Santenay, retour aux sources. Santenay bénie des dieux.

08 mars 2018

Henri Tudela, maire de Santenay, Eric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts, et Catherine Riac, administrateur délégué de Valvital, en présence de Sylvie Martin, conseillère régionale déléguée au tourisme, représentant Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, ont officiellement présenté, avec le soutien de la Région Bourgogne-Franche-Comté, le projet de complexe thermal et de la résidence hôtelière de Santenay.

La Caisse des Dépôts, la ville de Santenay et la Région Bourgogne-Franche-Comté présentent un nouveau projet de complexe thermal et de résidence hôtelière avec l’exploitant thermal Valvital


Pour financer ce projet qui nécessite un investissement de 13 M€, la Caisse des Dépôts mobilise 1,4 M€ en fonds propres et réaffirme son rôle d’investisseur au service de l’intérêt général. La ville de Santenay financera à hauteur de 3 M€ l’équipement du centre thermal qui réintégrera son patrimoine à l’issue de la délégation de service public.
La Côte-d’Or bénéficiera d’un équipement thermal performant, accessible aux touristes et aux familles grâce aux activités récréatives proposées. La résidence thermale complétera l’offre d’hébergement à proximité des grands vignobles bourguignons et des parcours touristiques, dont les « EuroVelo-routes », réseau de 14 itinéraires cyclables à longue distance. Les travaux démarreront dans les prochains mois pour une ouverture des thermes dès la saison 2020.

Santenay
De gauche à droite : Sylvie Martin, conseillère régionale, Henri Tudela, maire de Santenay, Eric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts, Catherine Riac, administrateur délégué de Valvital.

Henri Tudela, maire de SantenayHenri Tudela, maire de Santenay
Après vingt-cinq années d’attente et une volonté continue des municipalités successives, la ville de Santenay va retrouver une activité thermale au pied de son vignoble à la renommée internationale. A vocation rhumatologique et digestive, les thermes accueilleront près de 3 000 curistes par an et permettront la création de 25 emplois directs. Cette opération contribuera à l’attractivité et au développement économique du territoire.

"La persévérance est une force qui permet de réaliser des projets et de les mener à bien, même lorsqu’ils se heurtent à des difficultés. La volonté d’atteindre nos objectifs nous apporte, un jour comme celui-ci, la satisfaction du travail accompli.
Cette récompense est principalement due à la détermination sans faille de tous les acteurs de ce projet. Je tiens à saluer et à remercier tout particuliérement :
Le Groupe Valvital qui a toujours cru en ce projet, et ce, dés 1993, la Caisse des Dépôts, pour son engagement dans cette réalisation,  le Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté, pour son soutien financier, les Cabinets Juridiques du Groupe Valvital, de la Caisse des Dépôts et de la Commune de Santenay, les partenaires qui nous ont assisté dans les diverses démarches administratives et tous les Membres du Conseil Municipal de Santenay.
Je voudrais vous dire qu’au nom du Conseil Municipal, nous sommes très heureux aujourd’hui de débuter ce nouveau chapitre de l’histoire de la Commune de Santenay.
Depuis 1850, il y a eu beaucoup de chapitres! Tout a commencé, comme l’écrit M. Paul Charbon dans son ouvrage intitulé  « Santenay et son histoire » par une petite maison construite sur le site. La source attirait déjà un grand nombre de visiteurs. Les constructions de la gare SNCF et du Casino vont contribuer à la naissance et à la prospérité de la station thermale de Santenay qui n’a cessé d’évoluer. C’est ainsi que, au fur et à mesure des années écoulées, se sont écrites les pages de l’histoire du thermalisme.

Puis arriva 1993 et l’arrêt brutal de l’activité.

A partir de cette date, les municipalités successives, tout d’abord avec M. Henri Chaussin, ensuite avec M. Dany Dubromel, n’ont eu de cesse d’œuvrer à la relance de l’activité thermale.
Pourquoi un si long arrêt ?

- Ce fut d’abord un processus de plusieurs années pour redevenir propriétaire des bâtiments, des sources et des terrains
- La Commune engagea ensuite la réhabilitation des forages Lithium et Santana
- Suivirent de nombreuses études et la constitution d’importants dossiers afin d’obtenir l’autorisation d’exploiter l’eau minérale des forages à des fins thérapeutiques dans un établissement thermal
- Une procédure de délégation de service en concession portant sur la construction et l’exploitation d’un centre thermal ainsi que l’exploitation des sources thermales fut engagée et finalisée par la signature d’une convention le 21 juin 2012
- Le dépôt du permis de construire intervint en 2014 et fut accordé en 2015
- L’achèvement du montage financier du concessionnaire prit un peu de retard
- L’intervention de la Caisse des Dépôts dans son rôle d’investisseur au service de l’intérêt général nous permet, à ce jour, de procéder au lancement de la construction des thermes et de la résidence thermale de Santenay.

Henri Tudela, maire de Santenay

Malgré quelques moments de doute et de découragement, je remercie tous ceux qui ont cru en ce projet et qui nous ont aidés à le porter durant toutes ces années.
Cette opération, au pied du vignoble et sur un important axe touristique, contribuera à l’attractivité et au développement économique de notre territoire.Depuis un quart de siècle, les sources étaient en sommeil. Seul, un fruit issu de la terre et du travail des hommes contribuait à la renommée de Santenay ; vous aurez compris que je veux parler du vin.
L’eau et le vin, à nouveau réunis, complémentaires, seront, chacun à leur manière, source de bienfaits pour le corps et l’esprit."

Santenay


Eric Lombard, directeur général de la Caisse des DépôtsEric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts
"Un projet emblématique pour la Caisse des dépots"

L’investissement de la Caisse des Dépôts s’inscrit pleinement dans le plan d’actions de l’institution pour renforcer l’offre touristique des territoires conformément aux annonces du Comité Interministériel du 19 janvier 2018.

"La Caisse des dépots, structure hybride est conçue pour lutter contre les inégalités territoriales. Le développement du tourisme est l’un de nos axes... ce projet est un projet emblématique de ce que nous voulons faire."



Sylvie Martin, conseillère régionale déléguée au tourisme,Sylvie Martin, conseillère régionale déléguée au tourisme
"Santenay bénie des dieux"

La Région Bourgogne-Franche-Comté soutiendra également financièrement ce projet, qui répond parfaitement à son schéma régional de développement du tourisme et des loisirs 2017-2022, et qui entend faire du tourisme un axe prioritaire de développement. En région Bourgogne-Franche-Comté, le tourisme représente 42 000 emplois et pèse près de 6% de la richesse régionale avec 4,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires généré.

"Vous êtes bénis des dieux ! De l’eau, du vin situées dans la zone classée patrimoine mondial de l’UNESCO ! Mais ce n’est pas suffisant, il faut que les touristes restent, les atouts naturels ne suffisent pas, il faut une offre qui arrête les touristes, or la renaissance des cures thermales dont nous inaugurons aujourd’hui le commencement des travaux constitue cette offre."

Catherine Riac, administrateur délégué de ValvitalCatherine Riac, administrateur délégué de Valvital
Le groupe Valvital, deuxième Groupe Thermal en France et concessionnaire de la délégation de service public, a noué pour ce projet un partenariat solide avec la Caisse des Dépôts en vue de la construction des thermes et d’une résidence thermale de 50 appartements prévue avec le promoteur Blezat SAS. La Caisse des Dépôts et le groupe Valvital étudient ensemble d’autres projets en France pour le développement de la filière thermale tant sur le plan médical que touristique.

 

 

 

 

Un peu d'histoire par André Beuchot (extrait de Curieux de Côte-d'Or)

SantenaySantenay
Autrefois, la ville comptait quatre sources pouvant être exploitées : la fontaine Salée, la source Carnot, la source Lithium et la source Santana. Sadi Carnot, Président de la République, souhaitait faire de Santenay une station thermale. La station connut une histoire rocambolesque qui n'est pas encore terminée. Sous l’Ancien Régime, les habitants récupéraient le sel de la fontaine Salée afin d'éviter de payer la Gabelle. Les receveurs de l'État jetaient alors des ordures dans la source pour essayer de récupérer ce manque à gagner. Les derniers vestiges de la Fontaine Salée, connue à l'époque gallo-romaine, somnolent 400 m au sud-ouest de la piscine, en face du pont de chemin de fer. En 1898, Lucien Garreau fait édifier le bâtiment de la source Carnot et sa tour. Comme la fontaine salée, l'eau est aussi vendue en bouteilles. Son nom rend hommage au président assassiné. En 1904, on inaugure le centre thermal et l'hôtel. Mais rien ne fonctionne comme prévu. En 1947, le grand hôtel est acheté par la SNCF pour en faire une école puis une maison de retraite, restaurée avec ses annexes ces dernières années, et ne manque pas d’allure. Le pavillon de la source rehaussé de motifs en céramique vient lui aussi d’être refait mais la tour qui abritait le tubage a été tronquée lors des derniers travaux. L'eau de la source Lithium arrive de plus de 80 m de profondeur (comme les autres). Source artésienne, elle coule naturellement à la surface. En 1888, elle est la plus lithinée des eaux de France. À la fin du XXe, le docteur Gagey fait construire une installation balnéaire avec une série de cabines et un kiosque. Puis naîtra l'hôtel Kursaal. La guerre de 1914-1918 fera cesser l'exploitation. L’hôtel est devenu le casino. 

La source Santana est opérationnelle en 1906. L'eau vendue sous la marque Apollo fait référence aux découvertes archéologiques d'un temple dédié à Apollon… qui n'existe pas ! Le temple de la montagne des Trois croix était dédié à Mercure. De plus, l'eau est additionnée artificiellement de sulfate de magnésium. En 1917, les autorités de surveillance médicale réagissent contre cette publicité mensongère, les étiquettes faisant croire à une eau naturelle. Il subsiste un pavillon d’architecture mauresque rehaussé de briques colorées face à la maison de retraite SNCF. 
Les quatre sources sont rachetées par la municipalité en 1956. En 1958, un nouveau kiosque est construit et regroupe les eaux des sources Carnot et Lithium. Mais tout sera de nouveau fermé. 
SantenaySantenaySantenaySantenay


A propos du groupe Caisse des Dépôts
La Caisse des Dépôts et ses filiales constituent un groupe public, investisseur de long terme au service de l’intérêt général et du développement économique des territoires.
Reconnu pour son expertise dans la gestion de mandats, le Groupe concentre son action sur quatre transitions stratégiques pour le développement à long terme de la France et de l’Outre-mer : les transitions territoriale, écologique et énergétique, numérique, démographique et sociale.
http://www.caissedesdepots.fr


A propos de Valvital
Le Groupe Valvital est un groupe familial créé en 1989 et est spécialisé dans l’exploitation d’établissements thermaux mais aussi thermoludique, bien-être et hébergements en France et en Suisse.
Aujourd’hui Valvital regroupe 12 stations (en incluant Santenay) et emploie 560 salariés équivalent temps plein.
Avec 10 % de parts de marché, cela en fait le 2ème groupe thermal français (Chiffre d’affaires de l’ordre de 40 M€).
http://www.valvital.fr


A propos de la ville de Santenay
Commune touristique de 865 habitants qui fait partie de la Communauté d’Agglomération Beaune, Côte et Sud.
Santenay est un village viticole du sud de la côte Beaunoise, situé dans la zone centrale du site UNESCO des Climats du Vignoble de Bourgogne, doté de nombreux atouts touristiques et économiques : eaux thermales, casino, domaines viticoles, carrefour de voies vertes et vélo route, patrimoine, église classée Monument Historique, Montagne des Trois Croix.
http://www.ville-de-santenay.fr


A propos de la Région Bourgogne-Franche-Comté
Le tourisme génère près de 6 % de la richesse régionale et jusqu’à 42 000 emplois. La croissance mondiale du tourisme est tirée par l’Asie qui comptera cinq milliards d’habitants en 2030. La Région Bourgogne-Franche-Comté souhaite tirer profit de cette tendance en menant une nouvelle stratégie ambitieuse. 100 millions d’euros d’investissement régionaux sont prévus au cours des cinq années à venir, permettant ainsi d’accueillir 250 000 touristes supplémentaires par an d’ici 2022 et de générer de 2 000 à 4 000 emplois nouveaux. Pour y parvenir, la Région s’est fixée cinq défis, à travers son nouveau Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs (SRDTL) :
- 1er défi : améliorer l’offre d’hébergement par une montée en gamme
- 2ème défi : devenir la première région pour l’accueil des touristes chinois en France et en Europe, hors Ile-de-France.
- 3ème défi : devenir la première destination française d’oenotourisme.
- 4ème défi : devenir une grande destination de patrimoine
- 5ème défi : devenir une grande destination d’écotourisme et d’itinérance

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Caisse des Dépôts : cap sur le tourisme et la transition territoriale
Suite aux bouleversements induits par la loi NOTRé, la Caisse des...
LE POLE SANTE MUTUALISTE "VALMY".
Premier Pôle sanitaire et médico-social privé de la...
Journée Séniors de la COPAS, un succès confirmé pour l'édition 2015 !
C’est la 8ème édition de la journée Séniors...
L'anis a maintenant son joli musée !
Il est petit, il est kiki, il est mimi…Il est tout mignon le petit...
Le Conseil Départemental de la Côte-d'Or vote son Budget 2016
Malgré un contexte...
Un nouveau directeur pour l'association des Climats du vignoble de Bourgogne.
Après huit ans de bons et loyaux services, couronnés par...
En route vers les Climats du vignoble de Bourgogne... le nouveau dépliant touristique vient de sortir
Le nouveau dépliant touristique dédié au site des Climats...
La marque 'Esprit Parc national" mise à l'honneur au salon Destination Nature
Du 17 au 20 mars, se sont tenus au Parc des Expositions de la Porte de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *