Le THD est arrivé dans neuf communes du canton de Genlis

19 septembre 2018

L'aménagement numérique des territoires est l'une des grandes priorités du Conseil départemental de la Côte-d’Or. Il s'agit de permettre à chaque habitant de disposer d'une connexion Internet de qualité quel que soit le lieu où il réside. C'est également l'une des clés incontournables du développement économique et social, et notamment dans les territoires les plus ruraux. Ce lundi 17 septembre 9 communes ont inauguré l'arrivée du THD.

L'inauguration des nouveaux centraux à haut et très haut débit du chantier de la grappe de Genlis s'est déroulée le lundi 17 septembre à Marliens en présence de Christelle Meheu, Conseillère Départementale du Canton de Genlis, de Ludovic Rochette, Président de l'Association des Maires de la Côte-d'Or et Hubert Poullot, Président de la commission Infrastructures, Transports et Numérique. Les maires et habitants.

Cet important chantier qui a vu dérouler 13.050 mètres de fibre optique depuis Genlis et construire 9 nouveaux centraux PRM  s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre de la phase prioritaire du SDANT.
Ainsi, les communes concernées ont été traitées par la solution de la "fibre optique au coeur du bourg".

Les nouveaux centraux à haut et très haut débit du chantier de la grappe de Genlis

Le chantier de la grappe de Genlis a consisté à tirer une fibre optique d’un central existant (celui de Genlis) vers les nouveaux centraux (ou Points de Raccordement Mutualisé, PRM) installés à Beire-le-Fort, Cessey-sur-Tille, Chambeire, Collonges-lès-Premières, Longchamp, Longeault, Marliens, Pluvault et Premières. Du fait de la longueur des câbles téléphoniques depuis le central situé à Genlis, les lignes étaient inéligibles à l’ADSL ou disposaient d’un débit limité.

Les nouveaux centraux à haut et très haut débit du chantier de la grappe de Genlis

Implantés à Beire-le-Fort, Cessey-sur-Tille, Chambeire, Collonges-lès-Premières, Longchamp, Longeault, Marliens, Pluvault et Premières, les nouveaux centraux à haut et très haut débit (ADSL/VDSL) sont alimentés par une fibre optique départementale depuis Genlis. Les foyers et entreprises sont éligibles à l’ADSL jusqu’à 20 Mb/s et, sous conditions, au VDSL permettant un débit minimal de 30 Mb/s.

 

 Le THD est arrivé dans neuf communes du canton de Genlis

 

Discours de Christelle Meheu, Conseillère Départementale du Canton de Genlis

"Tout d’abord, permettez-moi d’excuser François SAUVADET, Président du Conseil Départemental de la Côte-d’Or, ainsi que Vincent DANCOURT, mon binôme au Conseil départemental qui m’ont chargé de les représenter.
Je suis très heureuse d'être présente ici pour fêter l'arrivée du Très Haut Débit auquel les presque 5.260 habitants et les entreprises de vos 9 communes peuvent désormais prétendre.

Personne ici ne me contredira: une connexion de qualité pour tous, c'est un atout considérable pour le développement en faveur de nos territoires, pour l’activité économique,  pour l’éducation, pour le tourisme, pour l’emploi et les services.C’est une clé de l’avenir  et c’est justement pour cela que le déploiement du THD est LE chantier de notre mandat.

Christelle Meheu, Conseillère Départementale du Canton de Genlis

L'arrivée du THD dans les 9 communes de la grappes de Genlis

Je salue les services du département qui ont beaucoup travaillé sur ce dossier, car cette grappe de Genlis est la plus importante en termes de PRM construits (9) et de population atteinte (5.260 habitants). C’est également la plus importante s'agissant du coût pour une seule opération.

Pour résoudre les problèmes de connexion Internet dans vos communes, il a fallu tirer 13.050 mètres de fibre optique depuis Genlis et construire 9 nouveaux centraux PRM !

Ces travaux ont débuté en mars 2017 et auront coûté au total    1.063.270 €, à la charge du Département. (Mise en service commerciale depuis le 17 mai 2018)

Ça représente plus de 202 € par habitant : c'est ça notre sens de la solidarité territoriale au CD 21 !
Pour cette opération, il est à noter que la commune de Beire-le-Fort a participé financièrement (15.702 €) à la réalisation du PRM installé dans le bourg. En effet, sous conditions, des communes pouvaient intégrer la phase prioritaire du SDANT sous réserve d'une participation financière (soit 50 % du reste à charge départemental). Cet effort de la commune de Beire-le-Fort et ses habitants a permis d’accéder au THD plus vite que prévu.

Grâce à ces travaux, les foyers et entreprises sont désormais éligibles à l’ADSL avec un débit largement supérieur à 8 Mb/s qui permet d’accéder au « triple play » TV-téléphone-internet. Sur les 1.940 lignes téléphoniques sur les 9 communes, seules 2 (à Longchamp) n’ont toujours pas accès au THD, avec un débit compris entre 4 et 8 Mbits/ s.

C'est un saut technologique considérable !

 Une stratégie numérique à grande échelle

Vous le voyez, l’aménagement numérique de nos territoires est bien l'une de nos grandes priorités. Car aujourd'hui, nous pouvons mesurer la révolution que constitue internet dans nos vies. Investir dans le numérique, c’est tout simplement investir dans l’avenir.
Le numérique, est la clé d'entrée dans le 21e siècle, il est le meilleur rempart contre la désertification de nos territoires ruraux (attractivité pour les entreprises, e-administration, télémédecine, télétravail, déclaration PAC, maintien à domicile des personnes âgées...).
Notre société toute entière s'est rendue dépendante des usages numériques, dans les champs de la vie quotidienne et de la vie professionnelle.
Il est même désormais impensable, pour la plupart d'entre nous, de vivre sans connexion internet. En cas de couverture défaillante, ou incomplète, cette technologie, qui a pour vocation de rapprocher les hommes, devient une source supplémentaire d'inégalité, de fracture. Voilà pourquoi le Département a véritablement pris cette question à bras le corps il y a quelques années, en l’absence d’actions tangibles de l’Etat.

Je ne vais pas vous abreuver de chiffres, retenez simplement qu’entre 2015 et 2019, nous aurons investi 30 M pour résoudre en priorité les zones les plus carencées en ADSL par la technique de la fibre au cœur du bourg (montée en débit).

206 communes comme les vôtres sont concernées.
A l’heure actuelle, 126 communes ont déjà été raccordées et bénéficient d’au moins 8 Mbit/s par un opérateur commercial. Ils seront 158 fin 2018 et 206 en 2019.
111 centraux PRM ont déjà été construits
La montée en débit pour les communes les plus carencées, c’est une 1ère étape.
Le département a lancé la suite, une seconde étape en lançant cette année le déploiement de la fibre optique à la maison et au bureau (FTTH).

Le génie civil a commencé.
114 communes seront concernées en 2018 et 240 en 2019 et 2020.
Cela représente un investissement total de 106 M pour le CD 21 en 3 ans (2018-2020).
Jusqu’en 2025, l’investissement total du Conseil Départemental de la Côte-d’Or représentera un investissement de 220 Mpour fibrer le domicile des habitants et les entreprises des 631 communes du Département (hors Métropole et agglomération de Beaune).
C’est colossal  mais c’est un investissement qui permettra à la Côte-d’Or d’être au rendez-vous du 21ème  siècle !

Pour conclure,l'aménagement numérique des territoires n’est pas un slogan, nous prenons à notre charge des investissements historiques, jamais réalisés en Côte-d'Or, dans un contexte financier  très difficile. C'est comme cela que l'on pourra réduire la fracture numérique et préparer efficacement l'avenir de nos enfants, peu importe où ils résident.
Vous pouvez compter sur le Conseil Départemental de la Côte-d'Or pour inscrire le département dans l'ère du numérique et dans un aménagement équilibré du territoire !

La ruralité est une priorité du Département, le numérique aussi.
C’est encore mieux quand on allie les deux !"

 

Ludovic Rochette, Président de l'Association des Maires de la Côte-d'OrLudovic Rochette a rappelé que le développement du THD n'est pas une compétence obligatoire du département. "En tant que maire Brognon, petit village rural et président de la Communauté de communes Norges et Tilles, je ne peux envisager le développement de ces territoires sans qu’il y ait de THD"

 

 

 

Jacques Prost, maire de LongchampJacques Prost, maire de Longchamp

"Fait remarquable, depuis l'arrivée du THD dans la commune,  je n’entends plus parler de connexion internet dans la commune !
A Lonchamp, nous avions deux axes de dévellopement indispensables, la fibre et l'échangeur autoroutier, on vient d’en avoir la moitié"

 

 

Zoom sur le Schéma Directeur d’Aménagement Numérique du Territoire (SDANT)
Voté par le Conseil départemental de la Côte-d'Or, il a vocation à répondre à ce défi ambitieux de couvrir l'ensemble de notre territoire de compétence (soit hors agglomérations de Dijon et de Beaune) en Très Haut Débit.
Le financement total de la 1ère phase de notre SDANT vise à résoudre en priorité les zones de carence en ADSL (320 communes) et représente un investissement total de 74 millions d'euros.
Différentes techniques complémentaires permettront de relier les communes à la fibre et de donner accès au THD. Dans le cas de la grappe de Genlis, il s’agit de la solution de "la fibre optique au coeur du bourg", qui permet une élévation du débit de l'ADSL jusqu’à 20 Mb/s et, sous conditions, au moins 30 Mb/s par le VDSL.

A l’issue des deux premières phases (2020), tous les logements de la Côte-d’Or
(hors quelques habitations isolées concernées par le programme d’inclusion numérique*)
disposeront de plus de 8 Mb/s, les rendant techniquement éligibles au triple-play
(téléphone, internet et TV).

Calendrier

- 2015-2017 (dernières mises en service 2018) Fibre au coeur du bourg : construction de 165 nouveaux centraux ADSL/VDSL visant plus de 190 communes (19.657 prises) et pour relier par la fibre optique les centraux qui aujourd’hui ne le sont pas (11
communes).
L’état d’avancement de ce programme est consultable sur le site thd.cotedor.fr
- 2018-2020 Fibre à la maison et au bureau (2 phases prioritaires, 77.000 logements, 354 communes) :
- 2018, priorité donnée aux secteurs les plus carencés en termes de couverture actuelle par ADSL (plaques Is-sur-Tille et Montbardois-Châtillonnais) : 114 communes,
- 2019-2020 : 240 communes.
- 2021-2025 Fibre à la maison et au bureau (achèvement) :
- Communes non traitées (90 communes),
- Communes traitées par la fibre au coeur du bourg.

Financement

Le Conseil départemental investira près de 136 M € pour les deux phases prioritaires du SDANT (2015-2020) financées de la manière suivante :
- Conseil départemental 56,1 M€
- Etat (Fonds pour la société numérique) 58,35 M€
- Région-Bourgogne-Franche-Comté 12,85 M€
- Union Européenne via le FEDER 8,4 M€
- Intercommunalités et communes 0,3 M€

 

*INCLUSION NUMERIQUE
Ce programme permet, dans l’attente du déploiement de solutions définitives, de garantir à tout demandeur dépourvu de toute solution d’accès, une connexion à Internet en haut débit. La subvention accordée est de 80% du montant du kit dans la limite de 320 €. Elle s’adresse aux foyers, agriculteurs, artisans, très petites entreprises et très petites industries qui ne disposent pas du haut débit tant par l’ADSL que par le WIFI et le WIMAX.
Par délibération du Conseil Général du 6 juillet 2012, le dispositif a été élargi aux communes dont la mairie dispose actuellement d’une possibilité insuffisante de connexion.
Par délibération du Conseil départemental du 18 décembre 2015, sont écartés du dispositif les demandeurs concernés par un projet de la "fibre optique au coeur du bourg", à l’exception de ceux qui, après mise en service commerciale de la solution, ne disposeraient pas d’un débit par l’ADSL d’au moins 8 Mb/s, ou qui resteraient inéligibles à l’ADSL pour des raisons techniques (comme une ligne téléphonique multiplexée).
A ce jour, 1.369 demandes ont été reçues. 792 sont éligibles, dont 577 ont fait l’objet d’une attribution de subvention.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Très Haut Débit en Côte-d'Or, pas de trêve pendant la période estivale
Chaque habitant doit disposer d'une connexion internet de qualité quel...
Bellefond investit pour le bien-être de ses habitants.
La crise vous connaissez ? A Bellefond on connait aussi, mais une gestion...
Signature des contrats CAP 100% Côte-d'Or avec la commune d'Arnay-le-Duc et la CC du Pays d'Arnay
François Sauvadet, président du Conseil Départemental de...
En 2017, le bailleur social Orvitis diversifie ses activités et offre désormais plus qu'un logement.
Avec un total de 257 logements mis en service, 2016 pouvait se placer comme...
Commission permanente du 13 mars ; 30 rapports adoptés pour un montant global de 6,9 millions d'euros
La Commission permanente du Conseil départemental de la Côte-d'Or...
Très haut débit en Côte-d'Or, 10 nouvelles communes concernées.
Hubert Poullot, Président de la commission Infrastructures, Transports...
Le THD s'installe à Moloy et Poiseul-les-Saulx
Hubert Poullot, Président de la Commission Infrastructures, Transports...
Haut débit, le Conseil départemental accélère
Mardi 5 septembre, le Conseil départemental a...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *