Un Label ville, pour rendre plus belle la ville de Dijon

Un Label ville, pour rendre plus belle la ville de Dijon

Contact :

le Label ville – Rendre plus belle la ville de Dijon


18 septembre 2018

Décerné aux propriétaires d’immeubles et aux commerçants qui ont réalisé les restaurations de façades, les transformations de devantures et les décorations de vitrines les plus remarquables, le Label ville – Rendre plus belle la ville de Dijon a été remis aux lauréats ce lundi 17 septembre à l’hôtel de ville.


le Label ville – Rendre plus belle la ville de DijonDepuis 2014, l’embellissement de la ville à son label, le Label ville – Rendre plus belle la ville de Dijon. La cérémonie de remise des trophées s’est déroulée ce lundi 17 septembre à l’hôtel de ville, présidée par François REBSAMEN, maire de Dijon, président de Dijon métropole, représenté par Danielle JUBAN, adjointe au maire déléguée à l’attractivité, au commerce et à l’artisanat, en présence de nombreux élus municipaux.


Décerné aux propriétaires d’immeubles et aux commerçants qui ont réalisé les restaurations de façades, les transformations de devantures et les décorations de vitrines les plus remarquables, ce label a pour objectifs :
- Conseiller et autoriser avec la charte qualité Label Ville des terrasses, enseignes… toute l’occupation du domaine public à usage commercial
- Accompagner financièrement, avec l’aide directe du FISAC, l’embellissement des boutiques
- Récompenser et valoriser tous les efforts et la créativité mis en oeuvre pour rendre le centre-ville toujours plus attractif
Il distingue trois catégories : devantures et enseignes, façades et vitrines. Depuis 2017, la catégorie vitrine est divisée en 2 groupes : les vitrines des commerces indépendants et les vitrines des franchises et grandes marques.

Le jury, composé d'élus, de l'architecte des bâtiments de France, de représentant des unions commerciales, de professionnels d’agencement de vitrines, de décorateurs, d’associations, s’est réuni le 19 juin dernier. Il a désigné 12 lauréats parmi 69 candidats : 29 pour la catégorie devantures et enseignes, 6 pour la catégorie façades, 24 pour la catégorie vitrines commerces indépendants et 10 pour la catégorie vitrines grandes marques et franchises.
Label ville, pour rendre plus belle la ville de Dijon

Les primés ont reçu le nouveau trophée, spécialement créé pour le Label Ville par le sculpteur animalier dijonnais Emmaly. Cette oeuvre en résine est un clin d’oeil symbolique et contemporain à la chouette de Dijon, emblème de la ville qui orne la cathédrale Notre Dame depuis le XVe siècle. Avec rondeur, douceur des lignes et son style, l’artiste rend hommage à cet oiseau protecteur de la cité des ducs. La statuette est ornée d’une finition polychrome dichromique, spécialité d’Emmaly qui donne vie à cette oeuvre.
Les participants au trophée Label Ville contribuent à l’embellissement et à l’attractivité de Dijon, labellisée "Ville d’art et d’histoire" et inscrite pour son secteur sauvegardé, l’un des plus grands de France avec 97 hectares, au Patrimoine mondial de l’Unesco au titre des Climats du vignoble de Bourgogne.

Label ville, pour rendre plus belle la ville de Dijon


La liste des primés :


Enseignes et devantures


1er prix
PRALUS – 78 rue de la Liberté
Le roi de la praluline a ouvert sa 11ème boutique à Dijon en juillet dernier.
L’architecture des arcades de la rue a été sublimée par des menuiseries rouge pourpre.
Les impostes vitrées montrent l’atelier de fabrication. Les soubassements sont en panneaux moulurés.
L’enseigne à plat en lettres dorées est posée sur le bandeau cachant l’entresol. L’écusson en métal aux couleurs de la marque est sur potence et respecte le cahier des charges de la rue.
2ème prix
Le BHV – 22 place de la Libération
Le Bistrot de l’hôtel de ville, le BHV, a changé de mains. Il en a profité pour terminer sa devanture.
Côté rue Vauban, des vitrages sablés, de type décors gravés façon acide, sont venus compléter le coffrage en bois architecturé de teinte blanc crème. De type victorien, les motifs fleuris font référence à ceux qui ornaient les brasseries et les commerces de la fin du 19ème siècle.
3ème prix
L'Aspérule – 43 rue Jean Jacques Rousseau
Le chef étoilé Keigo Kimura maitrise à la perfection le mariage sobre entre la gastronomie française et la technique japonaise. Les assiettes sont dessinées, soignées à l’image de la devanture qui a été repeinte en noir.
L'enseigne en lettres évidées de teinte ivoire est sur un bandeau aluminium, accompagnée par des fleurs d'aspérules odorantes dessinées avec des tiges qui se terminent en couvert.
On dit de cette petite fleur sauvage, blanche et délicate, qu'elle aurait de nombreuses vertus apaisantes...


Façades


1er prix
Brasserie Au Bureau - 2 place de la République
Le cinéma l'Alhambra était fermé depuis 37 ans. Désormais c'est une brasserie Au Bureau qui s'y est installée.
Le balcon à l'Italienne et l'écran ont été conservés et intégrés dans une ambiance de brasserie au décor à l'anglo-saxonne.
Le grand panneau publicitaire qui servait de cache-misère a laissé la place à une façade presque conforme à l'originale avec sa corniche à l'italienne et ses pilastres qui ont été reconstitués en bois.
La façade est en enduit ton gris clair, seuls les pilastres sont enduits d'un ton gris moyen. Les menuiseries sont grises anthracite couronnées par des stores bannes en toile bleu Nerval.
Une enseigne lumineuse en lettres boitiers a été posée au centre de la façade principale, complétée par une horloge symbole distinctif de la franchise.
2ème prix
Copropiété 2/4 place Bossuet
Cabinet Buet - Architecte Dominique Jouffroy
Sur cet emplacement se tenait la chocolaterie Duthu, ainsi qu'un café, démolis en 1898 afin de permettre l'élargissement de la place Bossuet. Le nouvel immeuble de type « post haussmannien » a un style éclectique propre à la fin du 19ème siècle. Le bâtiment principal se compose de 4 niveaux plus combles. Il se caractérise par ses 2 portails jumeaux, son rez-de-chaussée en pierre de taille, ses enduits avec faux-appareil incisé, et de nombreux pilastres.
La toiture et Les façades sur rue et sur cour ont été restaurées. La pierre a été ponctuellement réparée. Les portes ont été repeintes en gris orangé, les menuiseries, les persiennes et les ferronneries des balcons en gris clair. Les pierres et enduits des façades ont été recouverts d'eau forte sur une base de terre de sienne naturelle (badigeon dilué comme une lazure)
3ème prix
Copropiété 2 place des Cordeliers
Cabinet Aximmo
C'est un petit immeuble de 3 niveaux plus combles situé à l'angle de la place des Cordeliers et de la rue Hernoux.
La façade côté place, au-dessus de la brasserie Le déclic a retrouvé son aspect d'origine : les anciens colombages cachés ont été mis à jour et restaurés. Le hourdage en brique, les éléments entre le bois, a été repris et réparé puis recouvert d'un enduit ton pierre.
Les encadrements des fenêtres ont également été repris avec pose de bavette en zinc prépatiné. Certains éléments de bois ont été remplacés. Le colombage a ensuite été brossé, nettoyé et mis en peinture en rouge couleur vin


Vitrines


Commerces indépendants
1er prix
Noir Animal – 18 rue Verrerie – Vitrines printemps 2018
C'est une petite boutique remplit de mystère et d'élégance qui présente des collections de bijoux originaux, issus de jeunes créateurs dans un décor décalé façon vintage.
Une boutique chic mais pas trop où la vitrine en arcade s'habille de végétaux séchés et en papier, de papillons colorés et crée une ambiance hors du temps, piquant votre curiosité pour vous inviter à entrer.
2ème prix
Oscar – 15-16-17 rue Musette – Vitrine automne 2017
Le chausseur installé des 2 côtés de la rue Musette est un spécialiste de la chaussure haut de gamme.
Pour la deuxième année consécutive, les vitrines ont été confiées à l'agence Studio Magnétique avec pour seule consigne de conserver une imagerie d'art, en créant des tableaux. Comme ici les cadres noirs sur lesquels viennent s'entremêler les fils de laine de couleurs vives, encerclant ainsi le soulier et gommant la frontière entre le cadre et l'objet.
3ème prix
Jonathan Pautet – 2 rue de la Chouette – Vitrine Noël 2017
Les grandes vitrines claires de la boutique installée à l'angle de la rue Verrerie et de la rue de la Chouette laissent voir des douceurs colorées et gourmandes. Les chocolats et pâtisseries y sont revisités et magnifiés dans des compositions originales.
Dans la vitrine, les créations sucrées sont mis en scène très simplement créant un équilibre entre douceur et gourmandise comme ses sapins aux amandes et riz soufflés au chocolat noir à l'esthétique raffinée et
soignée.


Commerces franchisés et grandes marques
1er prix
Hermès – 6 place Grangier – Vitrines été automne 2017
La marque Hermès allie tradition et modernité.
La mise en scène des vitrines nous plonge dans un univers imaginaire, nous racontant une histoire comme un livre d'enfant que l'on feuillette au grès des saisons. Les décors en 3 dimensions aux formes découpées mettent en scène les accessoires dans un univers poétique et fantastique, haut en couleur, monochrome mais toujours original et très créatif.
2ème prix
Bensimon – 90 rue de la Liberté
La maison Bensimon est avant tout une histoire de famille, celle des frères Bensimon. Et c'est dans la rue de la Liberté qu'ils ont installé leur plus grand concept store. Ici sont rassemblés sous un seul nom leurs collections de mode mais aussi des objets de décoration et du petit mobilier venus du monde entier.
Leurs vitrines sont à l'image de la boutique : un univers cosmopolite, coloré, positif, et résolument moderne.
3ème prix
Longchamps – 3 rue Stephen Liégeard – Vitrines été 2018
La marque Longchamps est célèbre pour sa maroquinerie et représente l’élégance française.
Les larges et lumineuses vitrines présentent les collections de sacs avec sobriété.
Les décors minimalistes et graphiques évoquent des univers différents selon les saisons et les collections.
Cet été, les anémones et les papillons étaient les nouveaux décors, symboles de renouveau, de grâce et de féminité, apportant une touche poétique et mystérieuse.

 

Photos, ville de Dijon

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Agence Caisse d'Epargne de Dijon Jaurès : la banque humaine et numérique
Aujourd'hui tout s’accélère, tout se numérise......
Salon fluvial de Saint-Jean-de-Losne : développer le territoire.
Saint-Jean-de-Losne, commune de 1 200 habitants bénéficie d'un...
Les premières zones d'activité économique (ZAE) dijonnaises raccordées à la fibre optique
François Rebsamen, Maire de Dijon et Président du Grand Dijon,...
1,5 millions d'euros pour accélérer la croissance des entreprises de la Côte-d'Or
Fabienne Sombstay, présidente d’Initiative Côte-d’Or,...
Cité de la gastronomie : Dijon dîne chez Ferrandi et dort chez Hilton
21 mars : jour de printemps pour le pays, jour J pour la Cité...
Une « Chouette » monnaie locale ? Chiche !
La Chouette est un projet de monnaie locale qui pourrait être utilisable...
Voeux de François Rebsamen : Dijon, Just do it !
A l’occasion de ses vœux, le maire de Dijon François...
Hôtel des Postes Grangier : au service de la cité.
Aprés plusieurs années de travaux, l'hôtel des Postes de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *