Orange à fond dans la musique sociale

17 octobre 2017

Accompagné par la Fondation Orange, le groupe Têtes de Chien a proposé un moment de partage et de découverte autour de la voix et du répertoire de la tradition orale française à des élèves de CM1/CM2 de l’école primaire Les Chenevières de Messigny-et-Vantoux.

La Fondation Orange accompagne les structures musicales qui oeuvrent pour une diffusion plus large de la musique et auprès de tous les publics. Elle encourage les résidences d'artistes, les académies de formation pour jeunes chanteurs, les ateliers de rencontres avec le public. Et dans un esprit solidaire pour les personnes éloignées de la culture, elle soutient des ateliers et concerts dans les hôpitaux, maisons de retraites ainsi que le développement de choeurs d'enfants dans les quartiers isolés ou en milieu rural.
C’est dans cet esprit qu'elle accompagne aujourd’hui des ateliers musicaux avec le groupe Les Têtes de Chien.

Fondation Orange - Têtes de ChienUn moment de partage entre Têtes de Chien et une classe de CM1/CM2 de Messigny-et-Vantoux

Les 5 chanteurs de Têtes de Chien proposent, avec le soutien de la Fondation Orange un moment de partage et de découverte autour de la voix et du répertoire de la tradition orale français à des élèves de CM1/CM2 de l’école primaire Les Chenevières de Messigny-et-Vantoux.
La voix, on connait tous, elle nous sert à parler, à crier, à pleurer, à rire, et aussi parfois à chanter. Têtes de Chien proposera aux enfants une exploration de la voix sous de nombreux aspects, du chuchotement au cri, du sanglot au chant. Qu’ils aiment déjà chanter, qu’ils n’aient jamais essayé, qu’on leur ait fait croire qu’ils chantaient «comme des casseroles », les enfants seront bienvenus, tels qu’ils sont, sans crainte d’aucun jugement, mais au contraire assurées d’être encouragés et mis à l’aise. Le répertoire de tradition orale française, on connait moins… c’est ce qu’on a pu appeler le folklore à une certaine époque. Mais pour Têtes de Chien, ce « folklore » n’a rien de figé ni même de passéiste. Au contraire, cette tradition orale est encore vivante, et leur est une source d’inspiration de créations vocales bel et bien d’aujourd’hui. Les cinq chanteurs tâcheront de transmettre aux enfants cette joie de la liberté et de la création autour de chansons qui peuvent paraitre d’un autre âge.


Une ambition : S'engager pour la création et la diffusion musicale

La Fondation Orange fête cette année ses 30 ans d'engagement dans le domaine musical. Elle est à ce titre reconnue par le milieu professionnel comme un label de qualité artistique. Elle détecte les projets qui ne pourraient se réaliser sans son soutien et les accompagne le temps qu'ils s'ancrent dans le paysage musical.
"Nous facilitons les passerelles entre artistes, producteurs, diffuseurs, éditeurs ainsi que la rencontre avec leurs publics. Tous les projets qui nous sont soumis sont étudiés et sélectionnés par un comité de sélection composé d’experts musicaux. La Fondation sélectionne et accompagne ainsi une soixantaine de projets musicaux partout en France."


Fondation Orange - Têtes de ChienPermettre à tous les publics d'accéder à la musique

La Fondation Orange accompagne les structures musicales qui oeuvrent pour une diffusion plus large de la musique et auprès de tous les publics.
"Nous sommes le premier mécène des captations et diffusions d'opéras en direct, en plein air et dans les salles de cinémas. En 2016 et dans 30 pays, plus de 165 000 spectateurs ont pu suivre des retransmissions d'opéras grâce à nos partenariats avec les Opéras de Paris, de Lyon et de Rennes. Nous accompagnons les festivals dont la programmation est audacieuse et le rayonnement international.
25 festivals ont été ainsi soutenus en France en 2016. Dans la région, nous avons accompagné en 2017 le Festival de Beaune, le festival de Froville et le festival des Abbayes en Lorraine.
Nous favorisons aussi les projets musicaux de partage et d'échanges interculturels avec les musiciens du monde entier, notamment ceux du continent Africain (Orange étant présent dans plus de 20 pays d’Afrique) et tout nouvellement d’un grand projet, à la Saline d’Arc-et-Senan, de résidence musicale, de création et de tournée de concert animé par Jordi Savall « Orpheus XXI » qui associe des musiciens réfugiés.
Notre action dans le domaine musical s’inscrit dans une démarche solidaire, solidarité pour les jeunes artistes en insertion professionnelle et solidarité envers les publics éloignés de la culture. Avec toujours une exigence, celle de soutenir des projets artistiques audacieux, créatifs, et interprétés avec professionnalisme."


A propos de la Fondation Orange
La Fondation Orange est engagée dans trois domaines de mécénat : éducation, santé et culture.
En lien avec le coeur de métier d’Orange, elle souhaite, dans ces trois domaines, mettre le numérique au service des populations tels que les jeunes en difficulté scolaire ou sans qualification, les femmes en situation précaire et les personnes avec autisme afin de leur permettre de mieux s’intégrer dans la société.
La Fondation Orange agit pour que le numérique, devenu essentiel, soit une chance pour tous. Fondation du numérique solidaire, elle intervient aujourd’hui dans 30 pays avec 8000 salariés engagés.
«Vous rapprocher de l’essentiel »


En savoir plus : www.fondationorange.com

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Comment faciliter la vie des personnes âgées dans les communes de Côte-d'Or ?
En 2035, plus de 30% de la population française aura plus de 60...
COMMUNE CHERCHE MEDECIN DESESPEREMENT.
La désertification médicale nous guette.L'état des lieux...
Quel avenir pour la ruralité ?
Lutte contre la désertification des campagnes, dynamisation...
Un Vill'âge Bleu à Dijon pour les personnes âgées.
Alternative entre le domicile et la maison de retraite, le concept de...
Un nouveau Centre Social et Relais des Services Publics, à Arnay-le-Duc
Le CSRSP  rassemble dans un bâtiment unique une...
Orvitis : des travaux d'éco-rénovation sur 450 logements
Joël ABBEY, Président, et les membres du Conseil d'administration...
Bilan 2014 de la Fondation " AGIR en Champagne-Bourgogne "
En aidant financièrement 54 projets pour un montant de 141 361...
Mal-logement, quelle responsabilité pour le maire ?
La lutte contre le mal-logement demeure une priorité depuis 2006 sur le...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *