Ils sont fous ces Baulas !

Ils sont fous ces Baulas !

Contact :

Pierre en Pays Baulas

6 rue Roulotte

21370 Lantenay

claude.guillet@orange.fr

 

Atelier Verr-Tige

16 rue des Martyrs de la Résistance

21370 Lantenay

Tel. 06 80 36 59 70

contact.verrtige@yahoo.fr

 


05 octobre 2017

Chaichô, braillards, têtes d’âne  (à cause de la légende de l’âne de Plombières), baulas , quels que soient leurs petits sobriquets, ils sont fous, fous, fous de leur village de Lantenay et d’un patrimoine qu’ils bichonnent…. Chapelle St Louis, ruines d’un château médiéval, château du 17ème… Mais ce qui a allumé le feu pour faire entrer la lumière c’est la belle église St Martin et son clocher roman dont les Baulas ont entrepris de re créer eux même les vitraux ! Ah oui ça surprend… Papiers, crayons, cartons, réunions et longues soirées pour redonner vie à la belle église perchée et à ses baies de lumière... Une vraie aventure villageoise qui  mérite bien une petite histoire !

 

 

Et voici la belle aventure humaine des habitants de Lantenay et de l'association Pierre en Pays Baulas de Lantenay qui se sont mobilisés pour concevoir les nouveaux vitraux de leur église Saint-Martin Saint-Louis. Ils sont une douzaine d’habitants du village, oui 12 apôtres en quelque sorte et un 13ème  Florian Rosier, artisan-verrier d’art !

Après s’être impliqué dans la restauration de l’église, chacun voulait continuer en la parant pour la première fois de vitraux, une manière de s’approprier le patrimoine de leur commune. Imaginer les motifs, les formes et les couleurs des futurs vitraux de l’église, participer à leur réalisation en suivant toutes les étapes… fabrication du verre, pose des granulés colorées, cuisson du verre... Une création collaborative, en partenariat avec la mairie et la commission diocésaine d’Art Sacré à Dijon, pour que l'église se voit de nouveau sous des lumières colorées.

D’abord un peu d’histoire… Si si ! Pour comprendre son présent il faut connaître son histoire...

Lantenay est un village fort ancien. Son nom d’origine latine (lentennacus) témoigne de son existence à l’époque gallo-romaine. Au 12ème  siècle, Lantenay était mère église des Bernardins de Saint Seine et Saint Martin devint alors saint patron du village qui comptait de nombreux feux. L’ancien château du 9ème siècle (en ruines) fut la résidence de Eudes III et Alix de Vergy et de Robert II époux d’Agnès de France, fille de Saint Louis.

Philippe le Hardi, quant à lui, venait souvent à Lantenay. Au milieu des bois la chapelle de Saint Louis fut un lieu de pèlerinage très fréquenté, auprès d’une source sacrée, dédié à Notre Dame la Noire dont la légende dit qu'elle fut donnée par un croisé , répondant à sa sœur, Notre-Dame d'Étang, de l'autre côté de la vallée. … Saint Louis est le second patron de Lantenay.

L’église est donc dédiée à Saint-Martin et à Saint-Louis et se présente aujourd’hui avec une longue nef de plan rectangulaire ouvrant à l’est sur une travée droite recevant le clocher et un sanctuaire d’une seule travée à chevet plat. Le clocher roman, datant probablement du 13ème  siècle est un des plus anciens de l’arrondissement.

On distingue des baies géminées sur les quatre façades du clocher, dont trois restent ouvertes avec colonnes et chapiteaux. Avec la nef plus ancienne, il appartient probablement à l’édifice cité en 1160, comme une des églises données à l’abbaye de Saint-Seine. D’ailleurs, à quelques encablures se trouve le très beau prieuré de Baulme la Roche, ancien prieuré de St Seine.

La restauration récente de l’intérieur de l’église (2012-2014) a mis fortement en valeur son architecture, avec la redécouverte des formes du chœur originel et la réalisation d’un nouveau revêtement intérieur d’enduits à la chaux laissant voir les quelques traces de décors peints du Moyen Âge.  

La statuaire est une des plus belles de ce petit coin de Côte d’Or avec un très rare St Louis en manteau et  plusieurs sculptures médiévales de fort belle facture. Une dernière tranche de travaux, pas encore programmée sera nécessaire pour achever cette restauration, en particulier celle du mobilier, des luminaires et des bâtons de procession de toute beauté !

 

Nos 12 verriers en herbe se sont donc mis  l’ouvrage. Les maquettes des futurs vitraux furent présentées devant le conseil municipal en Juin 2016 et approuvées ce même mois par Monsieur le curé affectataire et par la Commission d’art sacré. En effet les ouvrages avaient à répondre aux principes de différenciation entre les 5 baies du 18ème siècle et les 3 petites du 12ème, à la recherche des couleurs primaires, d’un mouvement et d’une symbolique pour les grandes et d’un ton monochrome pour les petites baies. Après beaucoup, mais vraiment beaucoup de réunions, les cinq grandes lucarnes se sont vues parées de bleu, de rouge et de jaune  nourries d’incrustations des trois symboles identifiés du village, les épis de blé, la vigne et les feuilles de chêne.

 

Une initiative qui a permis à monsieur le maire et à ses administrés de redonner un éclat certain à cette belle église rurale dont l’entretien est à la charge de la commune.  Les volontaires du village ont imaginé différentes formes de soutien pour collecter des fonds sans anéantir le budget communal. Ils ont fait appel aux donateurs privés, à la Fondation du Patrimoine, à la fondation Agir du Crédit Agricole, à la mairie et au conseil départemental qui ont, ainsi, tous contribué à l’accomplissement de cette œuvre.

Christine Renaudin Jacques, conseiller départemental du canton de Talant Sombernon, Alain Houpert, sénateur n’ont pas manqué de porter les messages de respect à un tel engagement, celle des Baulas et d’une association emmenée par Christian Sapin qui vous invite à soutenir les prochains projets en dégustant le vin à l’effigie de l’association.

 

 

 

 

 

Credit photos Marie Quiquemelle et Claude Guillet

 

m.quiquemelle@echodescommunes.com

 


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Un village, Thorey sous Charny, une église St Martin et un Ruban du Patrimoine !
Le village de Thorey-sous-Charny, dans les Terres d’Auxois et son Pays...
Un Ruban du Patrimoine pour une île de pierre au milieu des vignes
L’église Saint Nicolas du 15ème, le Château de la...
Commission Permanente du Conseil Départemental, 6 millions d'euros pour la Côte-d'Or !
Les Conseillers départementaux de la Côte-d’Or se sont...
La Fondation AGIR en Champagne-Bourgogne soutient les projets collectifs
Créée en février 2013, la Fondation d’entreprise a...
Le Conseil Départemental de la Côte-d'Or vote son Budget 2017
Malgré un contexte financier incertain… La mise en oeuvre de la...
Il est à Alise un Mystère soigneusement gardé !
Un de ces Mystères qui se jouaient au parvis des cathédrales, il...
Comment faciliter la vie des personnes âgées dans les communes de Côte-d'Or ?
En 2035, plus de 30% de la population française aura plus de 60...
COMMUNE CHERCHE MEDECIN DESESPEREMENT.
La désertification médicale nous guette.L'état des lieux...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *