Plus de 1300 jeunes dans les Coulisses du Bâtiment aux Beaux Arts de Dijon !

Plus de 1300 jeunes dans les Coulisses du Bâtiment aux Beaux Arts de Dijon !

Contact :

Fédération Française du Bâtiment de Côte-d'Or

Maison du Bâtiment

13 rue Jeannin

21000 DIJON

Tél. :03 80 48 13 15

Fax :03 80 67 59 57

Fédération Française du Bâtiment de Côte-d'Or

Maison du Bâtiment

13 rue Jeannin

21000 DIJON

Tél. :03 80 48 13 15

Fax :03 80 67 59 57


17 octobre 2017

2 300 m2 (10 000 m2 au total) de chantier, 26 entreprises totalisant 50 000 heures de travail, 90T tonnes d’aciers et de charpente métallique, démolitions de 2.000 tonnes de pierre (voûtes et murs) et 1.000 tonnes de bois, 26 corps de métiers très différents... c’est le chantier pharaonique de la restauration du musée des Beaux-Arts de Dijon qui s’est dévoilé à plus de 1300 élèves lors de journées dédiées aux Coulisses du Bâtiment organisées par la Fédération Française du Bâtiment.

 

 

Avant tout la Fédération Française du Bâtiment c’est quoi ? La Fédération Française du Bâtiment de Côte-d'Or est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

La FFB assure la défense de 50 000 entreprises adhérentes, dont 35 000 de taille artisanale. Elles réalisent les 2/3 des 126 milliards d’euros HT de la production annuelle du bâtiment et emploient les 2/3 des 1 038 000 salariés du bâtiment. Porte-parole du Bâtiment, la FFB assure la défense de la profession auprès de l'administration, des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des acteurs de la construction.

La FFB est présente dans toutes les instances où les intérêts du secteur et des entreprises sont en jeu. Porteurs de plus de 10 000 mandats, les professionnels de la FFB consacrent toute leur énergie et leur influence au service du bâtiment.

La FFB intervient à Bruxelles pour rappeler les droits des entreprises du bâtiment dans les dossiers communautaires et y dispose d'un porte-parole permanent par l’intermédiaire de la FIEC (Fédération de l'Industrie Européenne de la Construction).

Réseau de proximité, les Fédérations Départementales accompagnent et soutiennent les entreprises en répondant à toutes les questions qu'elles se posent dans leur vie quotidienne. Leur mission s'articule autour de trois axes essentiels : Action d'influence auprès des décideurs, expertise pluridisciplinaire et assistance de proximité.

Les Fédérations Régionales, quant à elles, impulsent les politiques départementales et orchestrent les initiatives. Relais indispensables, elles assurent l'unité d'action de l'organisation professionnelle en mutualisant les expériences, les compétences et les moyens. Les Unions et Syndicats de métiers expriment la richesse et la diversité des métiers du bâtiment. Ils représentent leur profession et la FFB auprès d'instances nationales, européennes et internationales en matière de recherche et développement, d'analyse des besoins de formation et de promotion des métiers.

Les Coulisses du Bâtiment fêtent leur 15ème édition sur le chantier emblématique du centre dijonnais, ardemment soutenu par François Rebsamen qui y accueillait, à 8h du matin, Madame la ministre de la culture, Françoise Nyssen, hors champ des photographes et de la cohue.

Après la tribune Est du stade Gaston Gérard en 2016, la FFB de Côte-d’Or invitait donc un public casqué de bleu et jaune, la visite du chantier hors normes du musée des Beaux-Arts de Dijon. La première phase de travaux a abouti à l’inauguration, en septembre 2013, du nouveau parcours Moyen-Âge et Renaissance sublimant les célèbres tombeaux des ducs.

Une rénovation exemplaire qui permettra de valoriser les collections, mais aussi de mieux accueillir le public dans un établissement plus confortable, plus convivial aussi. Engagée depuis février 2016, cette phase de travaux est aussi la plus spectaculaire puisque pendant trois ans, 50 salles seront rénovées pour valoriser les collections de l’Antiquité et celles du XVIIe au XXIe siècle.

Enjeu majeur de l’attractivité nationale et internationale de la capitale bourguignonne, le musée des Beaux-Arts s’est ainsi dévoilé entre poussière de pierre, architectures savantes d’échafaudages et défis techniques à des visiteurs un peu éberlués. Rehausser un étage, réaliser une extension par surélever une toiture, démonter des parquets de chêne pour le remonter, renforcer les poutres, réouvrir des fenêtres fermées depuis des siècles pour une vue imprenable sur le vieux Dijon, renforcer les plafonds à caissons, redonner vie aux stucs et moulures des plafonds ...

Les jeunes visiteurs découvrent le gigantisme d’un chantier à 60 millions d’euros financé par la ville de Dijon, l’État, le conseil régional de Bourgogne et le Grand Dijon qui se terminera en 2019 l'issue de 10 années de travaux.

Mais au-delà du défi de construction, la FFB a sensibilisé les jeunes aux métiers du bâtiment. Nombreux se sont essayés au maniement des outils, ciseaux, massette, enclume et fer à forger, peinture mais aussi aux discussions plus thématiques avec les archéologues de l’INRAP et les professionnels de la photographie par drone, nouvel allié des grands chantiers et de la réalisation des ouvrages d’art (ponts suspendus, barrages etc. )

Participer à cet événement, c’était permettre à la profession de bénéficier d’une campagne de communication nationale et d’une organisation complète au service du réseau FFB. Un moyen de susciter des vocations auprès des jeunes, d’améliorer l’intégration dans la vie locale et de resserrer les liens avec les partenaires, clients et fournisseurs.

Un but peut-être moins avoué mais fort visible, sensibiliser et attirer les filles à ces métiers longtemps réservés aux seuls garçons… Les Compagnons du Devoir ont attiré leur lot de passionnés. Une opération séduction réussie si l’on compte le nombre incalculable de selfies, photos de détails techniques…le bâtiment, ça vit, ça bouge et surtout ça recrute !

 

Carreleur, charpentier, maçon, menuisier, peintre en bâtiment, plombier mais aussi acousticien, canalisateur, conducteur d’engins du BTP, cordiste ou encore métreur, géomètre-topographe, chef de chantier, ingénieur commercial le panel des métiers du bâtiment et des travaux publics est large... très large.

Principal employeur de France, le BTP résiste tant bien que mal à la crise grâce notamment au lancement du plan de grands chantiers de travaux publics 2012-2016. Ainsi, du CAP au diplôme d’ingénieur, l’offre de formation est vaste. Que ce soit en CFA, en Lycée professionnel ou ailleurs, en Bourgogne, il est possible de préparer les diplômes suivants : CAP, Mention Complémentaire, Bac Pro, Bac Techno STI2D, BP, BTS, DUT, Formations universitaires (diplôme universitaire, licence professionnelle).

 Depuis l’origine de l’opération en 2003, les principaux chantiers de Côte d’Or

ont accueilli plus de 11 900 visiteurs !

 

 

Crédit photos Marie Quiquemelle

m.quiquemelle@echodescommunes.com

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Le Conseil Départemental accompagne les artisans de Côte-d'Or.
Soutien fidèle de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat...
Saint-Nicolas-lès-Cîteaux, inauguration de différents travaux de voirie et du jardin conservatoire.
De nombreuses personnalités sont venues assister Florence Zito,...
Tourisme et Patrimoine Mondial : des clés pour une réussite durable.
Quels sont les enjeux touristiques d'une inscription au Patrimoine mondial de...
Travaux de création d'un échangeur Ecopôle Valmy-Zénith
Fermeture de la bretelle d'accès à la rocade-est depuis le centre...
Alain SUGUENOT se réjouit du rapport d'expertise de l'ICOMOS, organe consultatif de l'UNESCO
Une nouvelle étape capitale vient d’être franchie pour la...
Les climats du vignoble de Bourgogne entrent au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Le Comité du patrimoine mondial a décidé d’inscrire...
Les entreprises mécènes des Climats réunies à l'Opéra de Dijon.
Le 5 septembre dernier, l’Association des Climats du vignoble de...
Bellefond investit pour le bien-être de ses habitants.
La crise vous connaissez ? A Bellefond on connait aussi, mais une gestion...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *