La Fête des centenaires, coeur battant de la semaine bleue !

La Fête des centenaires, coeur battant de la semaine bleue !

Contact :

Maison de Retraite l'Espérance

 

24 Rue de Gray

21000 Dijon

 

Téléphone : 03 80 68 35 00


12 octobre 2017

Renée, Solange, Hélène… trois sourires dont, comme le veut l’usage,  nous ne dévoilerons pas l’âge (privilège des femmes et oui messieurs). Disons qu’à eux trois ils comptabilisent 303 années de vies qui auront vu arriver l’eau, l’électricité, le gaz à tous les étages, la naissance des autorails puis des trains à très grande vitesse, celle du téléphone sans opératrice, des autoroutes de toutes natures des véhicules jusqu’à internet … Des sourires qui auront salué l’avènement du droit de vote des femmes, l’autorisation de conduire sans l’autorisation de leur époux, le droit à l’avortement et tant d’autres événements qui marquent plus d’un siècle ponctué par deux guerres mondiales !

A ce jour, le doyen des Côte-d'Oriens est âgé de 109 ans (Mr Darcy, de Daix), et la doyenne, 107 ans (Mme Passot, de Beaune). Alors, c’est avec respect et bienveillance que se sont fêtés tous les centenaires côte-d’oriens à l’initiative du Conseil Départemental. Dans à L’Espérance, EHPAD de l’association ARPAVIE on a sorti les jolies robes, le spectacle et le petit verre qui va bien pour souhaiter à Renée, Solange, Hélène un très joyeux anniversaire ! Michel Chatot, Président d'ARPAVIE, Françoise NICOLLE et Christine RICHARD, représentant le président du Conseil Départemental ont mis les petits discours dans les grands pour faire court et festif.

« 365 jours pour agir, 7 jours pour le dire » c’était le thème de la semaine bleue tout au long de laquelle une centaine de manifestations spéciales se sont tenues en Côte-d’Or, centrées sur les établissements d’hébergement des personnes âgées.

On remarque que le temps a passé depuis la, ouvrons les guillemets sinon ça va piquer les yeux « journée des vieillards » lancé en 1951 par le ministère de la santé publique ! Les mentalités ont évolué, et c'est tant mieux ! Il s'agit aujourd'hui de mettre en lumière le rôle des seniors dans la société et celui des associations et structures qui se consacrent à l’accompagnement de nos aînés. Ces longévités record, qui hier relevaient de l'exception, sont amenées, du fait des progrès de la médecine et de la science, à devenir progressivement la norme.

Selon l'INSEE, la France comptait, en 2016, 21 000 centenaires, soit 20 fois plus qu'en 1970. S'ils ne représentent que 0,03% de la population française aujourd'hui, leur effectif croît néanmoins de 7% par an. Et dans le même temps, 1 Côte-d'Orien sur 4 est âgé de plus de 60 ans. (132 000 personnes.) On comprend donc le formidable défi que représente le vieillissement.

Le 6 octobre, marquait justement la journée nationale des aidants. Dans notre pays, 8,3 millions de personnes en France aident régulièrement un proche en perte d'autonomie. Si cette persistance de la solidarité intergénérationnelle est à saluer, cela ne doit pas occulter la charge physique et morale que cela peut représenter. C'est pourquoi, depuis 2016, le « droit au répit » a été instauré.

Concrètement, le Conseil Départemental peut financer différentes solutions … accueils de jour ou de nuit, hébergement temporaire ou relais à domicile. Ces dispositifs peuvent ainsi être pris en charge, sous certaines conditions, à hauteur de 500 € par an. L'Assemblée Départementale adoptera le 16 octobre prochain le nouveau règlement départemental d'aide sociale, qui prend notamment en compte des nouvelles mesures.

Par ailleurs, d'autres dispositifs du Conseil Départemental visent à accompagner plus particulièrement les personnes âgées les plus dépendantes. Ainsi, au sein des EHPAD, le Département a un rôle important en matière de tarification de l'hébergement pour les établissements habilités à l’aide sociale et à la dépendance (pour tous). Le Département verse également la dotation pour l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), pour un montant de 26 M€ en 2016.

Aujourd'hui, les objectifs de la Politique Autonomie du Conseil Départemental de la Côte-d'Or sont extrêmement clairs !

Accompagner les parcours des personnes âgées et handicapées sur le territoire, prévenir la perte d’autonomie, favoriser le maintien à domicile et l'inclusion, garantir des conditions d’accueil de qualité en établissement, simplifier pour améliorer le service rendu à l’usager… ceci est rendu possible par le déploiement d’une politique d'accompagnement des personnes âgées sur 100% du territoire Côte-d'Orien, conformément au Schéma Départemental des Séniors et de l'Autonomie.

De 2002 à 2016, la dotation globale liée à la dépendance versée par le Département aux EHPAD de Côte-d'Or est passée de 9,7 à 20,1M€ Il aide à l’investissement dans les EHPAD (1,2 M€ en 2016) et coordonne les contrôles des établissements avec l’ARS.

Le département dispose donc, sur l’ensemble de son territoire, d’établissements de qualité. L'Espérance ARPAVIE fait partie de ceux-ci ! Un cadre de vie stimulant et épanouissant contribue directement à la longévité des résidents car selon le professeur Pierre Pfitzenmeyer, chef de service en gériatrie au CHU de Dijon, le grand âge tient pour 1/3 à la génétique, 1/3 aux phénomènes dits accidentels (infections, virus...) mais surtout pour 1/3 à l'environnement de vie et l'hygiène de vie. C'est dire l'importance d'avoir un environnement de qualité.

Alors ARPAVIE c’est quoi ? Une association avant tout, un état d’esprit, une éthique.

ARPAVIE est née de la fusion des 3 associations, AREFO, AREPA et ARPAD, le 1er juillet 2016. Porté par ses membres fondateurs (la Caisse des Dépôts et Action Logement), la CNAV, la BRED, le RSI, la Fondation Odilon Lannelongue, le nouveau groupe associatif ARPAVIE vise à maintenir et développer ses activités dans l’ensemble de ses métiers, couvrant tous les segments de l’hébergement et de l’accompagnement des personnes âgées autonomes et en perte d’autonomie (Résidences autonomie, Résidences services et EHPAD).

Premier groupe associatif français, gestionnaire d'établissements pour personnes âgées, leader dans le secteur non lucratif, ARPAVIE s'est doté d'une nouvelle gouvernance, composée d'un Conseil d'administration, d'un Bureau, d'un comité exécutif (Comex) et d'un comité de direction (Codir). Pour son président, Michel Chatot,  la création d'ARPAVIE est une réponse au défi que constitue le vieillissement de la population française, la prévention de la perte d'autonomie et sa prise en charge. Avec ses 125 résidences et services, ARPAVIE répond et s'inscrit pleinement dans la loi d'adaptation de la société au vieillissement et accueille aujourd'hui plus de 9 000 personnes âgées accompagnées avec pour seul objectif « proposer la meilleure prise en charge, la plus innovante possible aux personnes âgées qui nous font confiance. »

A Dijon, la résidence L'Espérance est un établissement médico-social, accueillant des personnes âgées en perte d'autonomie ou dépendantes nécessitant un accompagnement et une prise en soin adaptée. Ouverte en 1980, la résidence L'Esperance est idéalement située au cœur de la ville dans un espace verdoyant. L'établissement dispose d'un parc privatif propice aux promenades et accessible aux personnes à mobilité réduite.

Il est composé de 2 bâtiments de 4 étages reliés entre eux. Il comprend principalement de chambres individuelles pour de l’hébergement permanent et est dotée d’un jardin thérapeutique, d’une terrasse aménagée, d’un salon de coiffure, d’un espace informatique et d’une salle de gymnastique.

Une chambre d’hôte est à la disposition des familles et des amis lors des visites. La résidence est conventionnée au titre de l’Allocation au logement (AL).

Voilà pour ce sujet mai en terminant par cette jolie phrase de Michel BILLE, parrain de l'édition 2017 de la semaine bleue «Notre vieillesse personnelle et collective est une chance pour chacun et peut devenir une chance pour la société toute entière, pour peu que nous cultivions cette chance personnellement et ensemble.» 

 

 

 

Crédit photos Marie Quiquemelle

 

m.quiquemelle@echodescommunes.com

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Associations, Subvention : Campagne annuelle d'aide au fonctionnement
La campagne 2016 d'aide au fonctionnement annuel des associations par le...
Les associations de solidarités alimentaires reçues au Conseil Départemental de la Côte-d'Or
A la fin de la trève hivernale, aprés avoir reçu les...
Les 1ères assises du bénévolat en Côte-d'Or.
Chef de file de l'action sociale, interlocuteur privilégié des...
Les 2èmes Assises du bénévolat en Côte-d'Or
C'est en présence de Marine Lorphelin, Miss France et 1ère...
Mal-logement, quelle responsabilité pour le maire ?
La lutte contre le mal-logement demeure une priorité depuis 2006 sur le...
Commission Permanente du Conseil Départemental de la Côte d'Or.
Les Conseillers départementaux de la Côte-d’Or se sont...
Le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne soutient les associations locales dijonnaises
14 associations dijonnaises ont bénéficié du soutien du...
Inscriptions aux transports scolaires 2015-2016
Les inscriptions aux transports scolaires c'est en ce moment, du 25 mai au 13...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *