La santé a un coût mais pas de prix... c'est le credo de la jeune maire d'Alise Ste Reine !

La santé a un coût mais pas de prix... c'est le credo de la jeune maire d'Alise Ste Reine !

Contact :

Mairie d'ALISE SAINTE REINE
2 Place de la Mairie
21150 ALISE STE REINE
03 80 96 04 17
03 80 96 83 55
mairie.alise@orange.fr


18 janvier 2018

Un credo porté par Amandine Monard, élue maire d’Alise Sainte Reine cette année, consécutivement au départ de Laurent Maillard, et par toute une commune, une intercommunalité et de nombreux sympathisants qui ont manifesté leur soutien par la mobilisation et les rassemblements solidaires à l’annonce de la fermeture possible de services et de lits au sein de l’hôpital entrainant une incertitude totale pour les patients et leur famille mais aussi pour les personnels visés par les suppressions d’emplois. Mais Amandine Monard tient, avec optimiste et humanité, les paris qu'elle engage sur l'avenir de sa commune !

 

Loin des polémiques financières, ce combat pose pour le maire d’Alise, mais aussi pour Patrick Molinoz, président de la COPAS et conseiller régional et de nombreux élus de Haute Côte d’Or, toute la question de la santé et de la continuité des soins en milieu rural. 2017 a donc été une année de combat. Combat pour préserver un HOPITAL, des emplois, protéger les résidents et leur famille. Le service Saint Vincent a été fermé, d’autres services, la blanchisserie, la cuisine, le foyer d’accueil médicalisés sont menacés pour des raisons qui restent sombres.

« L'Hôpital Sainte Reyne, c’est notre commune, notre histoire, celle du martyre de sainte Reine et de la source miraculeuse, de sa fondation en 1659 pour soigner les pèlerins, à l’accueil des blessés de guerre. L’hôpital Sainte Reyne, c’est l’histoire de notre pays. »

Le combat mené, aux côtés des soignants, des résidents est un combat pour la défense de la vie dans les territoires ruraux.  Comme dans beaucoup de familles à Alise, la mère et la soeur de madame le Maire y ont travaillé, tout comme elle pendant les étés pour financer ses études. C’est donc un message pour l’ARS et la direction de l’hôpital… ceux qui imaginent que ce beau village, lieu historique va faire un trait sur son passé et son patrimoine, qu’élus et habitants vont tout accepter en baissant les yeux au nom de prétendus économies (souvent non avérées), ne connaissent pas les alisiens, et semble-t-il ne connaisse pas encore Amandine Monard et sa détermination !

 

« Je continuerai à tout mettre en œuvre, aux côtés de tous les élus locaux, pour protéger nos services, sauvegarder notre patrimoine, et pour que des solutions pérennes soient trouvées… Vous étiez nombreux le 13 juillet, le 19 octobre, le 25 octobre, le 21 décembre lors des manifestations de soutien. Certains étaient aussi présents à Saulieu et à Vitteaux, par solidarité. Sur ce sujet, je remercie l’association Desnoyers Blondel, et son Président, Gérard Stassinet. Eux, connaissent la valeur de notre patrimoine hospitalier et œuvrent au quotidien à sa préservation et à sa découverte par le plus grand nombre.  Les projets sont nombreux et de qualité pour l’avenir. »

Alise Sainte Reine, c’est un patrimoine exceptionnel, une commune embellie et fleurie, un site prestigieux au cœur de l’Auxois. Un village de patrimoine et de culture où le MuséoParc a offert de nombreux évènements en 2017… les conférences de Claude Grapin, les idées nouvelles portées par Michel Rouger, son dynamique directeur, la visite de la ville antique, éclairées de 1000 bougies pour la nuit des musées entres autres. Cette nouvelle approche a offert, un moment magique aux visiteurs. D’autres événements ont remporté un franc succès, comme le repas gaulois ou l’anniversaire du MuséoParc au sujet duquel il est important de rappeler que, depuis son ouverture, 500 000 visiteurs ont franchi ses portes.

 

La commune a également accueilli la remise du prix de la recherche et des hautes études en Auxois, coanimé par la Société des Sciences de Semur en Auxois et le Pays de l’Auxois Morvan. Prix distinguant Mme LEBLOND, pour son étude sur les verres antiques d’Alésia. Alise Sainte Reine est un village ou le sport a toute sa place. Le succès de la course de la voie romaine, de la rando Alésia et surtout l'Aésia Trail l’ont démontré. 3 000 coureurs étaient au départ de cette course qui ne devait pas avoir lieu en 2017… Cette manifestation est une formidable vitrine pour la région et pour tout l’Auxois.

« Je veux remercier celles et ceux qui travaillent bénévolement à l’organisation des moments festifs et conviviaux, important pour garder le lien social. Merci à l’association des gauloises vives, pour son repas annuel, au cercle gaulois, pour la solidarité dont ils font preuves envers nos ainés. Ces moments de partage sont précieux et rencontrent toujours un grand succès. » Un succès comme les représentations du Mystère de Sainte Reine qui ont vu naître de nouveaux visages dans les rôles titres et attiré plus de 600 spectateurs !

 Pour la commune, 2018 sera une année de concrétisation des projets commencés en 2017.

Amandine Monard a remercié Patrick MOLINOZ, pour sa présence et son action en tant que président de la COPAS. Les évolutions législatives font des communautés de communes l’élément moteur de nos territoires ruraux, sur l’eau, sur l’assainissement, le tourisme ou encore l’urbanisme. Plus vite sera prise la mesure de ces changements et plus vite ce sera efficace, une réelle condition de réussite pour la commune et le territoire. Sans cette coopération lancée il y a plus de 10 ans, il n’y aurait pas de cantine scolaire, pas de garderie périscolaire ou de crèche. La coopération et la mutualisation entre nos communes doivent être renforcés, notamment à travers la COPAS mais pas uniquement. A ce sujet, madame le maire se félicite qu’un programme commun des manifestations ait pu être réalisé en 2017 avec la commune de Flavigny sur Ozerain.

 

Concernant les projets communaux en 2018 ce sera, d’abord, la restauration du musée communale, bâtiment situé sous l’hôpital, dont la construction a été décidé par napoléon III qui est l’un des premiers musées de site en France. Un programme de travaux va être mis en œuvre dès janvier jusqu’en septembre prochain. Grâce aux subventions obtenues, de l’état, de la région et du conseil départemental, sa fierté sera rendue à ce patrimoine bâti, témoin de la passion de l’empereur pour le site d’Alésia. Napoléon III a également fait ériger la statue de Vercingétorix. Beaucoup s’attristent de ne pouvoir profiter de la vue sur la plaine. Une étude paysagère est actuellement en cours, avec l’ONF, afin de rétablir des connexions visuelles entre la statue et les sites alentours, de manière pérenne et ce, en lien avec les propriétaires fonciers, et les principaux acteurs institutionnels.

 

Dernier chantier, la commune va lancer un vaste réaménagement des deux cimetières : le cimetière du Mont Auxois et celui des Sœurs. Afin que ces lieux de recueillement demeurent agréables, des allées accessibles vont être crées, les murs et les portes entretenus, un enherbement des espaces sera envisagé afin de contrôler la végétation.  Le tissu associatif est très fort sur la commune et c’est une chance. La volonté du conseil municipal est de soutenir celles et ceux qui travaillent pour faire vivre le village comme les Mandubii, à Bernard Bouquin et sa troupe de Gaulois, qui anime le Mont Auxois pour les journées du patrimoine ou encore Fabienne Creuzenet et ses équipes de fouilleurs, qui chaque année, apporte un vent de jeunesse dans le village.

 

« Evidemment, tout ce travail ne pourrait être mis en œuvre sans le sérieux et l’implication de nos agents, Aleth Bouvot, Laurent Thibeault, Kevin Boxoen, Nathalie Cantin et Catherine Lemoine. J’ai senti au cours de l’année grandir la cohésion de cette équipe et je sais pouvoir compter sur eux à l’avenir. Cette implication et cet engagement feront de 2018, j’en suis sure, une année pleine de bonheur et de réussite. »

 

Crédit photos Marie Quiquemelle

m.quiquemelle@echodescommunes.com

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

COMMUNE CHERCHE MEDECIN DESESPEREMENT.
La désertification médicale nous guette.L'état des lieux...
Quelle journée pour la commune de Saint-Marc-sur-Seine !
Vincent Chauvot, maire de Saint-Marc-sur-Seine, les adjoints, les élus,...
Gemeaux, un village en mutation.
Les habitants de la commune de Gemeaux se sont rassemblés autour de...
Entre mise aux normes et réhabilitation, Bouilland investit pour le bien-être de ses habitants.
Jean-Noël MORY, maire de Bouilland et les conseillers municipaux...
Assemblée des maires de la Côte-d'Or : Le département aux côtés des collectivités
Défendre les communes, c'est l'ADN du Conseil Départemental de la...
Le Sport en Milieu rural, un outil d'animation et de développement des territoires ruraux
Organe déconcentré de la Fédération Nationale du...
Maison des services au public, centre numérique SATI, des services de proximite au service de la population de tout un territoire inaugurés à Is-sur-Tille
Une MSAP et un centre SATI, deux projets bien distincts mais avec le même...
Avec 4 MSAP en Côte d'Or La Poste et l'Etat garantissent l'accès aux services publics et au numérique pour tous !
Le bureau de poste MSAP de Fleurey-sur-Ouche est situé sur une commune...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *