Baisse des loyers des bailleurs sociaux, quel serait l'impact pour Grand Dijon Habitat ?

Baisse des loyers des bailleurs sociaux, quel serait l'impact pour Grand Dijon Habitat ?

Contact :

Dijon habitat

2 bis Rue Maréchal Leclerc
21000 Dijon
Tél. 03 80 71 84 00
www.granddijonhabitat.fr


20 septembre 2017

Le Gouvernement annonce, une importante baisse des aides au logement (APL) en contre-partie de la baisse des loyers pratiqués par les bailleurs sociaux comme Grand Dijon Habitat tout en garantissant que cette baisse sera indolore pour leurs finances. Hamid El Hassouni, Président de Grand Dijon Habitat présente les conséquences de cette baisse pour Grand Dijon Habitat et donc pour la Métropole.

 

Baisse de l'APL = baisse des loyers… comme Pierre Desproges, « Un jour j'irai vivre en Théorie, car en Théorie tout se passe bien ! »

Le Gouvernement annonce, une importante baisse des aides au logement (APL) en contre-partie de la baisse des loyers pratiqués par les bailleurs sociaux comme Grand Dijon Habitat tout en garantissant que cette baisse sera indolore pour leurs finances. De quoi parle-ton concrètement ?

A l'échelle de la Métropole, notre Office gère plus de 10 000 logements où vivent plus de 20 000 locataires. Ses recettes sont constituées à 93 % des loyers perçus chaque mois. Ces loyers nous permettent de construire, d'entretenir nos logements et résidences, de faire fonctionner au quotidien notre Office. Les loyers encaissés ne sont donc pas redistribués à des actionnaires, mais réinvestis à 100 % au bénéfice de nos locataires et du territoire de Dijon Métropole.

55 % de nos locataires, bénéficient de l'APL pour un montant mensuel moyen de 240 €/mois. Une baisse de 10 euros des loyers exigée par le Gouvernement, représenterait environ 600 000 € de perte annuelle pour Grand Dijon Habitat ou près de 3,6 millions d'euros/an si cette baisse devait être de 60€/mois. Cela aurait pour effet de mettre à « 0 » notre capacité d'investissement mettant ainsi un coup d'arrêt, à nos projets de construction de nouveaux logements ou d'éco-réhabilitation du parc ancien. L'impact sur le carnet de commandes des entreprises du bâtiment, l'emploi local serait immédiat et les objectifs de lutte contre le réchauffement climatique encore plus difficiles à atteindre. Est-ce vraiment cela que l'on souhaite ?

Je peux comprendre que sur le papier, l'idée de la baisse de l'APL conjuguée à un effort financier des bailleurs sociaux soit séduisante, mais j'appelle le Gouvernement à peser les impacts de ses mesures sur les finances des bailleurs sociaux qui ne sont rien d'autre que les finances des locataires et des citoyens de notre pays. J'appelle le Gouvernement à travailler dans le dialogue, la concertation avec le monde HLM pour élaborer une politique du logement ambitieuse au service des Français et des territoires.

Monsieur Hamid El Hassouni, Président de Grand Dijon Habitat

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

François Rebsamen présente ses voeux aux institutionnels et Dijonnais
A l'occasion de la cérémonie des vœux, François...
DIJON HABITAT et SOPIRIM inaugurent Urban Square.
Hamid El Hassouni, Président de Dijon HABITAT, Pierre Pribetich,...
Propriétaire pour le prix d'un loyer, le défi de Dijon Habitat
Le 15 novembre, une trentaine de personnes ont pu assister à une...
Grand Dijon Habitat inaugure de nouveaux logements
Hamid El Hassouni, Président de Grand Dijon Habitat et Pierre Pribetich,...
Pose de la 1ère pierre de la résidence EKLO
François Rebsamen, maire de Dijon, Président de Dijon...
La colocation étudiante par Grand Dijon Habitat
Trouver un appartement à un loyer à portée de toutes les...
La cité du soleil : Une résidence de 40 logements au coeur du futur éco-quartier Via Romana.
Grand Dijon Habitat, 1er bailleur social de Dijon-métropole, construit...
Un Vill'âge Bleu à Dijon pour les personnes âgées.
Alternative entre le domicile et la maison de retraite, le concept de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *