900 ans un anniversaire de vielle dame ? En tous cas un anniversaire très #EpiquesEpoques !

900 ans un anniversaire de vielle dame ? En tous cas un anniversaire très #EpiquesEpoques !

Contact :

 

 

#EpiquesEpoques, pour un patrimoine vivant et incarné, une autre manière de solliciter l’histoire, la mémoire des pierres et de tout un environnement qui font le charme indiscret et charmant de la Côte d’Or.

 

 

Au cœur de la Bourgogne, entre Auxois et Morvan, partez à la découverte de quelques joyaux venus du Moyen Age, dont les cités de Flavigny-sur-Ozerain et de Noyers-sur-Serein, labellisées « Plus beaux Villages de France » ou Semur-en-Auxois, Saulieu et Avallon. Les amateurs d’architecture seront séduits par les château de Bussy-Rabutin, Ancy-le-Franc, Tanlay ou Bazoches. Joyaux du patrimoine mondial, ne manquez pas la basilique de Vézelay et l'Abbaye de Fontenay, classées par l’Unesco. Entre les deux, la ville de Montbard, son Musée et son Parc dédiés à Buffon, naturaliste et ami de Diderot, et la Grande forge de Buffon, témoins du Siècle des Lumières. Puis partez flâner sur le site naturel des Sources de la Seine.  Enfin, les amateurs d’Histoire découvriront les Celtes à travers le Trésor de Vix au Musée du Châtillonnais, puis les Gaulois au Muséoparc Alésia.

 

 

http://www.cotedor-tourisme.com/bourgogne/epiques-epoques

 


31 mai 2018

Cela se fêtait à Fontenay, la plus ancienne abbaye cistercienne conservée au monde, ses Jardins Remarquables, le génie prégnant des moines au fil de l’eau, au plus fort du monde minéral avec sa carrière et un des plus imposant navire cistercien classé monument historique dès 1862. Inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco en 1981, l’abbaye de Fontenay distinguant ainsi la valeur exceptionnelle, tant de l’ensemble abbatial de Fontenay que de son environnement naturel. Le somptueux édifice fête ses 900ans et vogue ainsi vers son millénaire. Ce sera le mot d’accueil de Monsieur Aynard et de son épouse, propriétaires et maîtres des lieux…

 

 

Fontenay, c’est une histoire, celle des moines cisterciens et d’une abbaye fondée au fond d’un val perdu en 1118 par Bernard de Clairvaux. Un moine, qui partit croisé en Terres Saintes et deviendra Saint Bernard, qui fit rayonner dans le monde plus de 300 abbayes dont certaines accueillent toujours des communautés monastiques. Ici, au coeur de la Bourgogne cistercienne, l'architecture romane de l'abbaye de Fontenay confère une homogénéité remarquable à l'ensemble des bâtiments du XIIe siècle, restés intacts après avoir traversé plus de huit siècles d'histoire. L'église, le cloître, le dortoir des moines, la salle du chapitre, le scriptorium et la grande forge témoignent encore, 900 ans plus tard d’une vue monastique intense d’une des plus grandes communautés cisterciennes d’Europe. Le site intimide, force silence et respect derrière ses murs de pierres éclatantes au soleil, intimes et tendres au coucher du jour.

Au-delà de l'héritage du génie hydraulique des moines, de leurs sens de la terre et de la lumière, de leur fabuleux et mystiques talents de bâtisseurs, Fontenay a un message à transmettre comme un chant pétrifié, un message de spiritualité, un message que les moines tenaient à faire perdurer comme ces lumières qui imprègnent les lieux, au travers des siècles, des intempéries, des guerres. Après beaucoup de vicissitudes, après une Révolution française qui entraîna le départ des moines, l’abbaye a été reprise comme bâtiment industriel, ce qui a permis de préserver l’ensemble des bâtiments de style roman comme l’église abbatiale, le dortoir des moines, le cloître, la salle capitulaire, la salle des moines et la forge. Sans mémoire, le présent se vide et l’avenir devient incertain, ce sera là un autre mot de Monsieur Aynard qui évoque le message de paix dont le monde a besoin et que porte Fontenay.

Des mots, qui comme le souligne Marie Claire Bonnet Vallet, porte la tradition d’accueil de l’abbaye de Fontenay que l’on soit ou non des pèlerins de Compostelle ou en route une portée d’aile de Vézelay et de sa Coline Eternelle. L’histoire s’est construite en Côte d’Or sur 2000 ans qui ont contribué à édifier un patrimoine extraordinaire, la Grande Forge de Buffon, 250 ans, l’abbaye de Fontenay, 900 ans et le Château de Bussy Rabutin, 400 ans. Trois sites qui fêtent simultanément leur anniversaire au travers d’#épiques époques. Avec ces anniversaires c’est aussi la lumière qui se fait sur 16 sites qui ont fait l’histoire de la Bourgogne, mais aussi celle de la France. Marie Claire Bonnet Vallet, saluant l’énergie et l’enthousiasme de l’ensemble des partenaires, note l’identité particulière qui se construit en Haute Côte d’Or grâce à une synergie des acteurs du tourisme, du Semurois au Châtillonnais en n’oubliant pas l’atout du futur Parc National des Forêts de Champagne Bourgogne. Un ambassadeur tout singulier avec Dijon Céréales qui diffusent et relayent l’information au sein du réseau de boulangerie, le lieu où tout le monde va chercher son pain… un autre patrimoine bien vivant…prendre les petits flyers touristiques !

Pour Laurence Porte, représentant François Sauvadet, évoque un lieu qui a échappé à la destruction, aux affres vengeresses de la Révolution. Voir disparaitre un patrimoine c’est voir disparaître son histoire, la mémoire collective. Une mémoire collective qui reconnait Saint Bernard comme une figure de la chrétienté mais aussi comme « une célébrité locale » bourguignon qu’il fût, né à Fontaines les Dijon. Saint Bernard, neveu de André de Montbard qui fonda l’Ordre des Templiers avec 8 autres comparses, Saint Jean de Réome fondateur de l’abbaye de Moutier Saint Jean en 450 ou encore Sainte Reine à Alise autant de figures spirituelles qui ont nourrissent la mémoire côte d’orienne et font partie de ce fabuleux patrimoine « non délocalisable ». Un patrimoine que le Conseil Départemental s’emploie à conserver et protéger avec cette caractéristique qui est que notre département est celui qui compte le plus important patrimoine lié à la spiritualité avec 830 églises et autant de clochers, de nombreuses chapelles et abbayes.

Notre histoire, nos émotions se cristallisent tout autant sur nos lavoirs, nos maisons, nos granges, nos pigeonniers ou notre gastronomie nos murets de pierres sèches. En 2017 le Conseil Départemental a mis la main à la poche pour 1,3millions d’euros affectés à la restauration de monuments historiques. Le Département est garant des solidarités territoriales et a décidé de manière pro-active de jouer la carte du développement artistique sur l’ensemble des territoires ruraux, notamment avec Arts et Scènes.

La soirée a été somptueusement illustrée par un concert de piano à 4 mains avec FIAMETTA TARDI et IVO VARBANOV qui ont interprété les répertoires, de Johannes Brahms, Franz Schubert, Gabriel Fauré, Piotr Illich Tchaïkovski… des oeuvres musicales fortes et sensibles qui font la bande-son du film des Hommes et des Dieux, diffusé dans le dortoir des moines à la tombée de la nuit. Un film âpre et magnifique, inspiré librement de l'assassinat des moines de Tibhirine, établis dans les montagnes de l’Atlas, en Algérie, appartenant à l'Ordre cistercien de la stricte observance, et suivent la Règle de saint Benoît.

Dans la nuit du 26 au 27 mars 1996, en pleine guerre civile algérienne, ils sont neuf au monastère, un frère étant venu du Maroc pour visiter la communauté. Sept d'entre eux sont enlevés par un groupe armé. Le 21 mai 1996, un communiqué, attribué au Groupe islamique armé, revendique l'assassinat des moines. Le 30 mai 1996, le gouvernement algérien annonce avoir retrouvé les têtes des sept moines sur une route près de Médéa. L’identité des assassins et les circonstances exactes de leur mort demeurent à ce jour controversées. Ce film a été présenté le 18 mai 2010, dans le cadre de la compétition officielle du Festival de Cannes 2010 et a reçu le Grand prix du jury.

La nuit est tombé en douceur, au fond d’un val perdu, le Vallon de Fontenay, classé et protégé un soir de nouvelle lune le jour de ses 900 ans…

 

 

 

Crédit photos Marie Quiquemelle, tous droits réservés

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

L'appli Balades en Bourgogne a dépassé les 15000 téléchargements.
L'’application mobile Balades en Bourgogne a parcouru du chemin en un an...
"Croix de nos villages" de Fontaine-Française et de ses environs.
Les croix de village font partie de l'héritage rural de notre...
Une nouvelle Présidente pour Côte-d'Or Tourisme.
Marie-Claire Vallet, conseillère départementale membre de la...
A Saint seine l'Abbaye, les vieux métiers font rêver
L’Office de Tourisme du Pays de Saint Seine vous invite à...
Pour Côte d'Or Tourisme, la saison touristique 2015 sera vitaminée !
Une fréquentation touristique à la hausse depuis le début...
Gare de Leuglay, terminus tout le monde s'arrête !
Propriétaire depuis 1995 du site de l’ancienne gare, la commune de...
Commission Permanente du Conseil Départemental, 6 millions d'euros pour la Côte-d'Or !
Les Conseillers départementaux de la Côte-d’Or se sont...
L'appli "Balades en Bourgogne" sur les tablettes.
Habitants, touristes, excursionnistes sont de plus en plus souvent à la...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *