Le THD à Chailly-sur-Armançon c'est mieux qu'à Versailles

11 septembre 2018

Inauguration THD à Chailly-sur-Armançon. Alors que le premier magistrat de la commune se félicite que les 250 habitants et commerces puissent enfin bénéficier comme les urbains du triple play, François Sauvadet assume pleinement son engagement d'amener la fibre dans les communes de Côte-d'Or. L'objectif, rappelle le Président "consistait lorsque nous avons décidé de lancer ce chantier, à commencer par ceux qui avaient le moins de réseau, quelque soit le nombre d’habitants, et non pas par les plus grands bassins de population". Mais il ne faut pas laisser certains habitants sur le côté de la route du numérique et François Sauvadet souhaite qu’il y ait dans chaque ancien chef lieu de canton un pôle pour aider les habitants à s’approprier les usages du numérique.

Inauguration THD à Chailly-sur-Armançon

 

Didier Lévy, maire de Chailly-sur-Armançon.
Discours de Didier Lévy, maire de Chailly-sur-Armançon

"La technique est moins importante que les hommes ou que la société, l'important, c'est le projet humain qui est derrière" ; écrit dominique VOLTON dans un ouvrage : Internet et après.

Monsieur le Président, vous avez donc su mobiliser les forces et créer les conditions de cette réussite pour mettre en œuvre ce projet. Je rappelle que ce n'est pas une compétence de la collectivité et pourtant vous l'avez fait et bien fait !
Le développement de la fibre est un vecteur essentiel d'aménagement du territoire. Maintenant, tout le village à accès au triple play, c'est mieux qu'à VERSAILLES me confiait dernièrement un résident. Le rural de côte-d'or serait mieux équipé que l'urbain ?
50% des internautes se connectent tous les jours. Cela fait ressortir la quintessence de cette technologie.

J'ai pu mesurer au quotidien le professionnalisme et l'efficacité du personnel du Conseil départemental dédié à cette aventure professionnelle et technique.

Néanmoins je vous fais part de deux sujets qui me préoccupent :
- le suivi commercial et technique des opérateurs Internet raccordés à l'armoire du Conseil départemental.
- la montée en puissance de l'Etat 3.0 accroît la fracture numérique entre les populations, celles qui sont à l'aise avec l'outil et les autres. Selon une étude de France stratégie, 28% de la population est en difficulté à l'égard du numérique et 40% est inquiète à l'idée d'effectuer une démarche en ligne. Le gouvernement doit apporter des réponses spécifiques pour accompagner la population à ces outils et les nouvelles organisations qu'ils génèrent.

 

François SAUVADET, Président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or
Discours de François SAUVADET, Président du Conseil départemental de la Côte-d'Or

"Je suis très heureux d'être présent ici pour fêter l'arrivée du Très Haut Débit auquel les presque 250 habitants et les entreprises de vos communes peuvent désormais prétendre.

Personne ici ne me contredira : une connexion de qualité pour tous, c'est un atout considérable pour le développement en faveur de nos territoires, pour l’activité économique,  pour le tourisme, pour l’emploi et les services.

C’est une clé de l’avenir !

Je pense notamment à l’hôtel Golf du Château de Chailly, pour qui, dans un environnement très concurrentiel, disposer d’une bonne connexion Internet était une nécessité !
C’est désormais chose faite !

Vous le savez, la mobilisation du Conseil Départemental au service des territoires est sans faille, alors même que les marges de manœuvres financières des collectivités sont de plus en plus réduites par l’Etat !

Ainsi, 2018 marquera un record : notre Département investira à lui seul 100 M€, faisant de notre collectivité le premier investisseur de Côte-d'Or.

Et l’un de nos plus grands chantiers, c’est justement la poursuite du déploiement de la fibre, avec un objectif clair : le très haut débit pour chaque Côte-d'Orien.

I/ L'arrivée du THD à Chailly-sur-Armançon

Pour résoudre les problèmes de connexion Internet dans votre commune, il a fallu tirer 5.889 mètres de fibre optique depuis Pouilly-en-Auxois et construire 1 central PRM !

Ces travaux ont débuté en avril 2017 et auront coûté au total 170.000 €, à la charge du Département.

(Mise en service commerciale depuis le 22 mai 2018)

Ça représente plus de 674 € par habitant : c'est ça notre sens de la solidarité territoriale au CD 21 !

Grâce à ces travaux, les foyers et entreprises sont désormais éligibles à l’ADSL avec un débit d’au moins 8 Mb/s dans le centre-bourg (le débit pouvant grimper à plus de 30 Mb/s à proximité du central).

A Chailly-sur-Armançon, sur les 129 lignes téléphoniques, 120 disposent de + de 18 Mb/s.

9 disposent seulement d’un débit entre 4 à 8 Mn/s (des habitations éloignées).

115 sont éligibles au VDSL : des foyers situés à moins de 1km du central et qui peuvent disposer d’un débit entre 30 et 100 Mb/s.

C'est un saut technologique considérable qui permet d’accéder au « triple play » TV-téléphone-internet.

II/ Une stratégie numérique à grande échelle

Vous le voyez, l’aménagement numérique de nos territoires est bien l'une de nos grandes priorités. Car aujourd'hui, nous pouvons mesurer la révolution que constitue internet dans nos vies.

Investir dans le numérique, c’est tout simplement investir dans l’avenir.

Le numérique, c'est tout simplement la clé d'entrée dans le 21e siècle.

Le numérique, c’est le meilleur rempart contre la désertification de nos territoires ruraux (attractivité pour les entreprises, e-administration, télémédecine, télétravail, déclaration PAC, maintien à domicile des personnes âgées...).

Notre société toute entière s'est rendue dépendante des usages numériques, dans les champs de la vie quotidienne et de la vie professionnelle. Il est même désormais impensable, pour la plupart d'entre nous, de vivre sans connexion internet. En cas de couverture défaillante, ou incomplète, cette technologie, qui a pour vocation de rapprocher les hommes, devient une source supplémentaire d'inégalité, de fracture. Voilà pourquoi le Département a véritablement pris cette question à bras le corps il y a quelques années, en l’absence d’actions tangibles de l’Etat.

Je ne vais pas vous abreuver de chiffres, retenez simplement qu’entre 2015 et 2019, nous aurons investi 30 M pour résoudre en priorité les zones les plus carencées en ADSL par la technique de la fibre au cœur du bourg (montée en débit).

206 communes comme les vôtres sont concernées.

A l’heure actuelle, 120 communes ont déjà été raccordées et bénéficient d’au moins 8 Mbit/s par un opérateur commercial. Ils seront 158 fin 2018 et 206 en 2019.

102 centraux PRM ont déjà été construits

La montée en débit pour les communes les plus carencées, c’est une 1ère étape.

Le département a lancé la suite, une seconde étape en lançant cette année le déploiement de la fibre optique à la maison et au bureau (FTTH).

Le génie civil a commencé.

114 communes seront concernées en 2018 et 240 en 2019 et 2020.

Cela représente un investissement total de 106 M pour le CD 21 en 3 ans (2018-2020).

Jusqu’en 2025, l’investissement total du Conseil Départemental de la Côte-d’Or représentera un investissement de 220 Mpour fibrer le domicile des habitants et les entreprises des 631 communes du Département (hors Métropole et agglomération de Beaune).

C’est colossal  mais c’est un investissement qui permettra à la Côte-d’Or d’être au rendez-vous du 21ème  siècle !

III/ Conclusion

Pour nous, l'aménagement numérique des territoires n’est pas un slogan.

Au Conseil départemental de la Côte-d'Or, nous prenons à notre charge des investissements historiques, jamais réalisés en Côte-d'Or, dans un contexte financier  très difficile.

C'est comme cela que l'on pourra réduire la fracture numérique et préparer efficacement l'avenir de nos enfants, peu importe où ils résident.

Vous pouvez compter sur le Conseil départemental de la Côte-d'Or pour inscrire le département dans l'ère du numérique et dans un aménagement équilibré du territoire !

La ruralité est une priorité du Département, le numérique aussi.

C’est encore mieux quand on allie les deux !

Je vous remercie."

 

 50% des internautes se connectent tous les jours. Cela fait ressortir la quintessence de cette technologie.50% des internautes se connectent tous les jours. Cela fait ressortir la quintessence de cette technologie.

Visite virtuelle au dessus de Chailly par monsieur le maire

50% des internautes se connectent tous les jours. Cela fait ressortir la quintessence de cette technologie.50% des internautes se connectent tous les jours. Cela fait ressortir la quintessence de cette technologie.Le THD à Chailly-sur-Armançon c'est mieux qu'à Versailles
Test du débit enregistré à la mairie de Chailly-sur-Armançon : Débit descendant 75.69 mégas ; débit montant 22.10 mégas

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Très haut débit en Côte-d'Or, 10 nouvelles communes concernées.
Hubert Poullot, Président de la commission Infrastructures, Transports...
Haut débit, le Conseil départemental accélère
Mardi 5 septembre, le Conseil départemental a...
La Commission permanente du Conseil départemental de la Côte-d'Or attribue 600.000 euros.
La Commission permanente du Conseil départemental de la Côte-d'Or...
L'action du Conseil Départemental dans le canton d'Is-sur-Tille
Canton aprés canton, faire le point avec les territoires sur sa...
Très Haut Débit en Côte-d'Or, pas de trêve pendant la période estivale
Chaque habitant doit disposer d'une connexion internet de qualité quel...
Le THD est arrivé dans neuf communes du canton de Genlis
L'aménagement numérique des territoires est l'une des grandes...
Signature du contrat « Cap 100 % Côte-d'Or » avec la Commune de Pouilly-en-Auxois
Parce qu'il est "structurant" pour Pouilly-en-Auxois ainsi que pour...
Bellefond investit pour le bien-être de ses habitants.
La crise vous connaissez ? A Bellefond on connait aussi, mais une gestion...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *