12 panneaux pour une histoire, celle des Célébrités de l'Auxois Morvan !

 12 panneaux pour une histoire, celle des Célébrités de l'Auxois Morvan !

Contact :

Pays d’art et d’histoire du Pays de l’Auxois-Morvan
13, rue de l’hôtel de Ville
21350 Vitteaux
03 80 33 90 81

pah@pays-auxois.com
www.pah-auxois.fr

Le ministère de la Culture et de la Communication, direction générale des Patrimoines, attribue l’appellation Villes et Pays d’art et d’histoire aux collectivités locales qui animent leur patrimoine.

À proximité Châlon-sur-Saône, entre Cluny et Tournus, le Charolais-Brionnais, Autun, Nevers, La Charité-sur-Loire, Auxerre, Joigny, Dijon, Belfort, Montbéliard, Besançon, le Revermont et Dole sont labellisés Villes et Pays d’art et d’histoire.


01 août 2018

Louis Calaferte, Henry Vincenot, Bernard Loiseau, sans doute ces noms vous chuchotent à l’oreille quelques bons mots de leur histoire ! André Frénaud, Augustin Dumont ou Alexandre Dumaine vous sont peut-être plus mystérieux … Et il y a quelques Dames, même si l’on regrette de ne point croiser Anna Judic, Sainte Catherine Labouré, Sainte Reine, Marie de Rabutin marquise de Sévigné et Emilie du Châtelet pour illustrer le paysage scientifique, culturel, spirituel ou encore culinaire du Pays de l’Auxois Morvan. L’hommage solennel est bien sûr rendu, mais le sujet mérite aussi un peu de fantaisie et d’impertinence. Le Parcours des Célébrités du Pays de l’Auxois Morvan fut donc inauguré avec humour et coups de vent facétieux.

 

D’abord il y eut les discours, qui furent très officiels, mais résolument courts pour expliquer cette démarche originale qui met à l’honneur en 12 panneaux colorés et élégants 40 personnalités qui marquent l’histoire du Pays de l’Auxois Morvan. Patrick Molinoz, président du Pays de l’Auxois-Morvan, Laurence Porte, vice-présidente, Dominique Bondivena, maire de Flavigny-sur-Ozerain et monsieur le sous-préfet Joël Bourgeot ont ainsi partagé ce rendez-vous culturel et touristique important avec les voisines et les voisins du territoire. Et personne n’oublia de saluer le talent de Milena Seicher et de Gwendoline Petit, respectivement Animatrice adjointe au Pays d'Art et d'Histoire et Animatrice Pays d’art et d’histoire qui donnèrent beaucoup au projet.

 

Cette nouvelle offre en autonomie vise à renforcer l’attractivité touristique en donnant envie aux visiteurs de partir à la découverte du territoire à travers le regard de ses célébrités et aux habitants de s’approprier l’histoire de leurs localités. Porté par le Pays, ce projet est le fruit d’un partenariat entre plusieurs entités publics, culturelles et touristiques, dans une démarche commune de valorisation du territoire. Ont participé au projet, piloté par le service PAH : MuseoParc Alésia, musées de Semur, Saulieu et Montbard, abbaye de Fontenay, châteaux de Bussy et de Châteauneuf, l'animatrice de Semur-en- Auxois, ARCADE, associations M. Vincent et Desnoyers Blondel, relai B. Loiseau, Mmes Frénaud, Leveque, Vincenot, Zimerman, M. Cretin, ainsi que les communes et sites accueillant les panneaux.

Ce circuit d’interprétation présente les grands personnages de l’Auxois-Morvan. Bussy-Rabutin, Buffon, St Bernard, Pompon… autant de célébrités à retrouver à travers les 11 thématiques développées par ce parcours sillonnant l’Auxois-Morvan, deSombernon à Saulieu, en passant par Semur ou encore Montbard et Venarey-Les Laumes… Originaires du coin ou de passage, ces personnages au destin extraordinaire, leurs réalisations et les lieux témoignant de leur histoire sont une des singularités précieuses de l’Auxois Morvan.  Et quoi de plus amusant que de commencer cette riche balade avec les comédiens du Rabot de Semur en Auxois ?

Un rien décalée et totalement loufoque, une déambulation dans les rues de Flavigny conduisit l’assistance de la statue de Lacordaire avec Sylvain Paolini, jouant les Algofribas... accompagné d'un air de Galvacher… jusqu’à la place de l’église où victuailles, vin à bulles et jus de groseilles rafraichissants réconfortaient les assoiffés ! Qu'était-ce donc que ces galvachers au nom étrange ? Petit exercice de culture générale… C'étaient des charretiers du Morvan qui, durant la belle saison, entreprenaient dans des contrées éloignées des charrois qu'ils exécutaient avec des bœufs amenés de chez eux. Trompés par le rapprochement facile du mot avec gallus, gaulois, certains auteurs locaux ont voulu voir dans le nom du galvacher morvandiau le souvenir du bouvier gaulois…


Mais là, nous avons une bataille d’étymologistes ! Alors retenons, qu’en Auxois Morvan les galvachers, étaient des entrepreneurs de charrois exécutés avec leurs bœufs qui partaient en mai pour ce qu'ils appelaient les "pays bas" (Yonne, Côte-d'Or, Allier, Loiret) où ils transportaient principalement les produits des exploitations forestières jusqu'aux points d'utilisation ou d'expédition. Ils revenaient au pays à la Saint-Martin et passaient une partie de l'hiver à réviser les chars et réparer les harnais. La galvache, qui enlevait la plus grande partie de la population masculine valide de certaines localités, Arleuf, Gien-sur-Cure, Saint-Brisson" n'est plus qu'un souvenir bien qu'elle se soit maintenue jusqu'à la guerre de 1914 à Gien-sur-Cure et Anost. Voilà, voilà !

Revenant aux comédiens du Rabot, car sous la somptueuse allées des tilleuls, si on ne guincha point, on chanta, et nous en fûmes fort aise, l'Air des Noisettes de Pouilly-en-Auxois, en compagnie de Georges Vayrou et de son accordéon et Jean-Marc Rémy, président de la Compagnie du Rabot de Semur-en-Auxois. Chacun y mettant du cœur et de l’ardeur dont il ne fallu point manquer pour grimper jusqu’à la Fontaine Labourey où les cuisiniers aux touillettes géantes rivalisèrent de bons mots en chamailleries en déclinant, comme un catalogue à la Prévert les noms évocateurs et chantant des de recettes alléchantes des grands chefs du cru.

Quelques petits pas encore, à l’ombre protectrice des murs de l’église St Genest pour un jeu du Tekitoi totalement burlesque !

Martha et Mado du Rabot « amusèrent le peuple », emmenant le public de pause en pause. Carine Sobkowiak déclama avec humour et poésie de jolis textes évoquant Sainte Reine ouu Calaferte. Anne-Marie Castejon partagea, au soleil, des écrits de Bernard Loiseau et Monsieur le Comte de Bussy Rabutin en perruque et belette empaillée conta quelques épisodes de sa vie quelques peu dissipée !

Tout échauffés de soleil et décoiffés de vent, nous entendîmes en tout dernier lieu, une ode de gratitude aux des habitants de la cité médiévale de Flavigny, comme un heureux présage de naissance à ce circuit ainsi inauguré en poésie et petits coups de vent… Et je laisse le bon mot de la fin à Joël Bourgeot, enthousiasmé par ce projet de visant à faire partager notre attachement à notre territoire, qui emprunta à André Malraux « L'important n'est pas d'être roi mais d'avoir un royaume. »

 Air des Noisettes de Pouilly-en-Auxois

 1.Lorsque j'aivions des noisettes ( bis)
Les amains venint chez nos.

Maintenant qu'i n'y en a pus
Des noisettes, des noisetttes,
Maintenant qu'i n'y en a pus,
Les amains n'y venont pus.

2. Dedans le lit que je couche
On dit qu'il n'y a point de draps !
Moi je dis qu'il y en a,
Des couvertes, des couvertes,
Moi je dis qu'il y en a,
Des couvertes et des draps.

3. J'ai trempé lai soupe à jeune,
J'ai laissé c'téquitte à vieux;
Et pour moi, j'eîme mieux
Un jeune aimoureux, mai meîre,
Et pour moi, j'eîme mieux
Un jeune aimoureux qu'un vieux.

 

ET UNE ASTUCE : SCANNER LE QR CODE SUR LES PANNEAUX

ET DECOUVREZ LA FICHE COMPLETE SUR VOTRE TELEPHONE !

 

Crédits photos Marie Quiquemelle , tous droits réservés

 

m.quiquemelle@echodescommunes.com

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Varois et Chaignot investit pour le bonheur de ses enfants... Et parents!
Vincent Delatte, maire de Varois et Chaignot, a inauguré en...
Commission Permanente du Conseil Départemental, 6 millions d'euros pour la Côte-d'Or !
Les Conseillers départementaux de la Côte-d’Or se sont...
A la rencontre du Pays Seine-et-Tilles.
Partez avec l'Echo des communes à la rencontre d'un territoire au...
Les habitants de Marsannay-le-Bois inaugurent leur maison médicale
Christophe Monot, maire de Marsannay-le-Bois a invité les habitants de...
La Fondation AGIR en Champagne-Bourgogne soutient les projets collectifs
Créée en février 2013, la Fondation d’entreprise a...
Chenôve : Thierry Falconnet veut conjuguer l'urbain à l'humain
Une double inauguration hautement symbolique. En inaugurant conjointement...
Une inauguration bien arrosée pour le barrage rénové de Pont-et-Massène !
Après plus de deux ans de travaux, le barrage modernisé de...
Le Conseil Départemental de la Côte-d'Or vote son Budget 2017
Malgré un contexte financier incertain… La mise en oeuvre de la...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *