commerces et le poste de la police municipale en rez-de-chaussée, un pôle santé à l’étage et 25 logements au-dessus.
D’ici la fin de l’année 2019, nous fêterons aussi l’ouverture du nouvel équipement petite enfance sur le site des Huches. Le chantier de ce futur bâtiment réalisé en partie en bois est bien lancé.
Sur le site d’Atlas, la démolition de l’ancien magasin se poursuit. Cet espace accueillera une résidence intergénérationnelle de 98 logements dont deux tiers réservés aux seniors qui sera gérée par SCIC Habitat et une cinquantaine de logements en copropriété. Nous espérons loger les premiers occupants en 2020.
SCIC Habitat devrait reconstruire les 40 logements démolis sur un nouvel espace situé vers le rond-point du 18 juin en bordure du grand parking. une dizaine de logements seront spécialement aménagés pour les personnes handicapées.
Enfin, nous travaillons à la concrétisation du pavillon restauration qui accueillera une brasserie sur l’emplacement de la scène des FFF que vous apercevez là-bas. Un candidat a été retenu et nous espérons une ouverture fin 2019, début 2020.





 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Bellefond investit pour le bien-être de ses habitants.
La crise vous connaissez ? A Bellefond on connait aussi, mais une gestion...
Travaux de création d'un échangeur Ecopôle Valmy-Zénith
Fermeture de la bretelle d'accès à la rocade-est depuis le centre...
Coup d'envoi pour la Cité internationale de la gastronomie et du vin à Dijon !
Le projet de la Cité internationale de la gastronomie et du vin de Dijon...
L'activité estivale 2016 se prépare sur le lac de Pont-et-Massène
A l’initiative de Joël BOURGEOT, Sous-Préfet de...
Varois-et-Chaignot : Premiers coups de pelle pour Les Rives du Sauvigny
Renforcer l’attractivité, conforter le dynamisme tout en...
Alise-Sainte-Reine ou le triple challenge d'un village et de ses élus
Alise-Sainte-Reine tout en haut du Mont Auxois, forcément vous...
Saint-Julien lance les travaux de son pôle de proximité, la ZAE de la Petite Fin.
Projet initié en 2008, la zone d’activités...
Les premières zones d'activité économique (ZAE) dijonnaises raccordées à la fibre optique
François Rebsamen, Maire de Dijon et Président du Grand Dijon,...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *