A la Communauté de communes Norge et Tille, le temps de la construction ne fait que débuter

A la Communauté de communes Norge et Tille, le temps de la construction ne fait que débuter

Contact :

Communauté de communes Norges et Tille

Présentation de la Communauté de communes Norges et Tille


11 janvier 2018

C’est devant un parterre composé d’élus de la Communauté de Communes,  et en présence de la sénatrice Anne-Catherine Loisier et du député Didier Martin, que Ludovic Rochette, Président de la NeT (Communauté de communes Norge et Tille), a présenté ses vœux ce lundi 15 janvier.

 

Retour sur cette première année de fusion entre les deux communautés de communes, Plaine des Tilles et  Val de Norge : Pour Ludovic Rochette, l’année 2017 aura été celle de l’épanouissement de la NeT , avec la construction d’un budget, sous la responsabilité de Patrick Morelière (maire d’Arc-sur-Tille et Michel Lenoir (Maire de St Julien), sans aucune donnée officiellement transmise par l’Etat. Pourtant, seule une délibération est venue le modifier en fin d’année !

L’engagement avait été pris que la fusion n’impliquerait pas de hausse de fiscalité pour les habitants. Il a été tenu !

Cette première année a surtout été passée à structurer la NeT, et  « à encore mieux nous connaître, à faire que l’ancien NOUS disparaisse, et qu’un nouveau NOUS se diffuse et devienne naturel », a martelé Ludovic Rochette.  Les nouvelles compétences ont été adoptées à l’unanimité. Pour le Président, « c’est le fruit d’un long travail, d’une méthode d’écoute et de validation ».

2018 maintenant :

Les finances : «  Face au choix de l’Etat (gel des dotations, réforme de la Taxe d’Habitation), nous aurons encore plus qu’hier à être ingénieux. Mais je redoute que les marges ne soient plus qu’un souvenir. Nous aurons donc à trouver d’autres recettes. Il est inimaginable pour ma part d’utiliser le levier fiscal. Nous devrons donc accélérer notre politique de développement économique afin de dynamiser notre CFE »,a  annoncé Ludovic Rochette, qui poursuit en se félicitant du « succès exemplaire de la Zone d’Activités de la Petite Fin (St Julien) qui voit 80 % de la surface vendue à ce jour. Notre territoire a tout pour accueillir habitants, services et entreprises », a-t-il rajouté.

La NeT, dans son développement futur aura à définir ses nouvelles compétences. Ainsi  les restaurants scolaires, l’Eau, et l’Ecole de musique seront au centre des préoccupations du Conseil Communautaire.

Pour conclure Ludovic Rochette en appelle à la vigilance par rapport à la Métropole avec laquelle « Nous devrons définir de nouvelles relations, tout en garantissant la liberté de nous gérer » et souhaite que la NeT joue un rôle primordial dans le Scot (Schéma d’Orientation Territoriale) : « Je crois à un SCoT élargi, allant au moins du Dijonnais au Beaunois ».

Et puis Ludovic Rochette prévient : « Je me refuse que le mandat actuel soit un mandat sacrifié. Le temps qu’il nous reste doit être un temps de construction et je demanderai à chaque élu des propositions de politiques innovantes, car tout ne s’arrête pas en 2020. Bien au contraire, notre responsabilité est de continuer à construire notre territoire ».

Communauté de communes Norge et Tille

Texte et photos Corinne Royer

Contact : corinne21.royer@gmail.com

06.49.35.23.69

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

MiCA : conseil et assistance aux collectivités
Le Conseil Général a mis en place début 2012 la Mission...
La Communauté de communes du Val de Norge, "entre ville et campagne".
A la rencontre de Ludovic Rochette, président de la Communauté de...
La commune de Vielverge sollicite la MiCa
Le Conseil Général a mis en place, début 2012, la Mission...
Choisir un exploitant pour gérer la distribution de l'eau potable.
La démarche conduisant à choisir un délégataire de...
Visite des installations bois énergie du Pays Seine-et-Tilles.
Dans le cadre du Printemps de l'environnement, François Sauvadet,...
Forêts, Seine et Suzon, une filière Bois-Energie locale
Le territoire se caractérise par un massif forestier important et de...
Journée communautaire : 250 élus pour continuer à faire monter le Grand Dijon !
Deux cent cinquante élus communaux de toute...
Une dictée, cela vous dit ?
« A proximité des sources de la Seine et non loin de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *