En 2018, la Côte-d'Or sera #EPIQUESEPOQUES

11 décembre 2017

Côte-d'Or tourisme a décidé en 2018 de rassembler autour de la bannière #ÉPIQUESÉPOQUES trois anniversaires de monuments de renommée nationale voir internationale comme thème d'attractivité pour le tourisme en Côte-d'Or. Ce sont les 250 ans de la grande forge de Buffon, les 400 ans de la naissance de Bussy Rabutin et les 900 ans de l'Abbaye de Fontenay. 

Après le succés de la célébration des 80 ans de la route des grands crus en 2017, Côte-d'Or tourisme célébre 3 événements pour "mettre les pleins feux sur un bijou de territoire de la Côte-d’or" selon Marie-Claire Bonnet-Vallet, Présidente de Côte-d'Or Tourisme, mais sans oublier les villes et villages et nombreux sites historiques réputés de ce territoire qui comme le précise François Sauvadet est injustement méconnu "cette opération permettra la résonnance de notre territoire dans le monde, notre région correspond parfaitement aux grands standards d’un tourisme authentique mêlant nature et culture". 

Autre recette pour réussir cette saison touristique, mutualiser les volontés et mettre en réseau les acteurs du tourisme et faire rejaillir sur les "moins connus" l'aura des étoiles telles que l'Abbaye de Fontenay, le château de Bussy Rabutin, ou les forges de Buffon qui à eux trois attirent tous les ans plus de 200 000 visiteurs amoureux de la culture et de la nature.
Bref vous l'avez compris, en 2018 tous les chemins mèneront au nord de la Côte-d'Or. Tous les chemins précise François Sauvadet "pour les habitants de la Côte-d'Or qui vont pouvoir découvrir ou redécouvrir ce territoire".
Recette complémentaire pour que cette année soit un succés, organiser des manifestations toute l'année et organiser une campagne de presse ciblée. 
"Cet événement sera local, régional, et national, si 7 visiteurs sur 10 sont des côtes-doriens, il faudra aussi attirer et séduire les habitants des bassins d'île-de-France et de Rhône-Alpes, une sensibilisation de la presse confessionnale, scientifique, historique, culturelle et art de vivre nationale et internationale va être effectuée" selon Marie-Claire Bonnet-Vallet..

Laurence porte, maire de Montbard, vice-présidente chargée du toutisme de la Communauté de communes de Montbard se félicite de la présence de ces trois grands sites sur le canton de montbard "cette mise en lumière est fondamentale, elle permet de montrer toute la richesse de ce petit coin de paradis, mais sans oublier les autres sites et évènements, "la mise en réseau est fondamentale pour promouvoir nos sites et c’est ensemble que nous réussirons à valoriser notre territoire". Michel Rouger, directeur du MuséoParc d'Alésia confirme cette volonté, prenant comme exemple l'exposition «Coq !» qui aura lieu du 28 avril au 30 novembre au MuséoParc Alésia à Alise-Sainte-Reine et au musée et parc Buffon à Montbard, "une exposition exceptionnelle avec deux lieux et deux volets"

 

 En 2018, la côte-d'or sera #EPIQUESEPOQUES

 

François sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte-d’OrLe mot de François sauvadet, 
Président du Conseil Départemental de la Côte-d’Or

"En 2018, en Bourgogne, tous les projecteurs seront braqués sur la haute Côte-d’Or, sur ces terres remarquables pour leur patrimoine architectural et paysager.
On célébrera en effet l’an prochain les 900 ans de la fondation de l’abbaye de Fontenay, inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO, les 400 ans de la naissance du comte de Bussy-Rabutin et les 250 ans de la Grande forge de Buffon.
Autour de cités médiévales, telles Semur-en-Auxois ou Montbard, le bocage, dans un état exceptionnel de préservation, et les belles charolaises au repos de collines verdoyantes.
Ces territoires, où l’art de vivre à la française se pratique au quotidien, sont un livre d’histoire à ciel ouvert, de sites inscrits à l’UNESCO en «plus beaux villages de France». C’est là que se situent les racines de notre Nation à Alésia, comme le génie des hommes à l’abbaye de Fontenay, au château de Bussy-Rabutin et à la Grande forge de Buffon.
L’Auxois et le Châtillonnais symbolisent à la perfection l’attractivité patrimoniale, paysagère et intellectuelle de notre département. La Côte-d’Or ? Une terre éternelle, en perpétuel bouillonnement !"

 

Marie-Claire BONNET-VALLET, Présidente de Côte-d’Or TourismeLe mot de Marie-Claire BONNET-VALLET, 
Présidente de Côte-d’Or Tourisme

"Cette année, la Côte-d’Or célèbre trois anniversaires exceptionnels, sous un titre événementiel commun, #EPIQUES EPOQUES 2018. Les 900 ans de la fondation de l’abbaye de Fontenay, Patrimoine mondial de l’UNESCO, les 400 ans de la naissance du flamboyant comte de Bussy-Rabutin et les 250 ans de la Grande forge de Buffon offriront de merveilleuses opportunités pour mettre les pleins feux sur un bijou de territoire, resté jusque là presque confidentiel. L’Auxois est une destination couture, racée, millésime… à seulement 1h10 de Paris en TGV, où chaque village possède son château. C’est une terre nourricière, idéale pour des escapades amicales, des renouages familiaux ou des ressourcements amoureux. Sans oublier que ce challenger de la destination Bourgogne, resté jusqu’à lors dans l’ombre de notre prestigieuse côte viticole, est un formidable terrain de jeu pour les amateurs d’art, de tendances culinaires et de sorties culturelles. Vous avez dit bourgeois-bohême ?"

 

Des lieux exceptionnels

 

En 2018, la côte-d'or sera #EPIQUESEPOQUESEn 2018, la côte-d'or sera #EPIQUESEPOQUESEn 2018, la côte-d'or sera #EPIQUESEPOQUES

 

Entendez-vous les pas des grands hommes résonner sur les pavés ? Ils bâtissent des empires qui perdurent à travers les siècles et laissent rêveur. C’est toute cette Côte-d’Or riche d’un patrimoine d’exception que l’on vous souffle, tel un héritage en partage.

L’histoire s’écrit ici. 2000 ans de vie qui ont façonné la Côte-d’Or. Des hommes et des femmes qui, dans un mouchoir de poche, ont scellé une destinée et créé un patrimoine exceptionnellement riche. Pensez donc aux Celtes d’abord, puis à Vercingétorix qui affronta Jules César à Alésia... A ces moines précurseurs qui nous transmirent ces abbayes éternelles de Cîteaux ou Fontenay et commencèrent à cultiver le vignoble. Imaginez aussi les ducs de Bourgogne qui ont longtemps battu les rois de France au bras de fer et qui érigèrent des symboles de leur puissance à faire pâlir un Jean Nouvel ou un Niemeyer : le superbe palais des Ducs à Dijon, les Hospices de Beaune... Plus grand, plus beau, plus fort. Une Côte-d’Or en héritage ! Deux autres personnages marquants : Félix Kir, né à Alise-Sainte-Reine, qui a marqué Dijon à jamais de son empreinte et Gustave Eiffel, lui aussi originaire de la cité des ducs. Pour d’autres pépites encore, suivez le guide et laissez-vous porter par les 16 sites du réseau de haute Bourgogne, fédérés par Côte-d’Or Tourisme. De quoi partager ensuite des secrets de visite lors d’un repas avec une bande d’amis : « Tu ne vas pas me croire, au musée du Pays châtillonnais, j’ai vu le Trésor de Vix, avec le plus grand vase du monde antique découvert à ce jour : il fait 1,64 m de haut ! »

 

Fiche d'identité des trois sites 

L’abbaye de Fontenay

L’abbaye de Fontenay

Où est-ce ?
A Marmagne, à 5 km de Montbard.

Signe distinctif :
L’abbaye de Fontenay fondée en 1118 par saint Bernard de Clairvaux est la plus ancienne abbaye cistercienne conservée au monde.

Quatre infos à retenir :
1. Classée monument historique français dès 1862, l’abbaye de Fontenay a été inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1981. Elle est d’ailleurs le seul site privé français à figurer sur cette liste à ce jour.
2. L’abbatiale, joyau des lieux, mesure 70 mètres de long sur 17 mètres de haut ; elle est restée intacte après avoir traversé plus de huit siècles d’histoire.
3. L’abbaye a été transformée en papeterie entre 1820 et 1906.
4. Le platane qui trône à l’entrée a été planté en 1780.

A propos de son actuel propriétaire :
Hubert Aynard est un descendant d’Elie de Montgolfier – qui est lui-même issu de la lignée des inventeurs des ballons et de la famille des papiers Canson - qui a acheté l’abbaye de Fontenay en 1820.

Pourquoi ce lieu est-il si exceptionnel ?
Son style sobre, archétype des Cisterciens, sa luminosité et sa spiritualité confèrent un côté magique au lieu. Près de 100 000 personnes viennent le visiter chaque année.

Quel anniversaire pour l’abbaye en 2018 ?
Les 900 ans de sa fondation par saint Bernard de Clairvaux.

Ouvert tous les jours :
du 01/01 au 31/03 de 10h à 12h et de 14h à 17h, du 01/04 au 12/11 de 10h à 18h et du 14/11 au 31/12 de 10h à 12h et de 14h à 17h

RD32 21500 Marmagne
Tel. 03 80 92 15 00 - Fax. 03 80 92 16 88
www.abbayedefontenay.com

 

Le château de Bussy-Rabutin

Le château de Bussy-Rabutin

Où est-ce ?
Bussy-le-Grand.

Signe distinctif :
Roger de Bussy-Rabutin, propriétaire du château de son vivant était le cousin de Madame de Sévigné et une figure de la Cour de Louis XIV.

Quatre infos à retenir :
1. Le comte Roger de Bussy-Rabutin vécut seize années d’exil dans le château familial de Bussy-Rabutin.
2. Le corps de logis Louis XIII est à l’intérieur décoré entièrement de tableaux, dont certains très caustiques pour l’époque, sur des personnalités de la Cour. Ils sont insérés dans de délicates boiseries.
3. Classé monument historique dès 1862, le château est labellisé « Maison des Illustres ».
4. Le jardin à la française, classé Jardin Remarquable, a été restauré dans son état du XVIIe-XVIIIe siècle en 1990, avec des fontaines, des parterres cernés de buis, des cabinets de verdure, un labyrinthe...

A propos de son actuel propriétaire :
L’Etat a racheté le château en 1929 ; le Centre des monuments nationaux le gère aujourd’hui.

Pourquoi ce lieu est-il si exceptionnel ?
Sans doute parce que le comte Roger de Bussy-Rabutin était lieutenant-général des armées royales de Louis XIV, écrivain, académicien et libertin !

Quand le comte de Bussy-Rabutin est-il né ?
Il y aura 400 ans le 13 avril 2018.

Ouvert tous les jours :
(sauf les 01/01, 01/05, 01/11, 11/11 et 25/12) : du 15/09 au 14/05 de 9h15 à 12h et de 14h à 17h, du 15/05 au 14/09 de 9h15 à 13h et de 14h à 18h. Derniers billets délivrés 30 mn avant la fermeture.

Rue du Château 21150 Bussy-le-Grand
Tel. 03 80 96 00 03 - Fax. 03 80 96 09 46
www.chateau-bussy-rabutin.fr

 

La Grande forge de Buffon

La Grande forge de Buffon

Où est-ce ?
Buffon, à 7 km de Montbard, le long du canal de Bourgogne.

Signe distinctif :
Cette forge était la plus innovante et la plus moderne du XVIIIe siècle.

Quatre infos à retenir :
1. Le comte de Buffon a démarré la construction de la Grande forge de Buffon en 1768.
2. Le bâtiment de la forge est classé monument historique depuis 1943.
3. La visite du haut fourneau avec son escalier d’apparat, la forge aux soufflets activés par une roue à aubes et la fenderie permettent de suivre les différentes étapes de la transformation de la fonte en fer.
4. La forge a été convertie en cimenterie pendant 50 ans.

A propos des actuels propriétaires :
Claude et Agnès Veyssière-Pomot représentent la sixième génération de propriétaires, issus de la même famille depuis 1860.

Pourquoi ce lieu est-il si exceptionnel ?
Cette usine qui faisait travailler 300 ouvriers, réunit sur le même site l’ensemble des opérations de production, les habitations ouvrières et la maison du maître. Ce qui était d’une grande ingéniosité pour l’époque.

Quel anniversaire pour la Grande forge en 2018 ?
Les 250 ans du début des travaux de construction.

Ouvert tous les jours :
du 01/04 au 31/10 sauf le mardi de 10h à 12h et de 14h30 à 18h. En juillet et août tous les jours de 10h à 18h

RD905 21500 Buffon
Tel. 03 80 92 10 35
www.grandeforgedebuffon.fr

 

Focus sur le MuséoParc Alésia

Au MuséoParc Alésia, revivez l’histoire en grand ! Trois rencontres valent mieux qu’une.

A Alésia, rendez-vous d’abord avec cette statue gigantesque de Vercingétorix qui semble protéger et observer la vallée.

Commande de Napoléon III au sculpteur Aimé Millet, haute de 6,60 mètres, cette oeuvre en tôle de cuivre a été érigée en 1865. Son socle de pierre de 7 mètres dessiné par l’architecte Viollet-le-Duc assoit le colosse.
le MuséoParc Alésia

A quelques pas du guerrier en majesté, le site gallo-romain de l’oppidum d’Alésia est ouvert depuis plus de 100 ans à la visite !
Les artisans l’ont fait prospérer grâce au travail du bronze. Le site fut abandonné au Ve siècle mais des milliers de personnes y vivaient alors. De cette ville antique, il ne reste que des vestiges fortement arasés qui correspondent aux fondations et aux structures enterrées des monuments et habitations construits durant plusieurs siècles.

 

Troisième étape, incontournable, le MuséoParc Alésia.
D’imposante architecture circulaire de béton et de bois, construit par l’architecte de renommée internationale Bernard Tschumi, le centre d’interprétation vous plonge au cœur de la célèbre bataille qui opposa, en 52 avant J-C, César à Vercingétorix. On y aime les rencontres thématiques, les ateliers pédagogiques, les démonstrations historiques, les audioguides adaptés à tous les âges et la ludothèque pour les enfants de 3 à 8 ans ! Objets antiques et fac-similés, films, maquettes, bornes multimédia et reproductions de machines de guerre vous donnent les clés pour comprendre l’histoire du site. De quoi revivre les combats et se laisser surprendre par l’impressionnante reconstitution des lignes de fortifications romaines. Une immersion grandeur nature !

le MuséoParc Alésia

1 route des Trois Ormeaux
21150 Alise-Sainte-Reine
Tel. 03 80 96 96 23 - Fax. 03 80 96 96 24
contact@alesia.com
www.alesia.com

 

Enjoy la Haute Bourgogne : 16 bonnes raisons de vous arrêter en Haute Bourgogne. 

 Enjoy la Haute Bourgogne

Au cœur de la Bourgogne, entre Auxois et Morvan, partez à la découverte de quelques joyaux venus du Moyen Age, dont les cités de Flavigny-sur-Ozerain et de Noyers-sur-Serein, labellisées « Plus beaux Villages de France » ou Semur-en-AuxoisSaulieu et Avallon. Les amateurs d’architecture seront séduits par les châteaux de Bussy-RabutinAncy-le-FrancTanlay ou Bazoches. Joyaux du patrimoine mondial, ne manquez pas la basilique de Vézelay et l'Abbaye de Fontenay, classées par l’Unesco. Entre les deux, la ville de Montbard, son Musée et son Parc dédiés à Buffon, naturaliste et ami de Diderot, et la Grande Forge de Buffon, témoins du Siècle des Lumières. Puis partez flâner sur le site naturel des Sources de la Seine.  Enfin, les amateurs d’Histoire découvriront les Celtes à travers le Trésor de Vix au Musée du Châtillonnais, puis les Gaulois au Muséoparc Alésia

Enjoy !   

 

 

En 2018, la côte-d'or sera #EPIQUESEPOQUES

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

En route vers les Climats du vignoble de Bourgogne... le nouveau dépliant touristique vient de sortir
Le nouveau dépliant touristique dédié au site des Climats...
JPA International devient Grand Mécène des Climats de Bourgogne
La signature de "Grand mécénat" a eu lieu mardi 13 septembre...
En 2017, il se passe quelque chose toutes les semaines au MuséoParc Alésia.
2017 ne sera pas une année comme les autres pour le Muséoparc...
La région Bourgogne-Franche-Comté construit une stratégie partagée avec ses partenaires pour le développement de l'économie touristique régionale
Marie-Guite Dufay, présidente de la région...
Sauvages, la nouvelle exposition du Jardin des Sciences
Malins, vilains, gredins ! Ils ont des poils, des crocs, des griffes... Ils...
Ouverture d'un musée-opéra de la Vénerie
Situé à une heure de Dijon dans la forêt de...
Grottes de Bèze, révélées par la fumée
Si on la connaît davantage sous le nom de Grotte de Bèze, du nom...
Quand l'art contemporain s'invite au pays de la grande vénerie !
Il fut un val, celui de la chouette effraie qui, au fil des siècles,...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *