Charte d'engagement de la vie nocturne dijonnaise

02 juillet 2018

La tranquillité publique et la prévention étant l’affaire de tous, la régulation de la vie nocturne doit associer tous les acteurs et cela dans un juste équilibre entre animation, attractivité de la ville et tranquillité et sécurité publiques ainsi que tranquillité résidentielle.

 

Dans le cadre d’une politique partenariale, la ville de Dijon, la Préfecture de la Côte-d’Or et l’UMIH (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie) Côte-d’Or, ont convenu d’une démarche visant à élaborer et à développer des réponses en matière de prévention des risques, de sensibilisation, de formation et de lutte contre les troubles à la tranquillité publique.

Cette démarche a été actée par la signature d’une charte tripartite d’engagements de régulation de la vie nocturne et elle s’organisera par la structuration et l’installation d’un comité de la nuit et d’une commission de suivi des débits de boissons.

Cette charte a été signée ce jeudi 28 juin 2018 par François REBSAMEN, maire de Dijon, président de Dijon métropole, représenté par Nathalie KOENDERS, première adjointe au maire déléguée à la tranquillité publique, Bernard SCHMELTZ, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, préfet de la Côte-d’Or, représenté par Pauline JOUAN, directrice de cabinet de M. le Préfet, et Patrick JACQUIER, président général de l’UMIH (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie) Côte-d’Or, représenté par Gilbert FEBVAY, président des cafetiers et du monde de la nuit.

La signature s’est déroulée dans le cadre du séminaire régional « Alcool, Ville et Vie Nocturne », organisé par le Forum Français pour la Sécurité Urbaine (FFSU), et accueilli par Dijon pour la Bourgogne-Franche-Comté.

Lors de cette journée ponctuée de plénières et d’ateliers, de nombreux acteurs étaient présents : collectivités territoriales, représentants de l’État, associations agissant dans le domaine de la prévention, de la prise en charge et de la réduction des risques liés à la consommation d’alcool et aux conduites addictives et les acteurs privés représentant du milieu festif et des commerçants.

Ce séminaire s’est appuyé sur les travaux menés par huit villes françaises (Bordeaux, Besançon, Brest, Angers, La Rochelle, Lille, Lorient et Nantes) dans le cadre du projet « Alcool, Ville et Vie nocturne » piloté par le Forum européen pour la sécurité urbaine (Efus) en 2015-2016 et financé par la Mildeca.

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

"Seniors en contact", le dispositif de lutte contre l'isolement des personnes âgées dijonnaises
Dans le cadre du mouvement de MObilisation NAtionale de Lutte contre...
Nuit de l'Eau : Remise du chèque du défi EDF à la piscine olympique
La Nuit de l’Eau vise à sensibiliser au respect de l’eau...
Dijon accueille ses nouveaux habitants.
Depuis 2002, la ville de Dijon organise une journée dédiée...
Repas à domicile, la ville de Dijon au service de ses ainés
Des repas équilibrés, adaptés aux goûts et aux...
François Rebsamen présente ses voeux aux institutionnels et Dijonnais
A l'occasion de la cérémonie des vœux, François...
Les Dijonnais peuvent proposer des projets participatifs
Depuis 2008, la municipalité a souhaité que les membres des...
Dijon, l'écoquartier Heudelet 26, une opération de référence
L'écoquartier Heudelet 26 témoigne d'une autre façon de...
Toutes les Formations et Informations pour le secteur associatif Dijonnais
Responsables, porteurs de projets, bénévoles, salariés :...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *