Signature d'une convention-cadre de partenariat entre l'université de Bourgogne, la SATT Grand-Est et VNF

03 avril 2018

Jeudi 29 mars à 10h30, une convention-cadre entre l’université de Bourgogne, la société d’accélération du transfert de technologies (SATT) Grand Est et la direction territoriale Centre-Bourgogne de Voies navigables de France (VNF), a été signée à la maison régionale de l’innovation à Dijon.
Ce document vise à définir le cadre du partenariat entre les trois Parties, et doit permettre de mettre en place des axes de recherche et de développement autour des voies d’eau, en profitant des compétences scientifiques et des moyens importants de l’université de Bourgogne. Cette future collaboration de recherche vise une relation gagnant-gagnant entre les différents partenaires, mobilisés chacun dans leur coeur de métier.

Le bateau autonome du futur, un axe majeur de recherche et de développement

Le bateau autonome du futur,


Le projet proposé vise au développement de bateaux autonomes qui s’intégreront dans une chaîne logistique moderne, rendue plus fluide et plus économique par son suivi en temps réel et son utilisation 7jours/7 24heures/24, cela afin d’optimiser le flux logistique tout en diminuant les interventions à terre. Ce projet va mobiliser le laboratoire DRIVE de l’université de Bourgogne qui est implanté au sein de l’Institut Supérieur de l’Automobile et des Transports (ISAT) basé à Nevers.

Il va porter sur les thèmes suivants :
- l’énergétique et sa gestion intelligente,
- la communication entre véhicules et entre véhicules et infrastructures,
- la sécurité et la fiabilité du transport,
- la mécanique des matériaux et des structures,
- et l’efficacité économique.
Une première liste de thèmes prioritaires de recherche et développement
Ces thèmes prioritaires de recherche et développement, multiples et variés, sont amenés à évoluer. Parmi ceux déjà identifiés, figurent :
- le développement d’une nouvelle catégorie de bateaux modernes et autonomes,
- l’utilisation de technologies de l’information et de la communication (TIC) dans le fonctionnement de nos nombreux ouvrages et le déploiement de nanotechniques,
- l’utilisation des ressources de l’agroscience et des ressources naturelles et environnementales pour permettre une meilleure prise en compte des différents biotopes liés à nos canaux,
- l’accompagnement par des unités de recherche lors des travaux de définition de projets de territoire.
La région Bourgogne-Franche-Comté est irriguée par un important réseau de voies navigables qui sont autant d’opportunités de développement pour les territoires qu’ils traversent. A titre d’information, les canaux de notre région génèrent, chaque année, plus de 80 millions d’euros de retombées économiques, soit 20% des retombées du tourisme fluvial en France. Toutefois et bien qu’ayant été construits il y a plusieurs siècles, les canaux sont aujourd’hui le support d’opérations de recherche et de développement.


Le bateau autonome du futur,

À PROPOS DE VOIES NAVIGABLES DE FRANCE – www.vnf.fr
Fort de 4 300 personnels mobilisés au service du fluvial, Voies navigables de France entretient, exploite et développe le
plus grand réseau européen : 6 700km de fleuves, canaux et rivières canalisées, 4 000 ouvrages d’art (écluses, barrages, pont-canaux) et 40 000 hectares de domaine public fluvial.
Au travers de ses missions, l’établissement répond à trois attentes sociétales majeures :
-Il crée les conditions du développement du transport de fret
-Il concourt à l’aménagement du territoire et au développement touristique
-Il assure la gestion hydraulique en garantissant la sécurité des ouvrages et les différents usages de l’eau, en luttant
contre les inondations et le stress hydraulique, et en favorisant le développement de l’hydroélectricité et en préservant
la biodiversité.

À PROPOS DE L’ISAT
L’Institut Supérieur de l'Automobile et des Transports forme des ingénieurs dans les secteurs de la mobilité durable.
Dans les services de recherches et développement, études et conception, production, achats technologiques, les compétences de ses diplômés et leurs qualités d'initiative et d'efficacité sont reconnues au niveau mondial.
Experts des véhicules et des interactions avec les infrastructures, les ingénieurs ISAT exercent dans une grande variété de secteurs, de la compétition automobile à l'aérospatial.
L'ISAT développe ses formations en synergie complète avec le laboratoire de recherche DRIVE qui développe des activités liées aux matériaux composites, à la vibro-acoustique, aux groupes motopropulseurs et aux véhicules intelligents, à la pointe des technologies pour la mobilité durable du futur.
De nombreuses collaborations scientifiques et technologiques avec des industries de toutes tailles sont développées à l'ISAT à travers la société de transfert de technologie SATT GE-Wellience.


À PROPOS DE LA SATT GRAND EST – www.sattge.fr
Créée fin 2013, la SATT Grand Est agit auprès de ses actionnaires-laboratoires publics comme le vecteur d’accélération de leurs transferts de technologies au travers de ses 2 principales activités :
-en dérisquant l’accès aux technologies grâce à ses capacités d’investissement dans la propriété intellectuelle et la maturation des innovations issues des laboratoires de recherche de son territoire,
-la réalisation de contrats de partenariat et de recherche avec des entreprises, principalement entre les industriels et les
laboratoires de recherche de l'Université de Bourgogne, via sa marque Welience.
Depuis 2014 : 282 titres de propriété intellectuelle actifs - 325 projets innovants financés (chiffres à fin 2017)
Actionnaires : L’UNIVERSITE DE BOURGOGNE, UNIVERSITE DE FRANCHE-COMTE, UNIVERSITE DE LORRAINE, UNIVERSITE TECHNOLOGIQUE DE TROYES, l’UNIVERSITE DE TECHNOLOGIE BELFORT-MONTBELIARD, l’Ecole Nationale Supérieure de
Mécanique et Microtechniques, AGROSUP DIJON, CNRS, INSERM, CAISSE DES DEPOTS
www.sattge.fr - @SATT_GrandEst

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Présentation du plan départemental de soutien à la voirie communale et au développement économique local.
François Sauvadet, président du Conseil départemental de...
Le Conseil Départemental de la Côte-d'Or vote son Budget 2016
Malgré un contexte...
EDF, partenaire des territoires de Bourgogne Franche-Comté
A l'occasion des voeux EDF, Marc Leurette a passé le relai à...
Salon fluvial de Saint-Jean-de-Losne : développer le territoire.
Saint-Jean-de-Losne, commune de 1 200 habitants bénéficie d'un...
Un atelier consacré à l'agriculture et à l'agroalimentaire pour construire la région de demain.
Près de 170 acteurs ont participé, lundi 20 juin à Agrosup...
Très haut débit à la campagne, 11.76 millions d'euros investis par le Conseil Départemental.
Les chantiers de déploiement de la fibre optique au coeur du bourg dans...
VITOUR, un réseau d'excellence du patrimoine mondial de l'UNESCO.
Depuis son entrée sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO,...
Région Bourgogne-Franche-Comté, 149,6 millions d'euros votés en commissions permanentes.
Les membres de la commission permanente se sont réunis les 4 et 25...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *