Inauguration des logements de Grand Dijon Habitat dans la résidence « Les carrés traversières » à Crimolois

Inauguration des logements de Grand Dijon Habitat dans la résidence « Les carrés traversières » à Crimolois

Contact :

Office Public de l'Habitat
2bis, rue Maréchal Leclerc 21000 DIJON
BP 87027
21070 DIJON Cedex
Tél. 03 80 71 84 00
www.granddijonhabitat.fr


13 février 2018

Grand Dijon Habitat, 1er bailleur social de Dijon-métropole, a proposé pour la première fois à Crimolois, 4 logements neufs de type 5 en duplex, dans la résidence " Les carrés traversières ". 

Ces logements spacieux sont de véritables appartements-maisons et proposent aux locataires un jardin privatif particulièrement agréable. Ces logements achetés en VEFA au promoteur "Carré de l'habitat" répondent aux exigences de la certification RT 2012 -10 %.

L'acquisition de ses logements a été financée avec les fonds propres de l’Office et bénéficie de subventions de l’État et de Dijon métropole.

Le plan de financement de l'opération est le suivant :
• Coût total de l'opération : 646 097 €
• Grand Dijon Habitat :
Fonds propres : 50 350 €
Emprunts CDC : 533 777€
• Subventions :
État : 9070 €
Dijon-métropole : 52 900 €

 

Depuis plus de 90 ans GRAND DIJON HABITAT est le 1er bailleur de Dijon Métropole. Notre Office public propose un parc immobilier de plus de 10 000 logements à loyer modéré et loge 20 000 locataires, dont plus de 7 500 enfants. GRAND DIJON HABITAT remet plus de 1000 clés par an.

 

 

 

Discours de Hamid El Hassouni, Président de Grand Dijon Habitat

Inauguration des logements de Grand Dijon Habitat

dans la résidence « Carré Traversières » à Crimolois.

Le 7/02/2018

 

Monsieur le Maire de Crimolois,

Monsieur le Vice-président de Dijon-métropole, cher Pierre,

Mesdames, messieurs les élus de Dijon métropole

Mesdames, Messieurs le membres du Conseil d'administration de Grand Dijon Habitat,

Monsieur le Directeur général de Grand Dijon Habitat et ses collaborateurs,

Mesdames, messieurs, les locataires et les propriétaires

Mesdames, messieurs,

Je suis particulièrement heureux d'inaugurer ces logements, ici a Crimolois car c’est c’est la première fois que Grand Dijon Habitat inaugure des logements dans cette commune. Notre Office, est désormais présent dans 15 des 24 communes de Dijon-métropole, soit à ce jour dans plus d'une commune sur deux. Il fait ainsi une nouvelle fois la preuve de sa dimension métropolitaine avec des logements qui s’intègrent parfaitement dans leur environnement.

Ces logements conçus et construits par le promoteur carré de l’habitat sont très réussis et proposent des maisons en duplex avec un jardin parfaitement dimensionné. Vous avez pu voir comme moi des cheminements soignés qui installent parfaitement ces résidences dans le paysage urbain de la commune. Ce qui retient mon attention également, c’est le parfait équilibre trouvé avec des propriétaires qui ont su faire confiance au promoteur carré de l’habitat et à Grand Dijon Habitat.

Nous avons ici, une fois encore, la preuve que locataires du parc social et propriétaires occupants peuvent vivre harmonieusement quand cela est bien pensé et expliqué.

Toutes ces synergies sont payantes et je tiens à remercier toutes les personnes, élus locaux, technicien des services de Dijon-métropole, de Grand Dijon Habitat, collaborateurs du Carré de l'habitat, les entreprises mobilisées par ce chantier pour leur professionnalisme et leur savoir-faire.

Ces réalisations sont aussi le fruit d’une volonté politique, la votre monsieur le maire et je tiens à vous en remercier, vous utilisez judicieusement le logement comme un outil raisonné au service du développement maîtrisé de votre commune. C’est aussi la traduction de la volonté politique de Dijon-métropole, de François Rebsamen et de Pierre Pribetich et je tiens également à les en remercier. Ils ont toujours défendu l’idée que pour se développer notre métropole a besoin d’un Office public de l’habitat fort et actif. Une volonté traduite en actes, puisque ces logements dont le prix de revient est de 646 097 €, bénéficient d'une subvention de Dijon-métropole à hauteur de 52 900 € et de 9070 € de subvention de l’État.

C’est ainsi que notre Office cultive son lien avec sa métropole, qu’en sera-t-il demain ? Je n’en sait rien, je le dis à chaque fois que je prends la parole publiquement, Vous allez vous dire que je me répète, mais la pédagogie, c'est l'art de la répétition… Alors il me semble important de le marteler, la loi logement que le Gouvernement travaille pour le printemps risque de rompre ce lien précieux et indispensable entre les bailleurs publics et leur territoire. Ce serait une erreur magistrale, historique dont nous ressortirions tous perdants. 

En effet comment feront les territoires pour maîtriser leur développement, leur histoire urbaine sans piloter pleinement un outil aussi essentiel qu'un Office Public de l'Habitat comme le notre.

Grand Dijon Habitat est un Office actif, impliqué et responsable. Nous agissons avec l'énergie d'un pionnier et nous pouvons regarder avec fierté le chemin accompli ces dernières années tant du point de vue des constructions neuves que des 1000 logements déjà éco-réhabilités...

Quelle réponse auront les promoteurs immobiliers comme le carré de l'habitat lorsqu'il viendront voir dans les prochains mois, les bailleurs sociaux pour donner un coup de pouce au démarrage de leurs opérations immobilières ? Au niveau national, il semblerait d'ailleurs que les contrats de VEFA entre les bailleurs sociaux et les promoteurs soient d'ores et déjà en baisse.

Devant les impacts du Projet de loi de finances 2018, Grand Dijon Habitat vient d'adopter pour la première fois un budget qui va sensiblement réduire sa capacité à investir, rénover, entretenir notre patrimoine. C'est un contre-sens car il reste tant à faire pour rénover les quartiers, changer le visage des villes et villages, assurer la transition énergétique et soutenir l'activité économique des acteurs du BTP… Je suis stupéfait ! l’État nous demande d'être le premier de cordée du renouvellement urbain, de la transition énergétique… et nous leste de mesures qui nous enfoncent dans la neige et nous conduisent à l’asphyxie !

La loi logement qui se prépare pour ce printemps, est donc tout sauf anodine, elle va peut-être réorganiser les bailleurs sociaux et bouleverser notre avenir. Alors j'en appelle à toutes celles et tous-ceux qui peuvent peser dans les débats et permettre de construire une loi favorable à nos locataires, à nos collaborateurs et à nos territoires.

Je le redis ici et le martèle, l'enjeu est crucial et ne perdons pas de vue que le logement social, c'est le patrimoine de ceux qui n'en n'ont pas !Alors oui, à chaque fois que je le pourrais, je vais m'élever haut et fort contre ces mesures. Elles risquent de rendre des inaugurations comme celles-ci de plus en plus rare et ce au détriment des territoires et de celles et ceux qui ont besoin de bailleurs publics forts et actifs. Nous leur devons cette détermination.

 

Seul le prononcé fait foi.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Un Vill'âge Bleu à Dijon pour les personnes âgées.
Alternative entre le domicile et la maison de retraite, le concept de...
George Courbé, maire de Thenissey, inove en matière d'habitat rural
En milieu rural l'habitat se dégrade, comment aider les habitants...
Orvitis : des travaux d'éco-rénovation sur 450 logements
Joël ABBEY, Président, et les membres du Conseil d'administration...
Dijon Habitat et Orange s'engagent pour le déploiement de la fibre optique dans 9 071 logements du Grand-Dijon.
Véronique Morlighem, déléguée régionale...
ASNIERES-LES-DIJON AMENAGE SON TERRITOIRE.
Aprés deux années de réflexion, la commune...
Mal-logement, quelle responsabilité pour le maire ?
La lutte contre le mal-logement demeure une priorité depuis 2006 sur le...
Aides au logement des locataires.
La Caf de Côte d’Or et SCIC Habitat Bourgogne innovent pour...
François-Xavier Dugourd, nouveau président d'ORVITIS.
Elu à l'unanimité des voix, François Xavier Dugourd...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *